Un mécanisme de neutralisation des tumeurs vient d’être découvert !

Jul 17, 2018 par

Avec 400 000 nouveaux cas de cancers recensés chaque année en France, la lutte contre le cancer représente l’une des principales priorités actuelles de santé publique. Pour améliorer les traitements anti-cancéreux, les scientifiques tentent de mieux comprendre comment les tumeurs se développent et prospèrent malgré les défenses du système immunitaire. Dans ce contexte, des chercheurs viennent de découvrir un procédé inattendu, qui serait capable de neutraliser les tumeurs !

ADN et cellules avec tumeurs

Le système immunitaire à l’attaque des tumeurs

La compréhension des mécanismes impliqués dans la lutte entre le système immunitaire et les cellules cancéreuses représente un enjeu fort pour tous les scientifiques, qui travaillent dans la recherche contre le cancer. En effet, cibler la reconnaissance et l’interaction entre les cellules immunitaires et les cellules cancéreuses est l’un des grands axes de recherche pour mettre au point de nouveaux médicaments anti-cancéreux, notamment des immunothérapies.

Récemment, des chercheurs californiens ont fait une découverte totalement inattendue et viennent de publier leurs résultats dans la revue scientifique Cell Reports.

En théorie, le système immunitaire est capable d’identifier les tumeurs comme une menace et de déployer des cellules T (un type particulier de cellules immunitaires) pour les localiser et les détruire. Mais, les Tumeurs ont développé une protéine particulière, appelée PD-L1, pour échapper au contrôle des cellules T. Cette protéine protège ainsi les tumeurs, en activant un récepteur spécifique, baptisé PD-1, qui bloquent les cellules T.

Une découverte importante et totalement inattendue

Les derniers progrès thérapeutiques ont permis de développer des anticorps spécifiquement dirigés contre la voie PD-L1 / PD-1. Des études cliniques ont montré l’efficacité thérapeutique de ces anticorps chez certains patients atteints de cancers. Mais ces nouveaux médicaments s’avèrent inefficaces chez d’autres patients, sans que les scientifiques n’aient jusque-là été capables d’expliquer pourquoi.

Dans cette étude, les chercheurs ont découvert que certaines cellules cancéreuses produisaient, non seulement la protéine PD-L1, mais aussi le récepteur PD-1. Ces deux composés, produits simultanément par la même cellule, se liaient ensemble et se neutralisaient sur la cellule cancéreuse. Ces cellules ainsi neutralisées n’étaient alors plus capables d’échapper au contrôle des cellules immunitaires T.

Un tel système correspondrait pour la cellule cancéreuse à un mécanisme de régulation. Mais la découverte de ce rôle inattendu du récepteur PD-1 pourrait avoir des retombées thérapeutiques considérables dans le traitement des cancers.

Prédire la réponse d’un patient au traitement

Les auteurs de l’étude suggèrent que les patients présentant des taux élevés en récepteurs PD-1 pourraient ne pas répondre correctement aux anticorps ciblant la voie PD-L1 / PD-1, car cette voie serait régulée par les cellules cancéreuses elles-mêmes. Ces cellules utiliseraient probablement une autre voie pour échapper aux défenses immunitaires, une voie qui reste à explorer.

A la suite d’une telle découverte, les chercheurs ont décidé de poursuivre leurs travaux sur la régulation de la voie PD-L1 / PD-1 par les cellules cancéreuses. La compréhension des mécanismes précis de cette voie pourrait contribuer à optimiser les stratégies d’immunothérapie, et à mieux prédire si un patient peut ou non répondre à un traitement ciblant la voie PD-L1 / PD-1 ou un autre voie.

Une telle découverte constitue une avancée importante dans la mise au point de nouveaux traitements contre le cancer, à la fois pour améliorer ces traitements et surtout pour anticiper leur efficacité chez un patient en particulier !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Antigen-Presenting Cell-Intrinsic PD-1 Neutralizes PD-L1 in cis to Attenuate PD-1 Signaling in T Cells. Zhao, Yunlong and al. 2018. Cell Reports. DOI: 10.1016/j.celrep.2018.06.054.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.