Vaccination et allaitement pour protéger les nourrissons de la Covid-19

14 janvier 2022 par

L’allaitement maternel est recommandé dans les premiers mois de vie pour la santé à la fois de la mère et de l’enfant. Parallèlement, les femmes enceintes sont fortement encouragées à se faire vacciner contre la Covid-19. Récemment, une nouvelle étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Obstetrics and Gynecology, révèle un intérêt significatif à associer allaitement et vaccination pour protéger son enfant de l’infection par le SARS-CoV-2.

Vaccination et allaitement

Allaitement et Covid-19

Depuis le début de l’épidémie de la Covid-19, de multiples questions se sont succédées pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes ou les nourrissons, en particulier :

  • La vaccination des femmes enceintes, très rapidement recommandée dès la mise à disposition des vaccins ;
  • La poursuite de l’allaitement en cas d’infection par le SARS-CoV-2 ;
  • Les conséquences sur la santé de la mère et de l’enfant de la Covid-19.

Très rapidement, les spécialistes ont confirmé que la poursuite de l’allaitement devait être encouragée, même en cas d’infection par le SARS-CoV-2. En effet, le lait maternel renferme entre autres les anticorps produits par le système immunitaire de la mère pour lutter contre l’infection. Ces anticorps constituent une barrière de défense pour protéger le nouveau-né de la Covid-19.

Vaccination et allaitement pour protéger les nourrissons

Plus récemment, des chercheurs ont analysé le lait maternel des femmes allaitantes vaccinées contre la Covid-19 et démontré pour la première fois l’intérêt de cette vaccination pour protéger le nourrisson de la maladie. Cette étude a été menée sur 30 femmes allaitantes, vaccinées avec un vaccin à ARNm contre la Covid-19.

Les chercheurs ont analysé le lait maternel à plusieurs moments :

  • Avant la vaccination des femmes ;
  • Deux à trois semaines après la première dose de vaccin ;
  • Trois semaines après la deuxième dose de vaccin.

Parallèlement, des prélèvements de sang maternel et des analyses de selles des nourrissons ont été réalisés après la vaccination et comparés avec des échantillons témoins.

Des anticorps présents dans le lait maternel et transmis au bébé

Les résultats de l’étude ont mis en évidence que le lait maternel des femmes allaitantes vaccinées renferme des anticorps capables de neutraliser des protéines du SARS-CoV-2 (dont la fameuse protéine SPIKE), et ce pour au moins quatre variants différents du virus. Le lait maternel de ces femmes révèle également la présence de cytokines, témoins d’une réponse immunitaire chez la mère. Les anticorps neutralisant le SARS-CoV-2 présents dans le lait maternel seraient capables de passer dans l’organisme du nourrisson, puisqu’environ un tiers des selles analysées en contiennent.

Cette étude montre que les femmes allaitantes transmettent à leurs bébés des anticorps capables de les protéger, au moins partiellement, contre le SARS-CoV-2 et donc contre la Covid-19. Cet effet bénéfique du lait maternel contre l’infection se produit quel que soit l’âge du nourrisson allaité, entre 1,5 mois et 23 mois. De tels résultats confirment l’intérêt de l’allaitement, mais aussi de la vaccination pendant la grossesse ou pendant l’allaitement, pour protéger la mère comme l’enfant de la Covid-19.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Neutralizing Antibodies and Cytokines in Breast Milk After Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) mRNA Vaccination. Narayanaswamy, Vignesh and al. 2021. journals.lww.com. Obstetrics and Gynecology.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.