VIH et IST, dépistés directement en pharmacie ?

Actualités Douleur Maladies infectieuses

Rédigé par Estelle B. et publié le 20 décembre 2022

En France, 20 % des personnes infectées par le VIH ignorent leur séropositivité et 60 % des transmissions du VIH ont lieu par des personnes ne se sachant pas séropositives. La prévention et le dépistage du VIH, comme des autres IST, sont donc des enjeux majeurs de santé publique. Le pharmacien d’officine, professionnel de santé de premier recours, peut jouer un rôle clé dans le dépistage des IST et du VIH dans sa pharmacie. Explications.

dépistage IST et VIH en pharmacie

Dépistage IST et VIH en pharmacie

Le dépistage des IST (infections sexuellement transmissibles) et plus particulièrement de l’infection par le VIH constitue un enjeu majeur de santé publique, qui mobilise tous les acteurs de santé.

Depuis 2015, sont disponibles en pharmacie les autotests VIH. Ils permettent de sensibiliser et de toucher des catégories de population différentes des autres stratégies de dépistage. Après plusieurs années, les pharmaciens constatent que l’usage de ces autotests reste relativement limité, en termes de nombres de personnes demandant un autotest et de situations de dépistage. Pour aller plus loin, les pharmaciens proposaient deux nouvelles possibilités :

  • Réaliser des TROD (Tests Rapides d’Orientation Diagnostique) dans les officines ;
  • Orienter le patient ayant un test positif ou un doute vers un test biologique, avec une prise en charge par l’Assurance Maladie.

Le dépistage des IST en pharmacie grâce à un TROD

Jusqu’à récemment, ces propositions des pharmaciens d’officine n’avaient pas été entendues des autorités de santé publique. Mais la pandémie de la Covid-19 a révélé l’importance de l’officine comme un lieu de proximité pour le dépistage et le rôle de professionnel du dépistage que peut avoir le pharmacien. De nombreuses officines se sont mobilisées partout en France et pendant toute la crise sanitaire pour tester de nombreux Français et ainsi faciliter la gestion de la situation sanitaire.

Dans ce contexte, plusieurs organisations professionnelles de pharmaciens ont décidé de lancer une expérimentation.  Afin de positionner le pharmacien comme un acteur clé dans le dépistage et le conseil en santé sexuelle. Cette expérimentation se déroule en lien avec les initiatives « Fast Track Cities » ou villes sans SIDA. L’objectif de cette expérimentation est de toucher des publics, qui n’accèdent pas aux autres solutions de dépistage des IST et du VIH.

À savoir ! L’initiative Fast Track Cities ou Villes sans SIDA a été lancée partout dans le monde par ONUSIDA, pour accélérer les stratégies de dépistage et atteindre l’objectif de la fin de la pandémie de VIH à l’horizon 2030. Actuellement, sept villes sans SIDA existent en France : Paris, Nice, Bordeaux, Strasbourg, Lyon, Montpellier et Lille. Il s’agit de petites structures associatives, qui œuvrent pour renforcer les actions de dépistage sur leurs territoires

Le pharmacien, professionnel du dépistage

L’expérimentation repose sur un dépistage ciblé des IST au moyen d’un TROD effectué directement à l’officine. La réalisation de ce TROD offre l’occasion d’un moment d’échange privilégié entre le pharmacien et le patient. A l’issue, le pharmacien peut proposer au patient un parcours en santé sexuelle, en lien avec les différents professionnels de santé.

Cette expérimentation, demandée depuis plusieurs années par les pharmaciens, pourrait permettre de renforcer le dépistage des IST et notamment du VIH. Le pharmacien se positionne de plus en plus comme un professionnel du dépistage. Ses compétences en matière de dépistage et sa proximité avec les patients ont déjà été démontrées pendant la pandémie de la Covid-19, et plus récemment avec la multiplication des cas de Monkeypox en Europe. Il faudra attendre quelques mois à quelques années pour évaluer l’intérêt de cette nouvelle offre de dépistage.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Dépistage du vih : quel rôle pour le pharmacien ? unpf.eu. Consulté le 9 décembre 2022.
– Les pharmacies s’engagent pour relever le défi 2030 Sans VIH et IST. USPO. uspo.fr. Consulté le 9 décembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *