17 septembre : Journée mondiale de l’arthrose

Actualités Douleur Rhumatologie Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 15 septembre 2022

D’après les estimations, à l’horizon 2050, 315 millions de personnes de plus de 60 ans souffriront d’arthrose, dont 105 millions avec un handicap sévère directement en lien avec cette maladie articulaire. En France, dix millions de personnes sont concernées, avec 65 % de plus de 65 ans. Le 17 septembre marque la journée mondiale de l’arthrose, l’occasion de sensibiliser le plus grand nombre à la maladie articulaire la plus répandue dans le monde.

un homme a mal au genou à cause de l'arthrose

Arthrose, 10 millions de Français touchés

L’arthrose est une maladie dégénérative des articulations, provoquant sur une ou plusieurs articulations :

  • Des douleurs articulaires, au repos ou au mouvement ;
  • Une raideur des articulations ;
  • Une déformation des articulations, en particulier au niveau des mains ;
  • Une incapacité fonctionnelle pouvant aller jusqu’à un handicap sévère.

Face à l’arthrose, la communauté médicale et scientifique se mobilise depuis de nombreuses années, mais les traitements disponibles n’ont pas toujours l’efficacité espérée par les médecins et les patients. La prise en charge comporte en complément des approches non pharmacologiques, qui ont pour objectif de maintenir au maximum les capacités fonctionnelles des patients.

17 septembre, journée mondiale de l’arthrose

Tous les 17 septembre, est organisée la journée mondiale de l’arthrose, qui cette année a pour thème : « les clés pour une meilleure prise en charge des patients ». L’occasion pour tous les acteurs à la fois de sensibiliser le grand public, mais aussi de soutenir la recherche. Cette journée mondiale s’appuie en grande partie sur l’alliance internationale entre les associations de patients des différents pays. Cette alliance internationale s’est donnée pour objectif de mener à bien un plan d’actions ambitieux.

Ce plan d’actions s’articule autour des axes suivants :

  • La rédaction d’une charte mondiale de lutte contre l’arthrose et ses conséquences sur la santé physique et mentale ;
  • La réalisation d’une enquête internationale sur les attentes et les besoins des patients ;
  • Le soutien aux initiatives nationales et locales ;
  • La représentation des patients et leur défense auprès des autorités sanitaires et des sociétés savantes ;
  • La rédaction de recommandations sur l’arthrose ;
  • La communication au grand public, au travers de campagnes d’information internationales.

Limiter l’impact fonctionnel et les douleurs de l’arthrose

De leur côté, les médecins et scientifiques poursuivent leurs recherches et contribuent chaque jour à améliorer :

  • Le diagnostic de l’arthrose, au travers de nouvelles techniques d’imagerie médicale capables de déceler les premières lésions articulaires annonciatrices de l’arthrose ;
  • La prise en charge, grâce à la mise au point de nouveaux médicaments contre l’arthrose.

Existe-t-il un traitement pour prévenir guérir de l’arthrose ?

Actuellement, aucun médicament ne permet de guérir l’arthrose, qui est une maladie chronique et évolutive.

Pour les chercheurs, l’ambition est de développer des traitements qui ralentissent l’évolution de la maladie, mais aussi de mieux comprendre les mécanismes de l’arthrose pour parvenir un jour à la stopper totalement. Sur le plan de la prise en charge, la préservation de l’autonomie et des capacités fonctionnelles est le premier objectif, car l’arthrose constitue un facteur de déclin physique et donc de dépendance. Une dépendance qui peut avoir de multiples conséquences sur la santé physique et mentale.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Journée Mondiale de l’Arthrose. fondationarthrose.org. Consulté le 15 septembre 2022.
– Arthrose, la maladie articulaire la plus répandue . inserm.fr. Consulté le 15 septembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.