Que faire face à une allergie cutanée chez un nourrisson ?

Aug 1, 2018 par

Près d’un Français sur trois souffre d’allergie. Les allergies peuvent se manifester dès le plus jeune âge, lors des premières expositions du nourrisson à l’allergène en cause, avec des signes cliniques très différents d’un enfant à l’autre. Comment réagir face à une allergie cutanée chez un jeune enfant ? Santé Sur le Net vous informe sur les éruptions cutanées allergiques du nourrisson.

Un nourrison présentant des allergies cutanées

Allergies et éruption cutanées

Une allergie correspond à une réaction inadaptée du système immunitaire exposé à une substance de l’environnement, appelée dans ce contexte un allergène. Les nourrissons et les jeunes enfants peuvent être particulièrement exposés aux allergies, puisqu’ils sont régulièrement mis en présence de substances que leur organisme ne connaît pas encore. Il s’agit notamment de nouveaux aliments, de produits chimiques, mais aussi de pollens ou de poils d’animaux.

Comme les adultes, les jeunes enfants peuvent présenter différents types de symptômes allergiques, tels que :

  • Des signes respiratoires (nez qui coule, éternuements, difficultés respiratoires, …) ;
  • Des signes digestifs (douleurs abdominales, troubles du transit, …) ;
  • Des troubles cutanés ;
  • Des signes généraux, en cas de choc anaphylactique.

Les nourrissons ont une peau très sensible, ce qui les rend plus sujets à développer une réaction cutanée allergique. Parfois, une simple irritation de la peau peut suffire à déclencher une éruption cutanée significative. Pour les parents, il est essentiel d’identifier la cause des signes cutanés, pour les prévenir et les traiter en cas de nouvelle éruption.

Eczéma ou urticaire

Les nourrissons peuvent présenter différents types d’éruptions cutanées allergiques, les deux principales étant les suivantes :

À savoir ! Certaines infections virales ou bactériennes peuvent être à l’origine d’éruptions cutanées et ne doivent pas être confondues avec des allergies cutanées.

L’eczéma est l’affection cutanée la plus fréquente chez le nourrisson, en particulier la forme atopique. Les causes exactes de l’eczéma restent indéterminées, mais il pourrait être dû à la combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. Chez les nourrissons de moins de 6 mois, les zones les plus touchées sont généralement la tête et le visage, tandis qu’entre 6 mois et 1 an, les genoux et les coudes sont plus souvent affectés. L’eczéma du nourrisson est très souvent provoqué par les produits cosmétiques, les produits chimiques en contact avec la peau (lessive par exemple) et la chaleur.

Parallèlement, l’urticaire, autre réaction allergique cutanée, peut être liée à de multiples causes :

  • Une piqûre d’insecte (moustique, acariens, punaises, …) ;
  • Une allergie alimentaire, en particulier aux protéines de lait de vache, à l’arachide ou aux fruits de mer ;
  • Une allergie non alimentaire.

Quelle est la conduite à tenir ?

Dès que l’éruption cutanée apparaît, il est conseillé de limiter l’utilisation de produits cosmétiques susceptibles d’irriter la peau fragile de l’enfant et de privilégier des produits hypoallergéniques, sans savon et sans parfum. Un agent hydratant peut aider à lutter contre le dessèchement cutané et à protéger la peau des agents irritants. Des moufles peuvent également permettre d’éviter qu’un nourrisson n’aggrave les lésions cutanées en se grattant.

La question de la prise en charge médicale de ces allergies cutanées est également importante. La survenue d’une éruption cutanée allergique ne requiert pas systématiquement un traitement antihistaminique. Un tel traitement nécessite un avis médical, le médecin prenant en compte différents paramètres, tels que :

  • Le terrain allergique de l’enfant et de la famille ;
  • Les symptômes allergiques présentés par l’enfant (nature, sévérité, durée, …) ;
  • Le niveau d’inconfort de l’enfant.

Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un médecin dans les cas suivants :

  • Si l’éruption cutanée s’aggrave ;
  • Si d’autres symptômes apparaissent, comme la fièvre, la fatigue, une perte d’appétit ou une toux ;
  • Si l’enfant pleure plus que d’habitude ;
  • Si l’enfant présente des signes généraux d’allergie, comme un gonflement des lèvres ou de la langue, ou encore des troubles respiratoires.

Associant tous les deux des boutons, tâches ou plaques rouges avec des démangeaisons parfois très importantes, il n’est pas toujours facile de distinguer l’eczéma de l’urticaire. Dans tous les cas, la priorité reste d’identifier ce qui provoque l’éruption cutanée. Une consultation d’allergologie peut être nécessaire pour identifier le ou les composés en cause. Une fois l’allergie caractérisée, l’idéal est de soustraire définitivement l’enfant à l’allergène responsable des éruptions cutanées !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– What to do if a baby has an allergic reaction. Medical News Today. 16 July 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.