Bypass gastrique : une opération efficace pour les personnes obèses

14 septembre 2021 par

Pour les personnes souffrant d’obésité, l’une des opérations les plus souvent réalisées est le bypass gastrique. Cette opération complexe qui vise à modifier complètement la morphologie du système digestif semble produire de bons résultats sur le long terme.

Bypass gastrique

Bypass gastrique : une opération qui vise à court-circuiter l’estomac

Le bypass gastrique est la procédure sur laquelle les chirurgiens ont le plus de recul. Cette opération est en effet réalisée sur les personnes obèses depuis 40 ans. Le principe est simple et consiste à réduire la taille de l’estomac en réalisant un court-circuit. La partie supérieure de l’estomac est ainsi déconnectée de la partie principale située en-dessous et reconnectée à l’intestin grêle. Le reste de l’estomac est laissé en place avec sa vascularisation et monté en dérivation. On parle ainsi de bypass en Y.

Cette opération vise à réduire considérablement la taille de l’estomac afin de créer un phénomène de restriction et un phénomène de diminution d’absorption. Les aliments ne passent donc plus que par une petite poche gastrique.

Ainsi, le bypass gastrique aura pour effet d’engendrer une sensation de satiété bien plus rapidement qu’avant l’opération. L’estomac étant réduit, la quantité d’aliments en capacité d’être ingérés est fortement diminuée. Les aliments atteignent également plus rapidement la partie moyenne de l’intestin, ce qui favorise une diminution de l’absorption des nutriments. Les aliments sont en effet digérés de manière très incomplète. Le patient ressentira également une sensation de malaise en cas d’ingestion d’une trop grande quantité d’aliments riches en sucres.

Une opération efficace pour les personnes obèses

La technique du bypass gastrique permet une perte de 80 à 85% de l’excès de poids. Elle est donc particulièrement efficace et souvent proposée en première intention pour les personnes ayant un IMC > 45. Pour rappel, un IMC normal est compris entre 18,5 et 24,9. On parle d’obésité pour un IMC > 30. La mise en place d’un bypass gastrique reste cependant une opération qui est difficilement réversible. Elle est réalisée sous anesthésie générale, par coelioscopie ou laparotomie en fonction de la condition physique du patient.

Si le principe est simple, cette opération reste lourde et compliquée. Elle doit être soigneusement préparée par l’équipe médicale et dure en moyenne 2 à 3 heures. Elle est suivie d’une hospitalisation de 5 à 6 jours. Les complications post-opératoires (fistules, abcès, hémorragies) sont cependant rares. Les patients doivent tout de même être vigilants suite à cette opération puisqu’il y a un risque accru d’occlusion intestinale. Cette complication, qui survient généralement plus tard, est caractérisée par des douleurs au ventre, des vomissements et une incapacité à s’alimenter.

Suite à la mise en place d’un bypass gastrique, les patients doivent nécessairement modifier leurs habitudes alimentaires pour éviter ce genre de complication. La quantité de nourriture prise à chaque repas devra également être diminuée afin d’éviter des vomissements.

Une modification des habitudes alimentaires

L’opération fait suite à un suivi médical long, qui vise dans un premier temps à rééquilibrer l’alimentation du patient et à donner de bonnes habitudes de vie (pratique sportive adaptée à l’état de la personne par exemple). Ce parcours de soin vise à augmenter les chances de réussite de l’opération.

Suite à l’opération et à la mise en place d’un bypass gastrique, le patient doit suivre un régime spécifique. L’alimentation doit d’abord être mixée pendant 1 mois et la reprise d’une alimentation plus solide doit se faire progressivement. Le patient bénéficiera également d’un traitement pour protéger son estomac. La perte de poids est généralement très importante durant les 3 premiers mois et engendre une grande fatigue ainsi qu’une fonte musculaire. En provoquant volontairement une malabsorption des nutriments, la mise en place d’un bypass gastrique doit nécessairement être suivie de prises de sang régulières, ceci afin de surveiller l’état nutritionnel du patient. Ce changement brutal d’alimentation peut en effet engendrer des carences qu’il faut pouvoir détecter rapidement. Le patient devra ainsi être suivi à vie.

D’autres techniques chirurgicales existent pour les personnes souffrant d’obésité, comme l’anneau gastrique ajustable ou la sleeve gastrectomie, qui consiste à réduire de deux tiers la taille de l’estomac. Ces deux dernières interventions sont dites « restrictives » car elles visent à diminuer le volume de l’estomac. En comparaison, le bypass gastrique est une intervention mixte (restrictive et malabsorptive).

Morgane Gillard, rédactrice scientifique

Sources
– Bypass en Y. centre-obesite-surpoids-grenoble.com. Consulté le 9 septembre 2021.
Morgane G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par les sciences en général, s'engage à proposer un contenu accessible et de qualité, basé sur des sources fiables.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.