Savoir calmer une crise d’angoisse

Actualités Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 5 août 2022

La crise d’angoisse ou crise de panique est un événement particulièrement troublant pour la personne qui la vit et pour son entourage. Est-elle différente d’un trouble panique ? Santé Sur le Net vous donne quelques conseils incontournables pour bien réagir et pour savoir calmer ces crises.

crise d'angoisse chez une jeune femme

Crise d’angoisse, définition et symptômes

La crise d’angoisse ou crise de panique correspond à un épisode brutal de peur intense, pouvant déclencher des symptômes physiques violents :

Un essoufflement et une accélération du rythme cardiaque (tachycardie) mais aussi des douleurs thoraciques, des nausées, des tremblements ainsi qu’une forte sudation. Ces crises peuvent également provoquer des picotements dans les doigts et une perte du contrôle de soi avec une impression de mort imminente.

L’épisode dure généralement entre cinq et vingt minutes et peut survenir dans différents contextes notamment liés à des facteurs psychologiques (traumatisme antérieur, phobie) ainsi que la prise de caféine ou de certains médicaments mais aussi lors d’un épisode d’hypoglycémie. La consommation d’alcool ou de drogues peut également provoquer un épisode de crise de panique.

De la crise d’angoisse au trouble panique, accompagnement et conseils utiles

Une telle crise d’angoisse peut constituer un épisode isolé dans l’existence ou se reproduire plus ou moins fréquemment. Lorsque les crises d’angoisse se succèdent et sont assez rapprochées, les spécialistes parlent de trouble panique. Le trouble panique peut avoir de graves conséquences sur la vie de la personne et de son entourage. Il est donc capital d’en parler avec un professionnel de santé pour confirmer le diagnostic et mettre en place une prise en charge adaptée.

L’accompagnement par un professionnel de santé est indispensable

  En cas de trouble panique il est impératif de consulter un professionnel de santé afin de :

  • Mieux comprendre la maladie et l’accepter ;
  • Être informé sur les traitements pharmacologiques (traitements antidépresseurs notamment) et non pharmacologiques (psychothérapie, thérapie cognitivo- comportementale par exemple) ;
  • Savoir comment réagir en cas de crise d’angoisse ;
  • Mieux prévenir les crises d’angoisse (techniques de respiration et de relaxation, activité physique régulière, lutte contre les facteurs aggravants).

Quelques conseils pour gérer une crise d’angoisse

Isolée ou récidivante, quelques conseils se révèlent essentiels face à la survenue d’une crise d’angoisse :

  • S’isoler dans un endroit calme pendant toute la durée de la crise, si possible en compagnie d’une personne de confiance (parent, proche) ;
  • Essayer de contrôler son anxiété, en se rassurant soi-même sur l’innocuité de la crise d’angoisse ;
  • Respirer normalement et calmement pour soulager les symptômes ;
  • Se concentrer sur des images positives ou penser à une situation apaisante.

Généralement, la crise d’angoisse est de courte durée, mais elle laisse place à une importante fatigue physique et mentale. Un accompagnement personnalisé est conseillé pour réduire les conséquences de ces crises sur la vie quotidienne, personnelle, sociale et professionnelle.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Le suivi médical et la vie quotidienne en cas de trouble panique. ameli.fr. Consulté le 1er août 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.