Une cornée artificielle pour retrouver la vue

Fév 4, 2021 par

En France, plus de 200 000 personnes sont aveugles, atteintes de cécité totale. Un handicap lourd de conséquences sur la vie quotidienne. Récemment, une start-up a développé une cornée artificielle directement implantée dans l’œil. Un dispositif qui a permis à un patient de 78 ans de retrouver la vue. Explications.

Cornée artificielle d'une personne

Atteintes cornéennes et cornée artificielle

Les atteintes de la cornée, cette fine couche transparente qui recouvre la partie antérieure de l’œil, peuvent entraîner une baisse de l’acuité visuelle pouvant aller jusqu’à une cécité partielle ou totale. Parmi les causes des atteintes cornéennes, figurent notamment :

  • Des traumatismes ;
  • La projection accidentelle de substances toxiques ;
  • Certaines maladies oculaires, comme la kératopathie bulleuse ou le kératocône ;
  • Des infections oculaires (kératites) ;
  • L’exposition à des rayonnements ;
  • Le port de lentilles.

Pour faire face à la destruction de la cornée, s’est initialement développée la greffe de cornée, qui consiste à greffer au patient la cornée d’un donneur décédé. Ce type de greffe impose des contraintes de compatibilité et de disponibilité des greffons. Depuis quelques années, émergent des implants cornéens artificiels, qui offrent un espoir à tous les patients ayant perdu la vue suite à une atteinte de leur cornée.

Une nouvelle génération de cornée artificielle

Jusque-là, les quelques implants cornéens mis sur le marché nécessitaient des techniques chirurgicales complexes pour être implantés au niveau de l’œil. Récemment, une start-up israélienne (CorNeat) a développé une nouvelle cornée artificielle dotée de propriétés innovantes.

Cette nouvelle cornée artificielle, baptisée KPro, présente en effet un premier atout considérable. Inutile de recourir à une chirurgie lourde et complexe, cet implant peut être intégré directement dans la paroi oculaire pour remplacer une cornée déformée, cicatrisée ou opacifiée. Seuls quelques points de suture sont nécessaires et aucun tissu issu d’un donneur n’est utilisé. Autre avantage de KPro, sa conception fait appel à un matériau biomimétique, qui favorise son intégration progressive dans les tissus oculaires du patient, sans problème de rejet ou de cicatrisation.

Bientôt des essais cliniques en France

Les deux atouts majeurs de cette nouvelle cornée artificielle permettent :

  • Un temps de guérison très rapide ;
  • Une amélioration de l’acuité visuelle presque immédiate.

En quelques semaines, l’implant est parfaitement intégré et le patient a recouvert une part importante de sa vue.

Testée chez un premier patient aveugle, âgé de 78 ans, la cornée artificielle KPro a permis au patient de reconnaître son entourage, juste après le retrait des bandages, puis rapidement de lire un texte. Après ce premier essai concluant, dix autres patients devraient bénéficier de l’implantation de la cornée artificielle. Si les résultats positifs se confirment, des essais cliniques pourraient débuter dans les prochains mois dans plusieurs pays, dont la France.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Un homme de 78 ans retrouve la vue grâce à une cornée artificielle de nouvelle génération. neozone.org. Consulté le 22 janvier 2021.
– Corneat Vision. corneat.com. Consulté le 22 janvier 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.