Covid-19 : des maladies rares prioritaires pour la vaccination

Actualités Coronavirus (COVID-19) Maladies infectieuses Maladies rares

Rédigé par Estelle B. et publié le 22 février 2021

La vaccination contre la Covid-19 en France se déroule par étapes successives, en commençant par les personnes les plus fragiles face au coronavirus SARS-CoV-2. Covid-19 et maladies rares : Qu’en est-il pour ces personnes souffrant de certaines maladies rares, comme les déficits immunitaires primitifs ? Santé Sur le Net fait le point sur les recommandations vaccinales actuelles.

 Covid-19 et maladies rares prioritaires à la vaccination

Covid-19 et maladies rares

Après les personnes âgées de plus de 75 ans, les autorités de santé publique ont publié en janvier 2021 la liste des personnes prioritaires pour être vaccinées contre la Covid-19. Parmi ces personnes, figurent les patients atteints de maladies rares et particulièrement ceux atteints de maladies entraînant un risque majoré de formes graves de la maladie. Parmi ces maladies, figurent notamment les déficits immunitaires primitifs (DIP).

À savoir ! Un déficit immunitaire primitif (DIP) se définit comme un affaiblissement du système immunitaire, qui peut survenir chez l’enfant ou l’adulte. Le patient enchaîne de multiples infections, souvent à un rythme très rapide

Les études épidémiologiques ont mis en évidence que les sujets atteints de déficits immunitaires primitifs ne présentaient pas un risque accru de développer une forme sévère de la Covid-19, en l’absence d’autre maladie ou d’atteinte d’organe. Néanmoins, tous les DIP ne seraient pas égaux face à la Covid-19.

Lire aussiVaccination contre la Covid-19 et trisomie 21

Le syndrome APECED associé à un risque très élevé de forme sévère de Covid-19

En effet, les experts considèrent que la polyendocrinopathie auto-immune de type 1 (le syndrome APECED) est associé à un risque majeur de forme sévère de la Covid-19. Le syndrome APECED est une maladie génétique très rare, qui débute dans l’enfance. Elle associe une candidose cutanéo-muqueuse chronique, une hypoparathyroïdie et une insuffisance surrénale d’origine auto-immune. Les sujets atteints développent des autoanticorps, notamment dirigés contre les interférons de type 1. Ces interférons seraient impliqués dans la lutte contre l’infection par le SARS-CoV-2, en particulier au début de l’infection.

Les patients atteints de cette maladie doivent donc être vaccinés en priorité contre la Covid-19, y compris les enfants. D’une manière générale, tous les patients atteints de déficits immunitaires primitifs doivent tous être vaccinés dès que possible, de même que leur entourage.

À savoir ! Pour en savoir plus sur l’évolution de la Covid-19 chez les patients atteints de DIP, les patients peuvent participer à une étude clinique spécifique, baptisée COPID-19

Lire aussiJournée internationale des maladies rares #RareDiseaseDay

Une vaccination contre le coronavirus prioritaire dès l’enfance

Chez les patients atteints de DIP, les vaccins vivants sont tous contre-indiqués. Or, tous les vaccins actuellement commercialisés en France contre la Covid-19 sont des vaccins non vivants, à ARNm. Ils peuvent donc tous être administrés aux patients atteints de DIP. Néanmoins, ces vaccins ne sont pour l’instant pas autorisés chez les enfants de moins de 16 ans. Des démarches sont en cours auprès de la Haute Autorité de Santé, pour permettre de vacciner les enfants atteints de DIP contre la Covid-19.

En conclusion, tous les patients présentant un déficit immunitaire primitif doivent se faire vacciner le plus rapidement possible contre la Covid-19. Même en cas de non-réponse au vaccin, la vaccination pourrait activer l’immunité cellulaire grâce aux lymphocytes T et ainsi contribuer à protéger ces patients fragiles contre l’infection par le SARS-CoV-2.

Lire aussiUne seule dose de vaccin pour les patients ayant déjà eu la Covid-19

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– INFORMATION SUR L’ÉPIDÉMIE DU CORONAVIRUS SARS-CoV-2 CAUSANT L’INFECTION “COVID-19″POUR LES PATIENTS ENFANTS ET ADULTES ATTEINTS DE DÉFICITS IMMUNITAIRES PRIMITIFS. ceredih.fr. Consulté le 21 février 2021.
  • Bonjour je voudrais juste savoir si on a une pathologie de la myasthénie doit on être prioritaire et l’obligation de se faire vacciner pour le covid 19 et quel sont les effets secondaires et risques qui peuvent se produire merci d’avance de votre réponse.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Nous ne sommes pas en mesure de répondre à votre question. Seul un médecin ayant pris connaissance de l’intégralité de votre dossier médical pourra vous répondre. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.