Des règles abondantes après une vaccination contre la Covid-19 ?

Actualités

Rédigé par Estelle B. et publié le 27 février 2024

Depuis les campagnes de vaccination contre la Covid-19, des cas de troubles menstruels avaient été signalés auprès des centres de pharmacovigilance. Ces cas ont fait l’objet d’analyses par les autorités de santé publique, qui viennent de publier fin janvier 2024 les résultats d’une étude sur le risque de saignements menstruels abondants au décours de la vaccination contre la Covid-19. Résultats.

Lien vaccin covid et règles

Vaccins anti-Covid et cycle menstruel

Le développement rapide des vaccins ARNm contre la Covid-19 en pleine pandémie avait suscité l’inquiétude des Français quant aux effets indésirables possibles des vaccins. Comme pour chaque produit de santé, vaccin ou médicament, une fois commercialisé, la surveillance se poursuit et permet de s’assurer de l’efficacité du produit, mais aussi de repérer des effets secondaires moins fréquents. Dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19, l’ANSM a mis en place un dispositif de surveillance renforcé des vaccins, en lien avec l’agence européenne du médicament.

Dès les premières campagnes de vaccination, plusieurs effets indésirables des vaccins ARNm contre la Covid-19 ont été mis en évidence, notamment des effets cardiovasculaires, comme des myocardites (inflammation du muscle cardiaque). Parmi les autres effets recensés, figurent des troubles du cycle menstruel :

  • un retard de règles ;
  • l’absence de règles ;
  • des saignements menstruels anormalement abondants.

Ces effets sont déclarés auprès des centres de pharmacovigilance, par les personnes concernées elles-mêmes ou par des professionnels de santé (médecins, sage-femmes, pharmaciens, …). Une fois déclarés, ces effets sont analysés et leur lien avec la vaccination évalué.

Des saignements menstruels abondants nécessitant une hospitalisation

Fin janvier 2024, l’ANSM a publié une étude EPI-PHARE destinée à évaluer le lien entre les vaccins contre la Covid-19 et l’un des troubles menstruels recensés, la survenue de saignements menstruels abondants. Les chercheurs se sont concentré sur les femmes de 15 à 50 ans, ayant nécessité une prise en charge hospitalière pour saignements menstruels abondants au décours de la vaccination contre la Covid-19 entre mai 2021 et août 2022. Au total, les données ont été collectées auprès de 4 610 femmes, âgés en moyenne de 39.3 ans.

À savoir ! Des données avaient déjà été publiées pour confirmer le lien entre les troubles menstruels et la vaccination, l’effet des vaccins se limitant généralement à un seul cycle menstruel

Sur l’ensemble des femmes de l’étude, 8 % des femmes vaccinées et 4 % des femmes non vaccinées ont dû recevoir une transfusion sanguine, au regard des pertes de sang importantes. Dans le mois ayant suivi leur admission à l’hôpital, 2 femmes sont décédées, 1 vaccinée et l’autre non vaccinée. Les données collectées ont mis en évidence que la primovaccination par un vaccin à ARNm (une des deux premières doses de vaccin) était associée à une augmentation de 20 % du risque de saignements menstruels abondants nécessitant une prise en charge hospitalière. Les saignements survenaient entre 1 et 3 mois après la vaccination.

Un lien uniquement avec la primovaccination

En revanche, les vaccins ARNm contre la Covid-19 n’étaient pas associés à un surrisque de saignements menstruels abondants :

  • Au-delà de trois mois après la primovaccination ;
  • Après une dose de rappel.

D’ores et déjà l’identification de cet effet indésirable a fait l’objet d’une modification de la notice des vaccins concernés en octobre 2022.

Les saignements menstruels anormalement abondants sont considérés au niveau européen comme un effet indésirable des vaccins ARNm contre la Covid-19. L’étude publiée par l’ANSM confirme ce risque pour les saignements ayant nécessité une prise en charge hospitalière, avec une augmentation du risque de l’ordre de 20 %. Un effet indésirable à connaître pour les femmes se vaccinant pour la première fois contre la Covid-19.

À savoir ! Les patients peuvent eux-mêmes signaler un effet secondaire potentiel d’un traitement ou d’un produit de santé. Pour cela, ils peuvent se rendre sur le portail de signalement des événements sanitaires indésirables : https://signalement.social-sante.gouv.fr/

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Nouvelles données en faveur d’un risque accru de saignements menstruels abondants après la primovaccination contre le Covid-19. ansm.sante.fr. Consulté le 26 février 2024.
– Surveillance de la campagne vaccinale contre le Covid-19. ansm.sante.fr. Consulté le 26 février 2024.
– Risque de saignements menstruels abondants ayant nécessité une prise en charge à l’hôpital au décours de la vaccination contre le COVID-19 : étude cas-témoins à partir du système national des données de santé (SNDS). ansm.sante.fr. Consulté le 26 février 2024.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *