Emulsifiants alimentaires : Un surrisque de cancers ?

Actualités

Rédigé par Deborah L. et publié le 26 février 2024

Employés par les industriels pour améliorer la texture des aliments ultra-transformés et prolonger leur durée de conservation, les émulsifiants sont des additifs alimentaires très courants. Mais comme nous l’évoquions dans un précédent article suggérant un risque accru de maladies cardiovasculaires, leur consommation ne serait pas si inoffensive pour la santé. C’est ce que confirme une nouvelle étude parue dans la revue PLoS Medicine et selon laquelle la consommation d’émulsifiants serait associée à surrisque de cancers. On fait le point.

header-émulsifiant-alimentaire-cancer

Emulsifiants : des additifs alimentaires courants

Dans les pays développés, la consommation d’aliments ultra-transformés peut représenter jusqu’à 60 % de l’apport énergétique alimentaire d’un adulte. Or, d’après de récentes études, la consommation importante de produits industriels est liée à un risque accru d’obésité, de maladies métaboliques et de cancers.

Parmi les additifs que l’on retrouve le plus souvent dans les aliments ultra-transformés, citons les émulsifiants (celluloses, mono- et diglycérides d’acides gras, amidons modifiés, lécithines, carraghénanes, phosphates, gommes et pectines…). Leur rôle ? Améliorer l’apparence, le goût et la texture des aliments industriels tout en prolongeant leur durée de conservation. Présents dans de très nombreux produits comme les biscuits, les desserts industriels et les plats préparés, ces additifs alimentaires se retrouvent ainsi consommés quotidiennement par des millions de personnes.

Aussi intéressants soient-ils pour les industriels, les émulsifiants ne seraient pourtant pas si inoffensifs pour la santé. Leur consommation serait en effet associée à des risques accrus de maladies cardiovasculaires d’après une étude parue dans le British Medical Journal. De récentes études suggèrent par ailleurs qu’en perturbant le microbiote intestinal, les émulsifiants augmenteraient le risque d’inflammation et donc la survenue de certains cancers.

Consommation d’émulsifiants : quel impact sur le risque de cancers ?

Dans ce contexte, des chercheurs de l’Inserm, d’INRAE, de l’Université Sorbonne Paris Nord, d’Université Paris Cité et du Cnam, ont souhaité étudier les liens éventuels entre la consommation d’émulsifiants alimentaires et le risque d’apparition de plusieurs localisations de cancers. Pour cela, les scientifiques ont procédé à l’analyse des données de 92 000 adultes français ayant participé à l’étude NutriNet-Santé entre 2009 et 2021. L’âge moyen de cette cohorte composée à 79% de femmes était de 45 ans.

À savoir ! L’étude NutriNet-Santé est une étude de santé publique participative visant à faire avancer la recherche sur les liens entre la nutrition et la santé. Lancée en 2009 par l’Équipe de Recherche en Épidémiologie Nutritionnelle (EREN), l’étude a déjà donné lieu à plus de 200 publications scientifiques internationales.

Chaque participant a rempli en ligne au moins trois jours d’enregistrements alimentaires en renseignant tous les aliments et boissons consommés ainsi que la marque des produits industriels. Chaque aliment (ou boisson) ayant été ingéré a ensuite fait l’objet d’un croisement de données avec des bases de données existantes dans le but d’identifier la quantité d’émulsifiants présents. Cette analyse de données a été complétée par des dosages quantitatifs en laboratoire.

Les chercheurs ont alors pris en compte un ensemble de facteurs de risque connus pour les cancers (âge, sexe, indice de masse corporelle, niveau d’éducation, antécédents familiaux, tabagisme, alcool, niveaux d’activité physique, qualité nutritionnelle globale de l’alimentation et statut ménopausique). Pendant la période de suivi, 2604 participants ont ainsi déclaré la survenue de cancers. Ces déclarations ont ensuite été validées par un comité médical après examen des dossiers médicaux.

Emulsifiants alimentaires : une consommation à limiter

Après une période de suivi de 7 ans, les scientifiques ont pu constater un risque accru de cancers en lien avec une consommation plus élevée en monoglycérides et diglycérides d’acides gras (E471) :

  • Risques accrus de 15% de cancers au global chez les plus forts consommateurs par rapport aux plus faibles consommateurs d’émulsifiants.
  • Risque accru de 24% de cancers du sein.
  • Risque accru de 46% de cancers de la prostate.
  • Risque accru de 32% de cancer du sein chez les femmes ayant des apports plus élevés en carraghénanes (E407 et E407a).

Publiés dans la revue Plos One Medecine, ces résultats s’avèrent robustes puisqu’ils sont restés inchangés après de multiples analyses de sensibilité. Ils suggèrent ainsi que la consommation de certains émulsifiants serait liée à un risque accru de cancers, notamment le cancer du sein et de la prostate. Les scientifiques conviennent néanmoins que cette étude comporte des limites. Il s’agit en effet d’une étude observationnelle, comptant une proportion élevée de femmes et qui ne peut à elle seule conclure quant à un lien causalité entre consommation d’émulsifiants et risque de cancers.

Même si les travaux sur le sujet restent à approfondir, cette étude inédite fournit de précieuses informations à-mêmes de nourrir la réflexion sur l’utilisation des émulsifiants dans l’industrie agroalimentaire. Affaire à suivre…

Déborah L., Dr en Pharmacie

Sources
– Food additive emulsifiers and cancer risk: Results from the French prospective NutriNet-Santé cohort. journals.plos.org. Consulté le 18 février 2024.
– La consommation de certains additifs alimentaires émulsifiants serait associée à un risque accru de cancers. presse.inserm.fr. Consulté le 18 février 2024.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *