ERASME : une nouvelle solution d’accompagnement des asthmatiques

May 18, 2018 par

En France, l’asthme touche près de 4 millions de personnes, avec des conséquences parfois graves en cas d’asthme mal contrôlé. Ainsi, chaque année près de 900 personnes succombent des suites d’une crise d’asthme. Pour optimiser la prise en charge des patients, un nouveau programme d’accompagnement, ERASME, a été mis en place et repose notamment sur un suivi téléphonique régulier des asthmatiques.

Erasme, suivi téléphonique pour l'asthme

Un nouveau programme d’accompagnement pour les asthmatiques

L’asthme est une affection en plein essor en France et résulte de multiples causes, parmi lesquelles la pollution environnementale, les allergies ou la prédisposition génétique. Non traité ou mal contrôlé, l’asthme peut se manifester par des crises aigües particulièrement graves, capables de mettre en jeu le pronostic vital.

La prise en charge de l’asthme représente un enjeu majeur de santé publique pour tous les acteurs intervenant auprès des patients. Le suivi des patients est notamment l’un des principaux aspects à prendre en compte et le développement de solutions d’accompagnement pratiques, efficaces et durables est cruciale pour optimiser le contrôle de l’asthme.

Dans ce contexte, un comité scientifique constitué de médecins urgentistes et de pneumologues a conçu un programme d’accompagnement des patients atteints d’asthme, le programme ERASME. L’objectif de ce programme est double :

Des patients asthmatiques suivis par téléphone

Ce nouveau dispositif d’accompagnement repose notamment sur un suivi téléphonique régulier du patient, dès sa sortie des urgences. Déployé dans 28 hôpitaux répartis sur l’ensemble du territoire français, ce programme a permis de suivre, de juin 2016 à juin 2017, 320 patients admis aux urgences pour une crise d’asthme.

Après avoir répondu à un questionnaire sur la gestion de leur asthme, les patients ont été sélectionnés pour intégrer le programme ERASME. Avec l’assistance d’une société spécialisée dans le rappel téléphonique des malades, le suivi téléphonique a été réalisé par des infirmières dédiées et spécifiquement formées, avec des points réguliers à 15 jours, 1 mois, 3 mois et 6 mois après la sortie des urgences. Au cours de ces différents appels, elles délivraient aux patients des conseils pour apprendre à mieux vivre avec l’asthme au quotidien.

Les premiers résultats du programme ERASME mettent en évidence l’intérêt de ce type d’accompagnement des patients. Le suivi téléphonique des patients asthmatiques a permis notamment :

  • Une diminution significative des retours aux urgences (-10 % après 6 mois) ;
  • Une meilleure observance (suivi) du traitement ;
  • Une nette amélioration des symptômes de l’asthme.

ERASME : un ensemble de solutions concrètes pour les asthmatiques

En parallèle du suivi téléphonique du patient, le programme ERASME offre d’autres opportunités de soins pour les personnes asthmatiques, à savoir :

  • La mobilisation d’un réseau de professionnels de santé (médecins généralistes, urgentistes, pneumologues, infirmiers etc.) pour mieux sensibiliser les patients aux nouvelles possibilités de prise en charge ;
  • La mise en place d’un suivi en pneumologie, en proposant systématiquement au patient avant sa sortie des urgences une date de rendez-vous avec un pneumologue dans les semaines suivantes.

Grâce au programme ERASME, le nombre de patients suivis par un pneumologue est ainsi passé de 30 à 70 %.

L’intégralité des résultats de l’étude menée sur le programme ERASME devraient être publiés d’ici l’été, mais les premières données s’avèrent déjà très prometteuses. Dans la majorité des cas, ce suivi téléphonique a permis aux patients de s’inscrire ou de se réinscrire dans un parcours de soin efficace.

Les concepteurs du programme ERASME souhaitent désormais étendre le dispositif à tous les hôpitaux, mais aussi y inclure de nouvelles modalités, telles que l’éducation thérapeutique. Une nouvelle solution d’accompagnement des patients asthmatiques, destinée à améliorer la prise en charge de l’asthme et à en réduire les conséquences parfois graves.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Projet Erasme : une nette diminution des symptômes de l’asthme grâce au suivi téléphonique des patients. Communiqué de presse. 1er mai 2018.
– Asthme … urgences. Dossier de presse Semaine de l’asthme. Mai 2018. 18 pages.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.