Femmes enceintes non vaccinées : davantage de formes sévères de la Covid-19

août 2021 par

En tant que femme enceinte, vous hésitez à vous faire vacciner contre la Covid-19 par crainte des effets indésirables ? N’hésitez plus ! Une nouvelle étude montre que les femmes enceintes non vaccinées sont plus à risques de développer des formes graves de Covid-19.

Femmes enceintes non vaccinées

Le variant delta, plus dangereux pour les femmes enceintes non vaccinées ?

Une étude a été menée au Royaume-Uni portant sur 3 371 femmes enceintes hospitalisées, symptomatiques et positives à la Covid-19. L’objectif de cette étude était de comparer l’impact des variants de la Covid-19 sur la gravité de l’infection maternelle et sur l’impact sur le futur nouveau-né. L’étude a porté sur 3 périodes distinctes :

  • Période « variant sauvage» où le variant sauvage était majoritaire (du 01/03/20 au 31/11/20),
  • Période « variant alpha » où le variant alpha était majoritaire (du 01/12/20 au 15/05/20),
  • Période « variant delta » où le variant delta était majoritaire (du 16/05/21 au 11/07/21).

Parmi les femmes enceintes hospitalisées, la proportion de patientes ayant développé des formes modérées à sévères était de 24,4% pendant la période « variant sauvage », 35,8% pendant la période « variant alpha », et de 45% pendant la période « variant delta ». Les chercheurs ont ainsi mis en évidence que les femmes enceintes sont plus à risque de développer des formes graves avec le variant delta comparé au variant sauvage ou au variant alpha.

La vaccination des femmes enceintes a démarré le 1er février 2021 au Royaume-Uni. Dans cette étude, aucune des femmes enceintes hospitalisées n’était totalement vaccinée.

Covid-19 et grossesse : des dangers pour la mère et pour l’enfant

Avant cette étude, d’autres publications montraient déjà que la Covid-19 n’est pas sans risques chez la femme enceinte :

  • 13% des femmes enceintes positives à la Covid-19 présentaient des complications du post-partum contre 4,5% des femmes enceintes non infectées.
  • Les femmes enceintes positives à la Covid-19 ont 22 fois plus de risques de mourir pendant la grossesse ou juste après l’accouchement que les femmes enceintes non infectées.
  • Les femmes enceintes ont plus de risques de développer des formes graves de la maladie comparé aux femmes non enceintes du même âge.

Des risques existent également pour l’enfant à naitre :

  • Le risque d’une naissance prématurée pendant et après l’infection est d’environ 10 à 25% pour une femme enceinte positive à la Covid-19.
  • Le risque d’une naissance prématurée pendant et après l’infection est d’environ 60% pour une femme enceinte positive à la Covid-19 et atteinte d’une forme grave de la maladie.
  • Les bébés dont la mère était positive à la Covid-19 pendant la grossesse ont plus de risques d’être hospitalisés.

Le vaccin protège les femmes enceintes

Dans un premier temps, les femmes enceintes ont été exclues des essais cliniques sur les vaccins anti-Covid, par mesure de précaution. En janvier 2021, l’OMS déconseillait la vaccination des femmes enceintes, à l’exception de celles à risque de faire une forme grave de la maladie.

Mais depuis, de nouvelles données ont été publiées et sont en faveur de la vaccination des femmes enceintes. Les taux d’anticorps générés par la vaccination chez les femmes enceintes sont aussi importants que chez les femmes non enceintes. De plus, les anticorps issus de la vaccination traversent le placenta, offrant une protection au nouveau-né.

Par ailleurs, les effets secondaires rencontrés par les femmes enceintes après l’injection du vaccin sont similaires à ceux de la population générale. Les femmes enceintes vaccinées ne présentent pas plus de complications que les femmes enceintes non vaccinées. Il n’y a pas plus de bébés prématurés non plus.

Deux vaccins sont actuellement disponibles en France pour les femmes enceintes : le vaccin Pfizer et le vaccin Moderna. La vaccination est recommandée à partir du 2ième trimestre de la grossesse, l’idéal étant de se faire vacciner avant la conception.

Stéphanie LG, docteur en pharmacie

Sources
– Impact of SARS-CoV-2 variant on the severity of maternal infection and perinatal outcomes : data from the UK Obstetric Surveillance System national cohort. medrxiv.org. Consulté le 4 août 2021.
– La vaccination dangereuse pour les femmes enceinte, vraiment ? presse.inserm.fr. Consulté le 4 août 2021.
Stéphanie LG.
Pharmacienne, Docteur en biologie des cancers
Spécialisée dans la médecine personnalisée et la recherche translationnelle.
Passionnée par l’actualité scientifique et la mise à disposition d’informations de qualité.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.