Les fraises pour prévenir les maladies inflammatoires de l’intestin ?

Sep 5, 2018 par

Au total, 200 000 personnes seraient concernées en France par les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (ou MICI). Elles caractérisent par une inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif. Ces inflammations favorisent la croissance des cellules cancéreuses en perturbant l’équilibre qui règne à l’intérieur des tissus. Elles permettent ainsi à ces cellules d’acquérir de nouvelles mutations qui favorisent leur évolution en cancer mature. Une étude récente menée par des chercheurs de l’Université du Massachusetts à Amherst (Etats-Unis), a montré que manger des fraises tous les jours peut aider à prévenir l’inflammation de l’intestin.

des fraises pour prévenir les maladies inflammatoires de l'intestin

Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : qu’est-ce que c’est ?

appareil-digestifLes MICI regroupent principalement la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, et se caractérisent par des zones d’inflammation chronique de la paroi digestive :

  • Dans la rectocolite hémorragique, l’atteinte ne concerne que le rectum et le côlon. Les lésions sont plus souvent superficielles et se traduisent par la présence de sang dans les selles.
  • Dans la maladie de Crohn, n’importe quel segment du tube digestif (de la bouche à l’anus) peut être atteint. Les lésions sont généralement plus profondes et peuvent parfois être à l’origine de fistules (trous dans la paroi de l’intestin).

Ces inflammations chroniques du côlon et du tube digestif sont la conséquence d’une réponse immunitaire intestinale inadaptée dû à un déséquilibre dans la composition de la flore intestinale.

Les MICI se caractérisent le plus souvent par :

  • Des douleurs abdominales,
  • Des diarrhées fréquentes, parfois sanglantes, ou encore
  • Une atteinte de la région anale (fissure, abcès).

Ces symptômes s’accompagnent souvent de fatigue, d’anorexie et de fièvre, voire de manifestations extra-intestinales (articulaires, cutanées, oculaires, hépatiques).

Les MICI sont associées à un risque accru de cancer colorectal, notamment lorsque des lésions sont présentes au niveau du côlon. Une étude américaine a montré que manger des fraises tous les jours peut aider à prévenir l’inflammation de l’intestin.

Les fraises peuvent aider à réduire l’inflammation de l’intestin

Dans leur expérience, les chercheurs ont employé quatre groupes de souris :

  • Un groupe de souris saines ayant un régime régulier,
  • Un groupe de souris atteintes de l’IBD consommant un régime régulier,
  • Un groupe de souris atteintes de l’IBD consommant 2,5 % de poudre de fraise,
  • Un groupe de souris atteintes de l’IBD consommant 5 % de poudre de fraise.

À savoir ! L’IBD (Inflammatory Bowel Disease) est un terme utilisé pour décrire une inflammation des intestins.

Ils ont essayé de nourrir les souris avec des doses de fraises qui correspondraient à ce qu’un humain pourrait raisonnablement consommer. L’équipe a constaté que manger l’équivalent de trois quarts de tasse de fraises chaque jour réduisait la perte de poids et les symptômes des MICI tels que la diarrhée sanglante. La consommation de fraises a également diminué les réactions inflammatoires dans le tissu du côlon des souris.

Ils ont également observé une inversion des voies altérées du microbiote chez les souris IBD, ce qui pouvait entraîner une diminution de l’inflammation colique.

Le microbiote intestinal semble jouer un rôle important dans l’inflammation caractéristique des MICI. Il constitue donc une cible thérapeutique intéressante dans la prise en charge de ces maladies inflammatoires.

À savoir ! Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes (bactéries, virus, parasites, champignons) non pathogènes qui vivent dans un environnement spécifique. Dans l’organisme, il existe différents microbiotes, au niveau de la peau, de la bouche, du vagin. L’inflammation du côlon influence défavorablement la composition du microbiote dans l’intestin. Le microbiote intestinal est le plus important d’entre eux, avec 1012 à 1014 micro-organismes.

Alexana P., Journaliste scientifique

– Strawberries could help reduce harmful inflammation in the colon. Acs.org. Consulté le 24 août 2018.
– Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Inserm. Consulté le 24 août 2018.
– Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin. Frm.org. Consulté le 24 août 2018.
Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.