Cerises, pêches, abricots, … de quels fruits se régaler cet été ?

Jul 25, 2019 par

Cerises, pêches, nectarines, abricots, et bientôt les prunes … les fruits ne manquent pas l’été sur les étals de marché et nous invitent à la gourmandise. Remplis de vitamines, de minéraux, mais aussi de sucre, ils n’ont pas toujours bonne réputation chez ceux qui surveillent leur ligne. Quels sont les atouts nutritionnels de ces différents fruits ? Santé Sur le Net a mené l’enquête.

fruits-ete

Abricots, pêches ou cerises ?

L’été, le choix des fruits est beaucoup plus large qu’en hiver et les occasions ne manquent pas de se régaler de fruits. D’une manière générale, les fruits renferment des quantités importantes de fibres alimentaires, de vitamines et de sels minéraux, de substances antioxydantes, mais aussi de sucres. Mais tous les fruits de l’été sont-ils aussi intéressants sur le plan nutritionnel ? Faisons rapidement un petit tour d’horizon.

L’abricot est une source importante de précurseurs de la vitamine A, une vitamine essentielle pour la croissance, la santé de la peau et la vision, mais aussi pour le bon fonctionnement du système immunitaire. Consommer deux abricots permet de couvrir 50 % des apports quotidiens recommandés en vitamine A. L’abricot est également riche en autres substances antioxydantes, mais aussi en potassium, en fer, en cuivre et en magnésium.

La pêche ou la nectarine, au goût bien sucré, sont des fruits peu énergétiques mais très désaltérants. Peu caloriques, elles apportent des fibres alimentaires, une grande quantité de vitamine C et de précurseurs de la vitamine A. Une pêche suffit à couvrir près de 12 % des apports quotidiens recommandés en vitamine C. Pour la vitamine A, il est préférable de choisir les variétés à chair jaune, capables de couvrir 50 % des apports quotidiens recommandés. Autre atout de la pêche, elle permet de réguler le pH de l’organisme, en contrebalançant une alimentation trop souvent acide.

Quant à la cerise, souvent montrée du doigt pour sa richesse en sucres, ses atouts nutritionnels restent importants. En effet, la cerise est associée à plusieurs effets intéressants sur la santé :

  • Une action diurétique, par sa richesse en eau, en potassium et en sorbitol ;
  • Une forte teneur en vitamine C et en vitamine B9 (acide folique) ;
  • Une richesse en composés anti-inflammatoires et antioxydants ;
  • Une source de mélatonine pour certaines variétés comme la griotte ;
  • Un intérêt potentiel contre les crises de goutte.

Crus, cuits, en jus ou à croquer ?

Face à ces fruits stars de l’été, d’autres fruits estivaux sont tout aussi intéressants, notamment le melon ou la pastèque pour leur côté rafraîchissant et désaltérant, ou encore les fraises, framboises, groseilles, myrtilles ou cassis, remplis de vitamine C et très peu caloriques !

Pour conserver au mieux les atouts nutritionnels de chaque fruit, il est essentiel de le consommer :

  • Le plus frais possible, c’est-à-dire avec un laps de temps minimal entre sa récolte et la consommation. Plus un fruit est conservé longtemps, moins il renferme de vitamines et de sels minéraux. De plus, les substances antioxydantes ont également tendance à se dégrader au cours de la conservation ;
  • Avec le moins de transformation possible. Croquer dans un fruit frais est beaucoup plus intéressant sur le plan nutritionnel que de boire un jus de fruit ou de manger une glace, une soupe de fruits ou des fruits séchés. La transformation des fruits entraîne une augmentation de leur teneur en fructose libre, un sucre qui consommé en quantités importantes peut favoriser la prise de poids et les troubles lipidiques.

L’idéal est donc de consommer les fruits aussitôt récoltés, en les croquant ! La recette la plus facile et surtout la plus saine.

3 à 4 fruits par jour

Consommer quotidiennement des fruits est une excellente idée pour prendre soin de sa santé, en été comme en hiver. Un geste qui est plus facile en été, où les fruits sont variés et facilement accessibles. Sans privilégier un fruit plutôt qu’un autre, la meilleure option est, comme souvent dans l’alimentation, de varier les fruits au cours de la journée et de la semaine.

Les autorités de santé publique recommandent de consommer chaque jour au moins 5 fruits et légumes. Mais compte-tenu de leur teneur en fructose, il est conseillé de ne pas dépasser 3 à 4 fruits par jour. Ce qui laisse amplement la possibilité de varier les plaisirs fruités !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Les atouts santé de l’abricot. La Nutrition.fr. Consulté le 24 juillet 2019.
– Les atouts santé de la pêche. La Nutrition.fr. Consulté le 24 juillet 2019.
– Les atouts santé de la cerise. La Nutrition.fr. Consulté le 24 juillet 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.