Graines de psyllium et statines unies contre le cholestérol

Oct 14, 2018 par

Les statines représentent l’un des traitements les plus prescrits contre l’excès de cholestérol. Pourtant, depuis quelques années, ces médicaments suscitent la polémique, certains spécialistes considérant leur efficacité clinique insuffisante, par rapport à leurs effets indésirables parfois importants. Dans ce contexte, une récente étude suggère qu’une supplémentation en plantain pourrait améliorer l’efficacité de ces médicaments hypocholestérolémiants dans certaines situations.

graines

Excès de cholestérol et statines

Parmi les traitements hypocholestérolémiants, les statines occupent une place de choix. Ces médicaments agissent en inhibant une enzyme qui participe à la synthèse du cholestérol dans l’organisme et entraînent ainsi une diminution du taux de LDL-cholestérol (plus connu sous le nom de « mauvais cholestérol »).

Depuis quelques années, une polémique s’est créée autour de l’usage des statines. Certains spécialistes mettent en effet en avant des effets indésirables importants, en particulier des troubles musculaires, et une efficacité clinique limitée. Dans ce contexte, des équipes de recherche travaillent sur différentes pistes pour améliorer l’efficacité des statines.

Des études scientifiques ont déjà montré qu’une supplémentation en fibres alimentaires chez des patients traités par statines pourrait réduire l’absorption intestinale des stérols (classe de lipides incluant le cholestérol). Cette supplémentation améliorerait ainsi l’effet hypocholestérolémiant des statines. De telles fibres se retrouvent notamment dans le plantain.

Les fibres solubles du plantain

Le plantain est utilisé en tant que plante médicinale depuis l’Antiquité pour ses propriétés laxatives. De nos jours, les graines de psyllium ou d’ispaghul (autres noms donnés à certaines espèces de plantain) sont utilisées dans le traitement des troubles du transit intestinal (constipation, mais aussi diarrhée). Mais ces graines auraient également un intérêt pour :

  • Réduire l’absorption du cholestérol contenu dans les aliments ;
  • Réguler la glycémie chez les patients diabétiques ;
  • Soulager les symptômes de certaines maladies inflammatoires de l’intestin, comme le syndrome du côlon irritable ou la colite ulcéreuse ;
  • Ramollir les selles au moment des crises d’hémorroïdes.

Pour mieux comprendre l’effet des graines de psyllium chez les patients déjà traités par des statines, des chercheurs ont mené une revue de littérature sur les trois essais cliniques ayant comparé l’efficacité des statines, seules ou en association avec une supplémentation en plantain.

Une association bénéfique dans certains contextes

Le premier essai clinique retenu par les chercheurs avait comparé deux groupes de patients présentant une hypercholestérolémie, un groupe traité par l’atorvastatine seule et l’autre groupe traité par une association atorvastatine – psyllium. La baisse du taux de LDL-cholestérol s’avérait plus marquée chez les patients traités par l’association que chez les patients traités uniquement par statines. Le taux de cholestérol total était similaire dans les deux groupes.

Le second essai portait sur un groupe de patients ayant reçu une association de simvastatine  et de plantain et sur un groupe traité uniquement par la simvastatine. La baisse du taux de LDL-cholestérol était similaire dans les deux groupes de patients.

La dernière étude comparait une autre statine prescrite seule, avec une association de statine et de plantain. Si les baisses des taux de LDL-cholestérol, de cholestérol total et de triglycérides étaient plus marquées chez les patients supplémentés en plantain, les différences n’étaient pas statistiquement significatives.

Au final, la supplémentation en graines de psyllium n’entraîne pas une amélioration significativement marquée de l’efficacité clinique des statines. Ces fibres solubles semblent plus bénéfiques chez les patients présentant des taux initiaux de cholestérol élevés. De ces résultats, les auteurs de l’étude suggèrent que la supplémentation en plantain pourrait être intéressante dans les cas suivants :

  • Chez les patients avec des taux de cholestérol élevés, mais avec un faible risque cardiovasculaire, pour limiter le recours aux statines ;
  • Chez les patients ayant des difficultés à réguler leur taux de cholestérol ou étant prédisposés aux effets indésirables des statines, pour éviter l’augmentation de la posologie des statines.

Bien que leur effet reste apparemment modeste, les fibres présentes dans le plantain pourraient contribuer à réguler les forts taux de cholestérol, seules ou en association avec les statines.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

Meta-Analysis of Usefulness of Psyllium Fiber as Adjuvant Antilipid Therapy to Enhance Cholesterol Lowering Efficacy of Statins. Brum, J. and al. J. Cardiol. doi: 10.1016/j.amjcard.2018.06.040.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.