3 innovations dans le traitement du glaucome

Oct 14, 2016 par

innovations glaucome traitement

Innovation  Le glaucome étant la première cause de cécité France, son dépistage précoce reste le seul moyen pour éviter une évolution irréversible vers une déficience visuelle. Les nouveautés dans ce domaine concernent donc une large population, c’est pourquoi Santé Sur le Net vous en dévoile les dernières innovations: réalité virtuelle, lentilles médicamenteuses et remède à base de curcuma !

Le glaucome, en bref

Il s’agit d’une maladie de l’œil entrainant une destruction progressive et irréversible des fibres du nerf optique, responsable d’une réduction du champ de vision de la périphérie vers le centre. Non traitée, elle évoluera jusqu’à la cécité.

Le glaucome est souvent lié à une augmentation de la pression dans l’œil (hypertension intraoculaire). Celle-ci résulte d’un blocage de l’écoulement du liquide oculaire (humeur aqueuse) au niveau du trabéculum (filtre à la sortie de l’œil), entrainant une quantité trop importante de liquide entre la cornée et l’iris.

Cette maladie touche plus d’un million de personnes en France, dont la plupart sont non encore dépistés, car asymptomatiques pour le moment.

Divers facteurs de risques, qui semblent favoriser l’apparition de la maladie, sont à prendre en compte :

  • Une hérédité ;
  • Une forte myopie;
  • L’âge : le glaucome atteint 1 à 2% de la population de plus de 40 ans et environ 10 % après 70 ans.
  • Une hypertension artérielle, un diabète, une apnée du sommeil ou la prise de corticoïdes de façon prolongée ;

Étant donné que les symptômes n’apparaissent que tardivement, le diagnostic précoce du glaucome est essentiel pour éviter la cécité. C’est pourquoi un dépistage systématique et régulier est recommandé à partir de 40 ans. Une tournée de dépistages gratuits aura lieu dans plusieurs grandes villes françaises entre le 18 octobre et le 19 mai 2016.

A savoir ! Les villes concernées sont Lille, Caen, Brest, Nantes, Bordeaux, Poitiers, Angers, Tours, Reims, Paris, Strasbourg, Lyon, Grenoble, Perpignan et Marseille.

Pour diminuer la pression intraoculaire et donc limiter l’évolution du glaucome, plusieurs traitements existent : collyre, laser et chirurgie. Depuis 2014, une technique aux ultrasons (EyeOP1) réservée aux derniers recours, est en cours de validation.

glaucome schema

Dans le domaine du glaucome, la recherche avance

Pour dépister le glaucome, un casque de réalité virtuelle !

Conçu pour la réalité virtuelle, un test de dépistage du glaucome a été mis au point par les équipes de Cambridge Consultants. Très peu couteux, par rapport aux tests actuellement sur le marché, et facile à utiliser depuis chez soi, ce nouveau moyen de diagnostic semble très prometteur pour améliorer l’accès à l’examen, notamment pour les pays émergents.

« Viewi » combine une application sur smartphone et un casque de réalité virtuelle. Reproduisant les tests optiques hospitaliers pour examiner le champ visuel, les résultats obtenus par l’appareil peuvent être envoyés directement aux ophtalmologues, et ainsi réduire l’attente du diagnostic.

Des lentilles médicamenteuses pour délivrer le traitement

Une équipe de scientifiques du Massachusetts (Etats-Unis), aurait mis au point des lentilles de contact délivrant du latanoprost, molécule indiquée dans le traitement du glaucome. Auparavant, de nombreux chercheurs avaient tenté de réaliser, sans succès, ce type de vecteur médicamenteux.

Testées sur des singes atteints de glaucome, ces lentilles permettent une diffusion lente et régulière du médicament. La diminution de la pression intraoculaire obtenue, avec la lentille médicamenteuse mise en place pour plusieurs jours, est au moins aussi importante qu’avec le collyre utilisé plusieurs fois par jour.

Ce mode d’administration pourrait donc grandement faciliter l’administration des collyres, en particulier chez les personnes âgées. Encore faudrait-il qu’ils arrivent à mettre les lentilles…

Un traitement à base de curcuma !

Connu pour ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, le curcuma pourrait être utilisé dans un traitement pour lutter contre l’évolution du glaucome.

Dans ce cadre, il a fait l’objet d’une étude in vitro, réalisée en Chine, montrant que le curcuma protégeait les cellules de l’œil du stress oxydatif (agression des cellules due entre autres à la production de radicaux libres pouvant entrainer la mort cellulaire).

Selon l’OMS, « ces dernières années de nombreux progrès ont été accomplis dans la prévention et la guérison des déficiences visuelles », dans lesquels s’intègrent ces nouvelles pistes pour la prise en charge des malades du glaucome.

Dorothée S. Docteur en pharmacie


 Sources :

Haute Autorité de Santé. Dépistage et diagnostic précoce du glaucome : problématique et perspectives en France. 2006. Consulté le 12 octobre 2016.

Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale. Glaucome. 2013. Consulté le 12 octobre 2016.

Cambridge Consultants. Visionary technology. Sept 2016.

Ciolino JB, Ross AE, at al. Latanoprost-Eluting Contact Lenses in Glaucomatous Monkeys. Ophthalmology. 2016 Oct;123(10):2085-92.

Lin CWu X. Curcumin Protects Trabecular Meshwork Cells From Oxidative Stress. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2016 Aug 1;57(10):4327-32.

Dorothee S.
Pharmacienne
Passionnée par tous les domaines de la santé et plus particulièrement la e-santé, la nutrition et le bien-être.
Aime prendre part à la diffusion d'informations de qualité.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.