L’intelligence artificielle : une aide pour le dépistage du cancer du sein ?

Jan 25, 2020 par

En France, le cancer du sein est le cancer le plus courant chez la femme et reste la première cause de décès par cancer. En 2018, 58 459 nouveaux cas ont été dépistés. Son taux de mortalité diminue d’année en année, notamment grâce à un dépistage à un stade précoce. Les résultats d’une expérience issue d’une recherche Google montrent qu’une intelligence artificielle basée sur un algorithme pourrait devenir une aide précieuse dans le dépistage de celui-ci.

cancer-sein

Un système d’intelligence artificielle capable de surpasser les experts

La mammographie joue un rôle essentiel dans le dépistage du cancer du sein et dans la prise en charge précoce de son traitement. Malgré l’existence de programmes de dépistage dans le monde, il existe encore des taux élevés de faux positifs ou de faux négatifs.  Une équipe de chercheurs de Google a donc mis au point un système d’intelligence artificielle reposant sur un algorithme, contenant près de 29 000 images de mammographies provenant des Etats Unis et du Royaume-Uni afin de réduire les risques d’erreurs.

Lors de cette expérience, les radiologues ont eu accès aux antécédents des patientes. L’intelligence artificielle a seulement eu accès aux dernières mammographies des patientes.

En France, dans le cadre du dépistage proposé aux femmes de 50 à 74 ans, les images de dépistage sont examinées par deux radiologues.

L’équipe de Google a ainsi mené l’expérience en comparant la décision de l’ordinateur avec celle du radiologue du premier lecteur.

En cas de:

  • Diagnostics concordants, le cas était marqué comme résolu
  • Résultats discordants : l’avis de l’intelligence artificielle était comparé avec celui du deuxième lecteur

Des résultats encourageants

L’équipe de chercheurs a ainsi pu montré :

  • Une réduction de 5,7 % des faux positifs pour les images provenant des Etats Unis et de 1,2 % pour celles provenant de l’Angleterre
  • Une réduction de 9,4 % des faux négatifs pour les images provenant des Etats Unis et de 2,7 % pour celles provenant de l’Angleterre

De plus, dans une étude indépendante menée auprès de six radiologues, le système d’intelligence artificielle a surpassé tous les lecteurs humains.

Par ailleurs, afin de rendre concrète cette expérience, une simulation, dans laquelle le système d’intelligence artificielle a participé au processus de double lecture au Royaume-Uni a été effectuée. Les résultats sont encourageants : le système d’intelligence artificielle est efficace et permet de réduire la charge de travail du second lecteur de 88%.

Pour le Dr Dominic King, co-auteur de l’étude “D’autres essais, une validation clinique et des autorisations réglementaires sont nécessaires avant que cela puisse commencer à faire une différence pour les patients, mais nous sommes déterminés à travailler avec nos partenaires pour atteindre cet objectif”.

Ainsi, cette évaluation ouvrira sans doute la voie aux essais cliniques visant à améliorer la prise en charge du cancer du sein chez la femme.


Juliette S., Rédactrice scientifique

– Cancer du sein : Une intelligence artificielle plus précise que des humains pour établir un diagnostic. 20 MINUTES. Consulté le 16 janvier 2020.
– International evaluation of an AI system for breast cancer screening. NATURE. Consulté le 16 janvier 2020.
– Le cancer du sein. E-CANCER. Consulté le 16 janvier 2020.
Juliette S.
Sage femme
Rédactrice spécialisée dans la santé de la femme en âge de procréer
Passionnée par les domaines du bien-être et de l'écologie
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.