Lutter contre l’arthrite grâce aux algues brunes

Sep 21, 2017 par

Arthrite, polyarthrite… les rhumatismes inflammatoires chroniques deviennent de plus en plus importants dans nos sociétés. Dans une approche thérapeutique visant à traiter les causes d’apparition de la maladie et non pas que les symptômes associés, des chercheurs de l’école polytechnique Fédérale de Zurich (EPFZ) se sont penchés sur les propriétés de l’alginate, une substance présente dans les algues brunes. Focus sur une découverte très encourageante.

algues brunes et arthrite

Quand les articulations ne vont plus…

L’arthrite regroupe un ensemble de maladies inflammatoires qui touchent le système musculo-squelettique. La maladie peut survenir à tous les âges, mais le plus souvent autour de la cinquantaine. La présence d’une inflammation qui détruit dans un premier temps le cartilage des articulations. Progressivement, une inflammation de la membrane qui tapisse l’intérieur de l’articulation, la membrane synoviale, se met en place. Suite à cette agression, la membrane se gonfle et sécrète en quantité excessive du liquide synovial, le liquide lubrifiant de l’articulation. Ensuite, un ensemble de réactions chimiques se poursuit localement pour finalement, libérer des molécules qui détruisent le cartilage et parfois, l’os et les tendons.

A savoir ! Parmi l’ensemble des formes d’arthrite, on distingue majoritairement la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite infectieuse, l’arthrite réactive, l’arthrite infantile, l’arthrite psoriasique ou encore spondylarthrite ankylosante.

Les douleurs chez la personne souffrant d’arthrite se manifestent aussi au repos et notamment souvent dans la deuxième partie de la nuit pour aboutir sur un réveil très douloureux d’un point de vue articulaire.

A contrario, l’arthrose est une pathologie articulaire dans laquelle l’altération du cartilage est causée essentiellement par des facteurs mécaniques comme l’usure, l’utilisation répétée d’une articulation dans la pratique d’un sport ou l’excès de poids. Le cartilage ne joue plus son rôle d’amortisseur et les os frottent les uns contre les autres provoquant des douleurs, raideurs et même un risque de déformation osseuse.

Actuellement, les médicaments (anti-inflammatoires, analgésiques) disponibles permettent seulement de traiter les symptômes de l’arthrose et de l’arthrite.

Les alginates font reculer l’inflammation des articulations

En s’intéressant aux ressources marines, et notamment aux algues brunes nommées Laminaria hyperborea, l’équipe de Marcy Zenobi-Wong de l’EPTZ a identifié une substance très prometteuse pour diminuer l’état inflammatoire des articulations.

Après avoir extrait l’alginate (une molécule de sucre à longue chaîne) des tiges de l’algue originaire des pays scandinaves, les chercheurs l’ont modifié en y ajoutant des groupes chimiques composés de sulfates.

Ensuite, en mettant ces molécules de sulfate d’alginate dans une culture cellulaire de chondrocytes (cellules du cartillage humain) et de macrophages (cellules du système immunitaire humain), ils ont observé une diminution du stress oxydatif environnant.

A savoir ! Le stress oxydatif ou stress oxydant correspond à une agression des cellules par des radicaux libres, des espèces réactives de l’oxygène très toxiques. Le stress oxydatif est causé par un déséquilibre entre les espèces chimiques oxydantes et les antioxydants. La production importante de radicaux libres peut être liée, entres autres, à l’inflammation, au tabac, à l’alcool.

D’un point de vue biochimique, la molécule d’alginate avec ses groupements sulfatés diminue le stress oxydatif en captant les radicaux libres présents dans l’environnement. La substance algale agit aussi sur l’activité des macrophages en réduisant l’activité de leur gène qui déclenche la réponse inflammatoire.

Plus la molécule possède des groupements sulfatés, plus la réduction de l’intensité de l’inflammation est conséquente.

Avant d’utiliser le sulfate d’alginate dans un contexte thérapeutique, d’autres études complémentaires sur le modèle animal et l’Homme sont encore nécessaires.

Julie P., Journaliste scientifique

– Anti-oxidant and immune-modulatory properties of sulfated alginate derivatives on human chondrocytes and macrophages. Biomaterials Science. A.Kerschenmeyer et al. Juin 2017.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.