Le mal des transports, comment y faire face ?

Aug 26, 2019 par

A l’approche de la fin des vacances, nombre d’entre nous vont utiliser un moyen de transport pour se déplacer. Que ce soit en avion, en bateau, en voiture ou en train, le mal des transports touche une personne sur trois en France. Ces personnes ressentent une sensation d’inconfort qui se manifeste par des nausées, une douleur au ventre, une pâleur associée à des sueurs froides. Comment y remédier et rendre le trajet plus agréable ?

mal_des_transports

Conflit entre les informations sensorielles

Les différentes informations provenant de l’oreille interne (responsable de l’équilibre), de la vue et de la perception des mouvements par les voûtes plantaires (appelée aussi sensibilité profonde) vont entrer en conflit qui crée ce que l’on appelle le mal des transports. Mais rassurez-vous, une fois la destination atteinte, les symptômes s’atténuent en peu de temps.

Pourquoi les jeunes enfants ont rarement le mal des transports ? (Par exemple un nourrisson voyageant dos à la route). L’explication à cette question est que l’oreille interne chez le jeune enfant n’est pas encore mature. Vous remarquerez qu’un adolescent est plus souvent malade en transport qu’un adulte. En effet, même si son oreille interne s’est développée, les conflits sensoriels ne sont encore présents, mais avec le temps et au fil des voyages, cela rentre dans l’ordre.

Que faire pour éviter le mal des transports ?

Avant un trajet en voiture, l’idéal est d’être reposé et de ne pas être à jeun (l’hypoglycémie favorise les nausées). Quel que soit le véhicule, le mieux est de fixer l’extérieur afin d’avoir une vision globale du paysage.

Quelques conseils pour vaincre le mal des transports en fonction du moyen de transport utilisé :

  • En voiture: s’arrêter régulièrement ou être au volant (le fait d’être acteur du mouvement diminue le risque)
  • En train: se mettre dans le sens de la marche
  • En bateau: choisir une cabine au milieu du bateau, proche de l’eau (endroit qui bouge le moins)
  • En avion: avoir une place au niveau des ailes (meilleure stabilité)

En cas de vomissements, pensez à bien vous hydrater en privilégiant les boissons sucrées.

Enfin, des traitements médicamenteux existent, consultez votre pharmacien ou votre médecin afin d’avoir de plus amples informations.

Léa G. Journaliste Scientifique

Comment lutter contre le mal des transports ? Consulté le 5 décembre 2018.
Léa G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.