10 mesures pour développer la dialyse à domicile

Jun 24, 2019 par

Plus de 80 000 personnes en France souffrent d’insuffisance rénale terminale, qui nécessite un recours à la dialyse ou à une greffe rénale. La majorité des patients sous dialyse effectue ses séances dans un centre de dialyse. La Société Francophone de Néphrologie, Dialyse et Transplantation (SFNDT) a récemment publié dix mesures destinées à promouvoir la dialyse à domicile.

Dialyse à domicile

Insuffisance rénale terminale et dialyse

En France, près de 3 millions de personnes sont atteintes d’une maladie rénale chronique, parmi lesquelles plus de 80 000 présentent un état d’insuffisance rénale chronique terminale. A ce stade, les capacités de filtration des reins ne sont plus suffisantes pour éliminer les déchets présents dans la circulation sanguine. Seuls deux types de traitements peuvent alors être envisagés :

  • Le recours à la dialyse ;
  • Une transplantation rénale.

Il existe deux grandes modalités de dialyse :

  • L’hémodialyse, qui peut être réalisée dans un centre de dialyse, public ou privé, ou au domiciledu patient ;
  • La dialyse péritonéale, qui est effectuée à domicile.

Actuellement, la majorité des patients sous dialyse doit se déplacer plusieurs fois par semaine dans un centre de dialyse, ce qui impacte fortement leur qualité de vie.

Promouvoir la dialyse à domicile

En France, seulement 7 % des patients sous dialyse effectuent leur dialyse à domicile, soit par hémodialyse (avec des modalités particulières), soit par dialyse péritonéale. Ce chiffre est plus faible que celui d’autres pays industrialisés. Les autorités de santé publique souhaitent dans les années à venir promouvoir la dialyse à domicile pour deux raisons principales :

  • Une amélioration de la qualité de vie des patients, qui retrouvent plus de liberté au quotidien et peuvent donc mieux vivre avec leur maladie rénale ;
  • Une réduction des coûts de santé liés à la dialyse, notamment au niveau des frais de déplacement qui représentent près de 20 % du coût des traitements par dialyse en France.

Dans ce contexte, la Société Francophone de Néphrologie, Dialyse et Transplantation (SFNDT) a récemment proposé 10 mesures pour promouvoir la dialyse à domicile.

10 mesures pour la dialyse à domicile

Les 10 propositions de la SNFDT sont les suivantes :

  • Mieux informer les patients atteints d’insuffisance rénale avancée ou terminale ;
  • Mieux communiquer sur la dialyse à domicile, notamment par des retours d’expériences entre patients ;
  • Mieux accompagner le patient dialysé à domicile ;
  • Mieux former les professionnels de santé sur la dialyse à domicile ;
  • Renforcer les collaborations entre tous les acteurs impliqués dans la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique terminale ;
  • Mettre en place des dispositifs simplifiés pour faciliter la dialyse à domicile ;
  • Organiser le dépistage des maladies rénales chroniques pour instaurer précocement la prise en charge à domicile ;
  • Adapter la tarification des actes de soins pour favoriser la dialyse à domicile ;
  • Inciter la prise en charge à domicile dans le parcours de soin de l’insuffisant rénal ;
  • Créer un label « dialyse à domicile ».

L’ensemble de ces propositions a été portée à la connaissance des autorités de santé publique et certaines d’entre elles pourraient être retenues dans les mois ou les années à venir, pour faciliter la vie des patients sous dialyse.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Dialyse à domicile : les néphrologues se mobilisent pour le choix des patients. Communiqué de presse SNFDT. 3 juin 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.