Pour bien dormir, ne dormez pas seuls !

Actualités Psychiatrie Troubles du sommeil

Rédigé par Alexia F. et publié le 10 juin 2022

Dormir avec son partenaire permet-il de bien dormir ? La question se pose alors que la majorité des adultes dorment accompagnés. Des chercheurs de l’université de l’Arizona démontrent, dans une récente étude, que les personnes qui dorment avec leur partenaire amoureux présentent une plus grande quantité et qualité de sommeil, un risque réduit d’apnée du sommeil et des insomnies moins sévères. Il y aurait également un effet sur la santé mentale. Explications.

bien dormir avec son partenaire

Bien dormir, un besoin primaire

Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. Le sommeil occupe un rôle crucial dans un grand nombre de fonctions biologiques. Pourtant, à ce jour, près d’un tiers des Français est concerné par un trouble du sommeil. En effet, 16% de la population souffre d’insomnie chronique et d’autres pathologies telles que l’apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos s’y ajoutent.

Or, un mauvais sommeil implique un retentissement sur l’état de santé global. Des études ont démontré qu’une mauvaise qualité de sommeil augmente le risque de maladies cardiovasculaires, d’obésité et de diabète, de cancers et d’accidents de la vie courante. Ces conséquences poussent la recherche à mieux comprendre les impacts de mécanismes biologiques, psychologiques et sociaux sur la qualité du sommeil.

Dormir avec un partenaire permet de bien dormir

Bien que de nombreux adultes ne dorment pas seuls, le lien entre le partage du lit et la qualité du sommeil est mal connu. Ainsi, une étude menée par des chercheurs de l’université d’Arizona explore si le fait de partager son lit impacte la durée et la qualité du sommeil mais aussi, plus largement, la santé mentale.

Pour réaliser cette étude, les scientifiques ont récolté des questionnaires remplis par plus de 1 000 adultes, en âge de travailler. Ils portent sur :

  • Le nombre de nuits passées avec quelqu’un, que ce soit un partenaire amoureux, un enfant, un animal de compagnie ou un autre membre de la famille ;
  • Le nombre d’insomnies ;
  • La quantité d’heures de sommeil ;
  • La durée d’endormissement ;
  • Le risque d’apnée du sommeil.

Les résultats de ces travaux, publiés dans la revue spécialisée Sleep, démontrent qu’en comparaison aux personnes dormant seules, dormir avec quelqu’un :

  • Diminue le risque d’insomnie sévère ;
  • Réduit la fatigue ;
  • Permet de dormir plus longtemps.

Plus précisément, l’étude révèle que dormir avec un partenaire amoureux présente des avantages nets sur la qualité de sommeil. En effet, ces personnes rapportent s’endormir plus rapidement, avoir moins de risques d’apnée du sommeil, une réduction de la gravité des insomnies et une amélioration globale de la qualité du sommeil.

Des effets sur la santé mentale

Par ailleurs, l’étude démontre que dormir avec un partenaire amoureux présente des effets positifs sur la santé mentale. En effet, les participants rapportent des niveaux de dépression, d’anxiété et de stress plus faibles que ceux qui dorment seuls. Ils déclarent également un plus grand soutien social et une satisfaction globalement haute à l’égard de leur vie et de leurs relations.

En ce qui concerne le sommeil avec un enfant, les résultats sont mitigés. Les résultats montrent que les parents qui dorment avec leur enfant souffrent d’insomnie plus sévères, d’une perte de contrôle de la qualité de leur sommeil et sont plus exposés au stress.

Très peu d’études avaient auparavant investigué l’impact d’un sommeil seul ou accompagné sur la qualité du sommeil. Ces travaux suggèrent que pour bien dormir, il est préférable de dormir avec son partenaire.

Alexia F., Docteure en Neurosciences

Sources
– Bed Sharing Versus Sleeping Alone Associated with Sleep Health and Mental Health. academic.oup.com. Consulté le 9 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.