Prévenir la maladie d’Alzheimer en soignant d’abord son coeur

Jan 16, 2019 par

Et s’il suffisait déjà de prendre soin de son coeur pour prévenir la survenue de la maladie d’Alzheimer ? C’est en voulant répondre à cette question que des chercheurs américains du centre médical de l’université de Duke ont suivi 160 personnes âgées de plus de 55 ans pendant 6 mois. Les résultats les plus prometteurs ? La marche ou le vélo trois fois par semaine combiné à un régime alimentaire contre l’hypertension artérielle stimule le coeur mais aussi, les capacités cognitives.

Prévenir la maladie d'Alzheimer en soignant d'abord de son coeur

Des séniors avec des problèmes cardiaques et un léger déclin cognitif

Pour mener à bien leurs travaux parus dans la revue Neurology, les chercheurs de l’université de Duke de Durham en Caroline du Nord, supervisés par le Dr Bluementhal, ont réuni 160 adultes présentant une hypertension artérielle ou un autre risque de maladie du coeur.

Le profil des séniors impliqués dans cette étude était de :

  • Ne pas faire d’activités sportives ;
  • Présenter des problèmes cognitifs débutants comme la difficulté à prendre des décisions, à se souvenir ou à se concentrer mais sans souffrir de démence à proprement parler ;
  • Ne pas suivre un régime alimentaire pour l’hypertension artérielle.

“Notre modèle opérationnel était qu’en améliorant le risque cardiovasculaire, vous améliorez également le fonctionnement neurocognitif “ a déclaré James Blumenthal, auteur principal de l’étude, psychologue clinicien à l’Université Duke.

Pour commencer l’étude, les chercheurs ont scindé les 160 séniors (dont les deux tiers étaient des femmes) en 4 groupes :

  • Le premier réalisant seulement les exercices physiques (3 fois 45 minutes par semaine de marche, jogging ou vélo) ;
  • Le deuxième réalisant seulement le régime alimentaire contre l’hypertension ;
  • Le troisième combinant régime et sport ;
  • Le quatrième recevant uniquement des appels téléphoniques de conseils une fois par semaine.

À savoir ! Le régime mis en place pour les personnes souffrant d’hypertension consistait à consommer peu de chlorure de sodium, mais beaucoup de fruits et légumes riches en fibres, des haricots, des noix, des produits laitiers allégés et de la viande maigre.

Soigner son coeur pour prévenir le déclin cognitif

Au terme des 6 mois, les chercheurs ont trouvé que l’augmentation de l’activité physique améliorait les fonctions cognitives.

Les séniors ayant eu le courage de réaliser 135 minutes de sport aérobie par semaine ont présenté une meilleure capacité à réguler leur comportement, une meilleure attention et une meilleure organisation. On parle ici des fonctions éxécutives de la cognition.

À savoir ! L’activité physique aérobie est une activité nécessitant l’oxygène comme source principale de combustion des sucres fournissant l’énergie à l’organisme. Le niveau d’activité doit être suffisamment faible pour ne pas imposer de difficultés respiratoires ni de douleurs musculaires.

Cependant, les médecins n’ont pas mis en évidence une amélioration de leur mémoire.

Les améliorations les plus importantes ont été observées dans le groupe 3 combinant le sport et la diète.

Pour ceux qui ne suivaient que le régime alimentaire, comme ceux qui ne recevaient que l’appel de conseils une fois par semaine, aucune amélioration cognitive n’a été relevée.

Les résultats sont encourageants, car en seulement six mois, en ajoutant de l’exercice régulier à leur vie, les personnes qui avaient des troubles cognitifs sans démence pouvaient améliorer leurs capacités de prévoir et de mener à bien certaines tâches cognitives” a révélé James Blumenthal.

Pour confirmer ces résultats, les chercheurs comptent renouveler l’expérience sur des échantillons de personnes plus conséquents tout en augmentant leur temps de suivi.

Julie P., Journaliste scientifique

– Just 6 months of walking may reverse cognitive decline, study says. CNN. Consulté le 10 Janvier 2019.
– Lifestyle and neurocognition in older adults with cognitive impairments. A randomized trial. Neurology.org. Consulté le 10 Janvier 2019.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.