Quelle prévention efficace contre les moustiques ?

Jul 26, 2016 par

prevention efficace contre moustique

Après les inondations, crues et intempéries du mois de juin, qui ont généré quantités d’eaux stagnantes, le contexte est idéal pour la prolifération des moustiques. Ainsi, 21 départements sont aujourd’hui en vigilance orange.

Chasse aux moustiques en France

Depuis avril 2016, des spécialistes mènent dans le sud de la France une véritable chasse aux moustiques, en faisant du porte à porte pour sensibiliser la population à la détection des lieux de nidification. Il s’agit des endroits humides, où l’on trouve de l’eau stagnante. Les « chasseurs de moustiques » inspectent les jardins à la recherche du moindre point d’eau suspect pouvant servir de gite larvaire, afin de les vider et ainsi d’y empêcher la prolifération des moustiques. Les lieux préférés de ces insectes sont : les marécages, eau croupie, ou tout objet pouvant contenir de l’eau situé à l’extérieur comme les pneus, bidons, bâches, jardinières, pots de fleurs, arrosoirs, récipients, coupelles sous les pots de fleurs, canalisations, gouttières et autres… Pour les puits collecteurs d’eau et les lieux suspects qu’il n’est pas possible de vider, les « chasseurs de moustiques » nous invitent à les recouvrir d’une moustiquaire.
Aussi, en intérieur, pensez à changer régulièrement l’eau des vases, soit tous les 3 jours.

A savoir !
L’eau stagnante, constitue le milieu idéal pour une femelle moustique, cherchant une zone de nidification. Elle peut pondre jusqu’à une centaine d’œufs, à chaque fois qu’elle se nourrit en piquant sa proie, soit 3 à 4 fois au cours de sa vie (qui dure 6 semaines). Les larves de moustiques se transforment en nymphes au bout de 10 jours, avant de devenir moustiques 4 jours plus tard.

Le moustique tigre

Avec l’arrivée du moustique tigre en France, il y a 12 ans, les piqures de moustiques autrefois bénignes sont devenues synonyme de risque de transmission de la dengue, du virus Zika ou encore du chikungunya, s’il a précédemment piqué une personne atteinte. Il est donc capital de s’en protéger de façon efficace.

Comment éviter les piqures de moustiques ?

La moustiquaire

Il est recommandé de porter des vêtements amples couvrant le corps (les moustiques pouvant piquer à travers les vêtements sérrés), d’utiliser des moustiquaires imprégnées de répulsif anti-moustique au niveau des portes, fenêtres, ou autour du lit. La moustiquaire imprégnée d’insecticide est jugée comme la solution préventive la plus efficace par l’INVS (Institut de veille Sanitaire). Elle est disponible en pharmacie. Un kit d’imprégnation (utilisant l’anti-moustique perméthrine) peut aussi servir à imprégner soi-même sa moustiquaire, mais ils doivent être utilisés avec précaution, car ils peuvent être irritants pour le système respiratoire.
Les vêtements et tentes peuvent également être imprégnés, grâce à des sprays disponibles en pharmacie, mais ces produits ne doivent pas être utilisés sur la peau. Un traitement des vêtements à la perméthrine peut résister à un lavage mais devra être renouvelé par la suite.
Chez les jeunes enfants (avant l’âge de la marche), l’utilisation de moustiquaires imprégnées de perméthrine, sur les berceaux et les poussettes, reste la méthode la plus efficace, les répulsifs cutanés, n’étant pas toujours recommandés, car pouvant présenter des risques.

Les répulsifs

Il est conseillé d’utiliser des répulsifs cutanés, qui permettent d’éloigner les insectes sans les tuer, tels que le DEET, produit chimique utilisé comme répulsif à insectes (à éviter chez l’enfant de moins de 12 ans, sauf en cas de risque de transmission d’une maladie élevée), l’IR3535, entrant dans la composition des anti-moustiques (à éviter chez l’enfant de moins de 30 mois, selon les recommandations françaises), la picaridine ou le citrodiol. Chez la femme enceinte et allaitante, l’utilisation de répulsifs est recommandée si le risque de transmission de maladie via un moustique est élevé. Toutefois, les répulsifs à concentration minimale de substance active seront privilégiés.
Les répulsifs sont jugés efficaces, mais certains peuvent être nocifs. Ils ne doivent donc pas être ingérés (éviter l’application sur les mains des enfants), ni appliqués sur les muqueuses ou sur des lésions de la peau.

L’INVS recommande également d’éviter la surinfection des piqures par grattage, en utilisant chez l’enfant, sur avis médical, des dermocorticoïdes et un antihistaminique, pour calmer les démangeaisons, si elles sont intenses.

A savoir !
A la plage, le répulsif doit être appliqué 20 min après l’application de la crème solaire. Il doit être réappliqué après la baignade.

Ne sont pas recommandés par l’INVS:

– L’utilisation des bracelets anti-insectes pour se protéger des moustiques, lesquels ont été jugés peu efficaces par le magazine 60 millions de consommateurs.
– Les huiles essentielles dont l’efficacité ne dure pas au-delà de 20 minutes.
– Les appareils à ultrasons, la vitamine B1, l’homéopathie, les rubans, papiers et autocollants gluants dépourvus d’insecticide.

De façon plus générale, pour se protéger des insectes dans les habitations, il est recommandé d’utiliser des insecticides en bombes ou en diffuseurs électriques, ainsi que des raquettes électriques, permettant l’électrocution des nuisibles. La climatisation diminue les risques de piqûres, les moustiques fuyant les endroits frais.

Yasmine Z., Journaliste Scientifique


Sources
Inondations : une année à moustiques. francetvinfo.fr. 01 juillet 2016
Moustique tigre : la chasse a commencé dans le sud de la France. Francetv info. 19 avril 2016
Prévention des piqûres d’insectes. CMETE Médecine des voyages. CMETE.com. 2016
Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2016. bulletin épidémiologique hebdomadaire 31 mai 2016. INVS
Moustiques : on ne plaisante plus avec les piqûres. 60 millions de consommateurs. 29 aout 2016.

Yasmine Z.
Journaliste Scientifique.
Biologiste spécialisée en Pharmacologie Clinique.
Passionnée d’écriture, elle a un tempérament créatif et un style d’aplomb.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.