Une simple prise de sang pour identifier la maladie d’Alzheimer !

Déc 11, 2020 par

Chaque année, environ 225 000 nouveaux cas de la maladie d’Alzheimer sont recensés en France. Le diagnostic de cette maladie neurodégénérative, majoritairement liée à l’âge, reste souvent complexe et donc potentiellement tardif. Mais désormais, les médecins disposent d’un premier test d’aide au diagnostic, effectué à partir d’une simple prise de sang. Explications.

Prise de sang

Maladie d’Alzheimer et diagnostic

Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer, la forme de démence la plus fréquente chez les personnes âgées, repose actuellement sur trois aspects complémentaires :

  • Un interrogatoire du patient pour rechercher des troubles de la mémoire, des troubles cognitifs ou des signes dépressifs ;
  • Des tests cognitifs, notamment le test MMSE (Mini-Mental State Examination) ou mini-mental score ;
  • Des examens d’imagerie (scanner, IRM) pour écarter d’autres causes de troubles cognitifs.

Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer découle des résultats de ces tests. Il peut être difficile à établir avec certitude. Pourtant, confirmer le diagnostic est essentiel pour instaurer dès que possible une prise en charge adaptée du patient. Depuis quelques années, les chercheurs tentent de mettre au point des outils diagnostiques fiables à partir d’une prise de sang ou d’une ponction lombaire.

Un nouveau test d’aide au diagnostic, à partir d’une simple prise de sang

Dans ce contexte, une société de biotechnologie française a annoncé il y a quelques jours le lancement d’un nouveau test d’aide au diagnostic de la maladie d’Alzheimer, Noratest®. Pour la première fois, un test de diagnostic in vitro permet de caractériser les premiers symptômes de la maladie, offrant au patient :

  • Une orientation rapide vers une consultation spécialisée, avec la réalisation d’un test MMSE ;
  • Une prise en charge précoce.

En pratique, Noratest® est basé sur le dosage dans le plasma sanguin de trois neurotransmetteurs de type catécholamines (adrénaline, noradrénaline et dopamine). Un algorithme prend ensuite en compte les paramètres du patient pour déterminer un score diagnostique de la maladie d’Alzheimer. Ce score permet d’identifier les patients atteints de troubles cognitifs et d’évaluer leur probabilité d’être ou non atteint de la maladie d’Alzheimer.

Détecter plus tôt la maladie, pour ralentir son évolution

Ce nouveau test, non remboursé, est disponible uniquement sur prescription médicale pour les patients de plus de 55 ans, consultant leur médecin traitant pour :

  • Des troubles de la mémoire ;
  • Des problèmes de langage ;
  • Des troubles de l’orientation ;
  • Des problèmes d’humeur.

Des études cliniques ont permis de valider et de confirmer la fiabilité du Noratest®. Quel que soit le résultat du test, il offre au médecin la possibilité de mieux orienter son patient, de poursuivre la démarche diagnostique par une consultation spécialisée ou de maintenir le suivi régulier du patient. Un tel test pourrait permettre une détection plus précoce de la maladie d’Alzheimer, et donc d’instaurer rapidement une prise en charge adaptée. Plus la prise en charge débute tôt, plus les conséquences en termes de dépendance du patient pourront être retardées.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Noratest® : tester et caractériser la maladie d’Alzheimer par une simple prise de sang est aujourd’hui possible ! Communiqué de Presse. Consulté le 7 décembre 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé.