Des probiotiques pour soigner l’autisme ?

Nov 11, 2018 par

Le bien être digestif est bien plus important qu’on ne le pense. La flore intestinale (que l’on appelle maintenant « microbiote ») est très étudiée et nous la soupçonnons d’être complice de certains troubles du comportement ou de pathologies, neurologiques notamment. En 2013, une étude américaine avait déjà établi un lien entre des probiotiques, précisément Bactéroïdes fragilis, et l’autisme. Des français ont récemment mené une étude impliquant le rôle d’un autre probiotique : Lactobacillus reuteri.

Probiotiques contrel’autisme

Un probiotique pour atténuer les symptômes de l’autisme

Le probiotique qui aurait comme particularité d’atténuer les symptômes de l’autisme est une bactérie appelée Lactobacillus reuteri. C’est une bactérie lactique naturellement présente dans le tractus gastro-intestinal, dans la cavité buccale et sur la muqueuse vaginale. Ce probiotique est déjà utilisé pour soulager les coliques du nourrisson.

À savoir ! Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui sont ajoutés comme compléments à certains produits alimentaires (le yaourt par exemple) ou utilisés comme compléments alimentaires (sous forme de gélules, comprimés…) et qui ont un effet bénéfique sur la santé de l’hôte.

Quel lien entre Lactobacillus reuteri et l’autisme ?

Nous savons à ce jour que des mutations génétiques sont liées à la sévérité de la maladie. En effet, les gènes de la famille SHANK sont impliqués dans le développement et le fonctionnement des circuits neuronaux. Les chercheurs ont réalisé une expérience sur l’intestin de souris qui a subi une mutation sur le gène Shank3.

Ces souris portant cette mutation ont un comportement compulsif répétitif et évitent les interactions sociales. Chez ces souris, on observe une diminution de la quantité des bactéries colonisant leur intestin. Les chercheurs ont alors rééquilibré la flore intestinale de ces souris en leur administrant Lactobacillus reuteri, et ont vu disparaître leurs troubles du comportement.

Lactobacillus reuteri interagit avec le système nerveux via un neurotransmetteur. Or, nous avons vu que des mutations de gènes de la famille SHANK sont impliqués dans le développement et fonctionnement des circuits neuronaux. L’utilisation de probiotiques serait donc un élément essentiel pour le traitement des troubles du comportement associé à l’autisme.

Léa G. Journaliste Scientifique

– Autisme : la piste des probiotiques. JIM. Consulté le 6 mars 2018.
Léa G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.