Covid-Anosmie, pour retrouver l’odorat après la Covid-19

Actualités Coronavirus (COVID-19)

Rédigé par Estelle B. et publié le 26 janvier 2021

Dans 30 à 85 % des cas symptomatiques de la Covid-19, les patients présentent une perte totale ou partielle du goût et de l’odorat. Si la plupart du temps, l’odorat revient après une dizaine de jours, pour certains patients, plusieurs mois sont nécessaires pour ressentir à nouveau les odeurs comme avant la maladie. Une nouvelle application pourrait sans doute les aider à retrouver l’odorat au plus plus vite.

Covid-19 et perte d’odorat

Rapidement après le début de l’épidémie de la Covid-19, la perte de goût et/ou d’odorat est devenue un symptôme caractéristique, généralement associé à des formes peu graves de la maladie. Cette perte de goût et d’odorat survient chez au moins un tiers des patients. Selon les cas, elle se manifeste par :

  • Une anosmie lorsque la perte d’odorat est totale ;
  • Une hypo-osmie, lorsqu’une partie de l’odorat est préservée.

Dans la majorité des cas, ce symptôme troublant disparaît avec le reste des symptômes, quelques jours après l’infection. Mais dans certains cas, il perdure pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Dans ce contexte, la start-up française Kelindi a lancé le 12 janvier 2021 une nouvelle application web, baptisée Covid-Anosmie. Cette application a pour objectif d’aider les patients ayant perdu de manière prolongée leur odorat à récupérer le mieux possible toutes leurs sensations olfactives et gustatives.

Lire aussiAprès la perte d’odorat, les odeurs fantômes de la Covid-19

Une application pour retrouver l’odorat après la Covid-19

Cette application est basée sur un coaching du patient et une véritable rééducation à l’odorat, avec un suivi personnalisé. Elle est réservée aux patients ayant été atteints par la Covid-19 et ayant perdu l’odorat. Elle n’est pas adaptée aux personnes n’ayant perdu que le goût. Avant d’utiliser l’application, il est donc essentiel de distinguer :

  • L’anosmie ou l’hypo-osmie ;
  • L’agueusie : l’absence de perception du goût ;
  • La parosmie : dysfonctionnement dans la perception des odeurs (confusion des odeurs).

Pour faire le point, l’application propose de tester son odorat en ligne en seulement deux minutes !

Après le test initial, le patient peut personnaliser son programme de rééducation, avant de commander le kit, composé de 4 huiles essentielles, qu’il reçoit à domicile quelques jours plus tard.

Lire aussiL’anosmie : Adieu aux odeurs et au goût

Un essai en cours pour valider son efficacité après la Covid-19

Le patient peut alors commencer son programme de rééducation, à raison de deux fois par semaine, en bénéficiant d’un suivi personnalisé en ligne, notamment de l’évolution des performances olfactives. Ce programme de rééducation olfactive a été testé scientifiquement et a montré une efficacité de 63 % à 16 semaines pour les infections autres que la Covid-19 provoquant une anosmie (par exemple la grippe ou d’autres infections virales des voies aériennes supérieures).

Actuellement, ce protocole de rééducation olfactive est en cours d’évaluation pour les troubles de l’odorat liées spécifiquement à la Covid-19, dans le cadre d’un essai mené avec le CHU de Tours. Cet essai permettra de déterminer précisément le taux et la vitesse pour retrouver l’odorat après une Covid-19. L’objectif est d’avoir entre 1 000 et 2 000 utilisateurs pour pouvoir évaluer de manière fiable l’efficacité de cette application, qui pourrait s’avérer bien utile à des milliers de patients.

Lire aussiPatients post-COVID-19 : quelles séquelles sur le long terme ?

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Anosmique ? Nous allons vous aider à corriger ce trouble de l’odorat. covidanosmie.fr. Consulté le 22 janvier 2021.
– Kelindi lance l’appli web CovidAnosmie pour lutter contre l’anosmie post-Covid. ticpharma.com. Consulté le 22 janvier 2021.
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.