Torsion testiculaire

22 juin 2021 par

Torsion testiculaire


La torsion testiculaire est une affection aiguë d’origine mécanique qui touche essentiellement le nouveau-né, l’adolescent et l’adulte jeune. Les symptômes peuvent varier selon l’âge de survenue mais cela ne doit pas retarder la prise en charge. En effet, une intervention rapide, au maximum dans les 6 heures suivant le début de la torsion, permet de limiter le risque de séquelles irréversibles.

Définition et symptômes de la torsion testiculaire

Rappels anatomiques

Les organes génitaux externes masculins comprennent d’une part le pénis (ou verge) et d’autre part les bourses (ou scrotum). Chaque bourse contient et protège un testicule grâce à une succession d’enveloppes. L’une d’entre elles est une fine membrane appelée vaginale.

Les testicules sont les organes de la reproduction masculine. Ce sont des glandes qui produisent la testostérone, principale hormone masculine, et les spermatozoïdes, autrement dit les gamètes mâles.

anatomie masculine

Le testicule est suspendu à l’intérieur de la bourse et relié à la cavité abdominale grâce au cordon spermatique. Celui-ci comprend notamment les vaisseaux nécessaires à l’irrigation du testicule, des nerfs ainsi que le canal déférent. Ce canal permet aux spermatozoïdes produits par les testicules de rejoindre les vésicules séminales où ils sont alors mélangés à d’autres sécrétions pour former le sperme.

Qu’est-ce que la torsion testiculaire ?

La torsion testiculaire est en réalité la torsion du cordon spermatique. Celui-ci s’enroule sur lui-même, ce qui entraine une interruption brutale de la circulation sanguine au niveau testiculaire. Si le flux sanguin n’est pas rapidement rétabli, le testicule peut finir par se nécroser, d’où la nécessité d’une intervention chirurgicale en urgence.

Dans l’immense majorité des cas, la torsion testiculaire touche un seul des deux testicules : c’est une torsion testiculaire unilatérale.

La torsion testiculaire peut apparaitre à tous les âges de la vie, mais elle touche préférentiellement le fœtus et le nourrisson d’une part, l’adolescent et l’adulte jeune d’autre part. Elle devient rare après 40 ans.

À savoir ! la torsion testiculaire peut arriver à tout moment, de jour comme de nuit.

Quels sont les symptômes de la torsion testiculaire ?

Lorsque la torsion testiculaire a lieu in utero, pendant la vie fœtale, les signes cliniques visibles au moment de la naissance montrent qu’il est déjà trop tard pour « sauver » le testicule. En effet, le bébé ne souffre pas mais présente une bourse colorée en brun ou en violet, et un testicule très dur et très petit.

Lorsque la torsion testiculaire à lieu après la naissance, le bébé se met tout à coup à pleurer à cause des douleurs liées à la torsion. Les parents découvrent alors une bourse volumineuse, rouge, inflammatoire. La bourse est ultra-sensible : la toucher fait redoubler les pleurs et les cris du bébé.

Lorsque la torsion testiculaire a lieu à l’adolescence ou à l’âge adulte, une douleur très vive apparaît au  niveau de la bourse puis irradie dans le pli de l’aine et le bas du dos. Le jeune homme a parfois du mal à marcher. Il peut présenter d’autres symptômes comme des nausées, des vomissements et une sensation de malaise tant la douleur est forte. Visuellement, le patient constate une asymétrie de ses bourses : la bourse atteinte est généralement volumineuse, inflammatoire, et le testicule s’est rétracté vers le haut.

À savoir ! La présence de tels symptômes doit alerter le patient et son entourage et les inciter à contacter rapidement les secours. Il faut faire vite !

Les causes

A quoi est due la torsion testiculaire ?

La torsion testiculaire résulte le plus souvent d’une anomalie anatomique de fixation du testicule dans le scrotum. En particulier, c’est la vaginale qui ne joue plus son rôle et qui n’empêche plus le testicule de faire une rotation autour du cordon spermatique.

L’anomalie apparaît au cours de la vie fœtale ce qui explique les cas de torsion testiculaire in utero.

A la puberté, les testicules augmentent de volume. Ce phénomène augmente le risque de torsion testiculaire car il existe alors une disproportion entre le volume des testicules et les points de fixation des testicules dans le scrotum.

À savoir ! il pourrait y avoir un terrain familial favorisant les torsions testiculaires mais rien n’est encore prouvé à l’heure actuelle.

Diagnostic et traitement de la torsion testiculaire

Comment diagnostiquer la torsion testiculaire ?

Le diagnostic de torsion testiculaire est avant tout clinique. Des examens complémentaires sont parfois réalisés, notamment un Echo-Doppler, mais ils ne doivent en aucun cas retarder la prise en charge du patient.

A l’interrogatoire, le patient rapporte parfois des antécédents de douleurs testiculaires dans les mois précédant la torsion testiculaire. Mais la résolution de ces douleurs a été rapide de sorte que le patient ne s’est pas inquiété.

À savoir ! Les symptômes sont généralement fortement évocateurs mais ils ne sont pas totalement spécifiques de la torsion testiculaire. Ainsi il existe un certain nombre de diagnostics différentiels, comme par exemple un traumatisme testiculaire, un cancer du testicule, une hernie inguinale, une infection

Comment traiter la torsion testiculaire ?

La prise en charge est chirurgicale. Le chirurgien urologue incise le scrotum et détord le cordon spermatique pour rapidement rétablir la circulation sanguine dans le testicule.

traitement de la torsion testiculaire

Deux cas de figure sont possibles :

  • Si le testicule est encore sain, le chirurgien réalise une orchidopexie : il fixe le testicule à l’intérieur du scrotum à l’aide d’un fil pour éviter les récidives. Il fixe également l’autre testicule, puisque l’anomalie anatomique de fixation, principal facteur de risque de torsion, est souvent présente dans les deux testicules. Attention, l’orchidopexie limite très fortement les récidives mais ne les élimine pas complètement. En effet, le fil de fixation peut se casser ou les tissus voisins peuvent lâcher ;
  • En revanche, si le testicule a été détruit, le chirurgien réalise généralement une orchidectomie, autrement dit une ablation du testicule. Au cours de la même intervention chirurgicale ou plus souvent à distance (plusieurs mois voire des années après), le patient peut bénéficier s’il le souhaite de la pose d’une prothèse pour des raisons essentiellement esthétiques et/ou psychologiques. Il s’agit d’une prothèse ovoïde, en silicone, ayant la même consistance et la même forme que les testicules. Plusieurs tailles existent, en fonction de la taille des testicules du patient, pour obtenir une parfaite symétrie entre les deux bourses. Dans le cas des adolescents, il est parfois nécessaire de changer la prothèse et de réopérer au bout d’un certain temps pour s’adapter aux nouvelles mensurations du patient.

À savoir ! Plus la prise en charge est tardive, plus le risque de destruction du testicule par ischémie puis nécrose est grand. Il faut donc agir vite, au maximum dans les 6 heures suivant la torsion testiculaire et l’apparition des symptômes.

Et après ?

Après l’opération, le testicule conservé se remet à fonctionner normalement. Cependant, il peut parfois s’atrophier, d’où la mise en place d’une surveillance médicale par échographie.

Contrairement aux idées reçues, la vie sexuelle et la capacité de reproduction du patient ne sont pas altérées en cas d’ablation d’un testicule, du moment bien sûr que le testicule restant n’est pas déficient.

À savoir ! De nombreux hommes ayant subi une torsion testiculaire avec ablation testiculaire suivie ou non de la pose d’une prothèse peuvent souffrir d’une impuissance d’origine psychologique appelée impuissance psychogène. En cas de besoin, il ne faut pas hésiter à consulter un sexologue.

Florence D.-L., docteur en pharmacie

Sources
– Torsion du testicule. ameli.fr. Consulté le 17 juin 2021.
– Torsion testiculaire. msdmanuals.com.Consulté le 17 juin 2021.
– Torsion testiculaire.msdmanuals.com. Consulté le 17 juin 2021.
Florence D-L.
Florence D.- L., pharmacienne, passionnée par la pharmacologie, la dermatologie, la nutrition et la santé en général, aime par-dessus tout lire, écrire et cuisiner Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.