Docteur jouant du Ukulélé pour une musicothérapie

La musicothérapie est un type d’art-thérapie qui consiste à utiliser la musique et toutes ses composantes, sous toutes ses formes, comme outil thérapeutique. Elle peut être employée dans de très nombreux contextes, par exemple de douleurs, ou de difficultés comportementales, relationnelles ou de communication.

Définition et objectif

Docteur tenant un Ukulélé pour une musicothérapieQu’est-ce que la musicothérapie ?

Selon la Fédération Française de Musicothérapie, la musicothérapie est « une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation ».

La musicothérapie appartient à ce que l’on appelle l’art-thérapie. Elle repose sur l’utilisation de la musique comme moyen de médiation thérapeutique. La musique et les sons sont employés sous toutes leurs formes comme moyen d’expression, de communication, de structuration et d’analyse de la relation. Cet outil permettrait de rétablir, maintenir ou améliorer la santé psychique, physique ou émotionnelle d’un individu. Finalement, l’objectif est de donner au patient les moyens de devenir acteur de sa propre vie, de prendre ou reprendre le contrôle de son corps, de son esprit, de ses paroles et sentiments.

À savoir ! De la même manière que pour toutes les disciplines appartenant à l’art-thérapie, la musicothérapie ne nécessite aucun prérequis musical.

Selon la pathologie et les objectifs du patient, on distingue 2 types de musicothérapie :

  • La musicothérapie active qui consiste à faire jouer d’un instrument le patient. L’objectif est de favoriser la créativité et la communication via l’expression corporelle et sonore du patient ;
  • La musicothérapie réceptive qui repose uniquement sur l’écoute musicale et l’analyse de son ressenti.

Quelles sont les indications ?

Ce type de thérapie est ouvert à tous, aussi bien adultes, enfants que personnes âgées.

De la même manière, les indications peuvent être multiples, par exemple pour :