Un premier traitement efficace contre le virus de la bronchiolite ?!

Jun 14, 2018 par

Chaque hiver, l’épidémie de bronchiolite touche de nombreux nourrissons et jeunes enfants, mais aussi des personnes âgées ou immunodéprimées, conduisant à une hausse importante des hospitalisations. L’un des principaux coupables de cette pathologie respiratoire est le virus respiratoire syncytial ou VRS. Jusque-là, aucun traitement n’était capable de s’attaquer directement à ce virus. Une récente étude vient de publier des résultats prometteurs pour un nouveau médicament ciblant directement le VRS.

traitement de la bronchiolite (VRS)

Bronchiolite et VRS

La bronchiolite est une maladie respiratoire, qui affecte particulièrement les nourrissons et les jeunes enfants, sous la forme d’épidémies hivernales. Pathologie le plus souvent bénigne, elle est souvent impressionnante pour les parents et peut également entraîner de graves complications chez les enfants les plus fragiles, mais aussi chez les personnes âgées et/ou immunodéprimées.

La bronchiolite est une maladie virale et le principal virus responsable est le virus respiratoire syncytial, plus communément appelé le VRS. Ce virus présente un certain nombre de caractéristiques remarquables :

  • La principale cause de maladie respiratoire chez les nourrissons ;
  • Des épidémies hivernales dans les pays de l’hémisphère Nord ;
  • Un virus très contagieux, avec un mode de transmission direct et indirect par les gouttelettes de salive contaminées ;
  • Des symptômes proches de ceux d’une simple rhinopharyngite chez les enfants en bonne santé, mais des complications respiratoires parfois graves chez les enfants fragiles, les personnes âgées et/ou immunodéprimées.

Pas de traitement ciblant directement le VRS

Actuellement, les seuls traitements disponibles contre la bronchiolite ne s’attaquent pas directement au VRS, mais visent uniquement à soulager les symptômes du patient, notamment les douleurs, la fièvre ou les difficultés respiratoires.

À savoir ! Les antibiotiques sont totalement inefficaces contre la bronchiolite, puisque cette maladie est d’origine virale.

Par ailleurs, la prévention de la bronchiolite est un aspect capital pour limiter l’ampleur des épidémies et éviter que les enfants les plus fragiles ne soient contaminés. Au-delà des mesures d’hygiène recommandées pour éviter les maladies respiratoires (lavage des mains, désinfection des surfaces, exclusion des lieux de collectivités, …), il existe un vaccin basé sur un anticorps. Ce vaccin est prescrit uniquement chez les enfants à risque élevé d’infection respiratoire grave à VRS susceptible d’entraîner une hospitalisation, c’est-à-dire :

  • Les enfants nés prématurément avant 35 semaines de grossesse et âgés de moins de 6 mois au début de l’épidémie saisonnière de bronchiolite ;
  • Les enfants de moins de 2 ans traités pour des troubles broncho-pulmonaires au cours des 6 derniers mois ;
  • Les enfants de moins de 2 ans atteints d’une cardiopathie congénitale grave.

Vers la fin des bronchiolites ?

Récemment, une étude clinique a été menée pour tester un traitement ciblant directement le VRS sur un groupe de 66 adultes volontaires sains. Tous les participants ont été inoculés par voie intranasale avec le VRS, puis, après confirmation de l’infection, ils ont été répartis aléatoirement en deux groupes :

  • Un groupe traité par placebo ;
  • Un groupe traité par le RV521 (nom de code attribué au candidat médicament contre le VRS), aux doses de 200 ou 350 mg, administrées par voie orale deux fois par jour pendant 5 jours.

A l’issue de ce traitement, les chercheurs ont observé les résultats suivants avec le RV521 :

  • Une diminution de la charge virale jusqu’à des taux indétectables ;
  • Une baisse significative de la quantité de mucus ;
  • Une réduction significative des symptômes de bronchiolite.

Parallèlement, aucun effet indésirable grave n’a été noté au cours de l’étude.

Chez des volontaires sains, le nouveau médicament RV521 aboutit à des résultats prometteurs contre le principal virus responsable de la bronchiolite. Il doit désormais être testé chez des patients infectés naturellement par le VRS. Si ses potentialités prometteuses se confirment, ce médicament pourrait à l’avenir devenir le premier traitement efficace contre le VRS, un atout de poids dans la lutte contre la bronchiolite !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Dix choses que tout parent devrait connaître au sujet du VRS, ou virus respiratoire syncytial. Hôpital pour enfants de Montréal. Consulté le 5 juin 2018.
– Safety and efficacy of oral RV521 in a human respiratory syncytial virus Phase 2a challenge study. 2018. Devincenzo J. ATS 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.