Traiter le reflux pour réduire le risque de cancer de l’œsophage

Actualités Cancer Hépato / Gastro

Rédigé par Estelle B. et publié le 29 septembre 2018

Le reflux gastro-œsophagien (reflux gastrique) touche selon les estimations de 15 à 40 % de la population française. Si la mise en place d’un traitement vise en premier lieu à soulager les symptômes des patients, la prise en charge de ce reflux pourrait également influencer favorablement le risque de cancer de l’œsophage. Un résultat suggéré par une récente étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique JAMA Oncology.

reflux gastrique

Reflux gastro-œsophagien : Le traitement

Le reflux gastro-œsophagien, plus communément appelé le reflux gastrique ou les brûlures d’estomac, est l’une des pathologies digestives les plus courantes. La fréquence et l’intensité des symptômes sont très variables d’un patient à l’autre.

La mise en place d’un traitement du reflux gastro-œsophagien répond à un double objectif :

  • Soulager les symptômes du patient, qui peuvent parfois altérer fortement la qualité de vie ;
  • Prévenir les complications.

Les traitements du reflux gastro-œsophagien dépendent de la forme clinique du reflux et peuvent inclure :

  • Des règles hygiéno-diététiques, par exemple limiter les repas copieux et gras ou réduire la consommation d’alcool et de tabac ;
  • Des médicaments agissant à trois niveaux :
    • La neutralisation du contenu acide de l’estomac ;
    • La protection de la muqueuse de l’œsophage ;
    • La diminution de la sécrétion acide de l’estomac ;
  • Des traitements chirurgicaux.

Lire aussiReflux gastro-œsophagien et fractures chez l’enfant

Reflux gastrique et cancer de l’œsophage

Jusqu’à maintenant, l’instauration d’un traitement contre cela prenait pas en compte le risque de cancer de l’œsophage.

Actuellement, les facteurs de risque connus du cancer de l’œsophage sont les suivants :

  • La consommation de tabac, d’alcool ou de chique de bétel ;
  • Le surpoids et l’obésité (lien vers fiche : https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/metabolisme/obesite/);
  • La consommation de boissons très chaudes ;
  • Les antécédents de cancers des voies respiratoires supérieures (cancers de la bouche et ORL) ;
  • Le reflux gastro-œsophagien ;
  • Les lésions chimiques de l’œsophage ou l’exposition à des rayonnements ionisants ;
  • Des affections plus rares, comme la tylose (maladie génétique rare), l’achalasie (mauvais fonctionnement des nerfs au niveau de l’œsophage) ou le syndrome de Plummer-Vinson.

Cela augmenterait ainsi le risque de développer un cancer de l’œsophage. Mais qu’en est-il si ce reflux est traité de manière adapté ?

Lire aussiLes inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) remis en question

Traiter le reflux pour réduire le risque de cancer

Pour évaluer l’effet du traitement du reflux gastro-œsophagien sur le risque du cancer de l’œsophage, des chercheurs ont mené dans des pays nordiques une vaste étude sur 942 906 patients atteints d’un reflux gastro-œsophagien, dont 48 414 ont fait l’objet d’un traitement chirurgical du reflux. La grande majorité des patients non opérés prenaient des médicaments anti-reflux.

Au final, 0,4 % des patients opérés et 0,3 % des patients non opérés ont développé un cancer de l’œsophage durant l’étude. Les résultats de l’étude ont mis en évidence que le risque de cancer œsophagien baisse au fil du temps chez les patients traités pour leur reflux gastrique, et ce quel que soit le traitement (chirurgie ou médicaments). Le risque finit par rejoindre le risque observé dans la population générale.

Cette étude suggère que le traitement adapté de ce dernier est important, non seulement pour soulager les symptômes du patient et prévenir les complications, mais aussi pour réduire à terme le risque de développer un cancer de l’œsophage. Un argument de poids, notamment pour tous ceux qui cumulent plusieurs facteurs de risque de ce cancer !

Lire aussiDu nouveau sur l’activité anticancéreuse du curcuma

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Risk of oesophageal Adenocarcinoma After Antireflux Surgery in Patients With Gastroesophageal Reflux Disease in the Nordic Countries. Maret-Ouda, J. and al. 2018. JAMA Oncol. doi: 10.1001/jamaoncol.2018.3054.
  • Landrein says:

    Bonjour, je recherche une liste d’aliments pour adultes interdits est-ce possible ? J’ai l’atrésie de l’œsophage et une sténose de l’œsophage quel sont les risques ? Quel sont les traitements du a ça ? Que faire, qui voir ect …..je recherche des informations sur les maladies orphelines pour mieux vivre ect ….car on me crois pas je cache ma maladies honteuse je anormale ect …….

    Je vous en remercie par avance de votre réponse rapide Véronique Landrein

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Afin de mettre en place un régime alimentaire en fonction de votre situation, nous vous conseillons de prendre contact avec un spécialiste en nutrition (nutritionniste ou diététicien) qui pourra vous aider et élaborer un régime adapté.
      Nous vous souhaitons bon courage,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Merci de partager votre expérience. Un forum est à votre disposition si vous souhaitez échanger entre patients.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
  • MARIE Regine says:

    J’ai l’endobrachyoesophage que dois.je prendre pour éviter le cancer actuellement mon docteur m’a prescrit ésoméprazole

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Nous ne sommes pas en mesure de répondre à votre question. Seul un médecin ayant pris connaissance de l’intégralité de votre dossier médical pourra vous répondre. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.