Troubles menstruels : la crainte d’un effet secondaire du vaccin anti- Covid-19

Actualités Coronavirus (COVID-19) Gynécologie Vaccins

Rédigé par Alexia F. et publié le 28 juin 2022

Les témoignages s’accumulent. Plus de 11 000 signalements de troubles menstruels post-vaccination contre la Covid-19 ont été recueillis en France. Mais, est-ce réellement un effet secondaire du vaccin anti-Covid-19 ? L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment réuni les données issues d’associations de patientes, de l’Ordre des médecins et des centres de pharmacovigilance. Elles ne permettent pas, à l’heure actuelle, d’établir un lien de causalité entre le vaccin et les troubles menstruels.

femme avec des effet secondaire vaccin covid

Des troubles menstruels signalés

Rapidement après le lancement de la vaccination contre la Covid-19, des témoignages de femmes rencontrant des troubles de leur cycle menstruel se sont accumulés. Des collectifs ont ainsi vu le jour et les centres de pharmacovigilance ont commencé à recueillir les témoignages de ces femmes. Actuellement, 11 000 signalements officiels ont été déposés en France.

Dès fin 2021, l’ANSM a publié des conduites à tenir à destination des femmes concernées et des professionnels de santé. Qu’entend-on par trouble du cycle menstruel ? Il s’agit d’anomalies du cycle menstruel se traduisant par des irrégularités. Elles peuvent se manifester par des changements dans la fréquence et/ou l’intensité des saignements durant les règles. Ainsi, les règles peuvent être irrégulières, douloureuses, trop abondantes, trop prolongées ou absentes. Parmi les troubles du cycle figurent également les saignements qui apparaissent entre deux cycles.

Les troubles menstruels sont-ils un effet secondaire du vaccin contre la Covid-19 ?

Depuis les premiers signalements, les troubles menstruels post-vaccin contre la Covid-19 sont sous une surveillance attentive nationale et européenne. Dans un récent rapport, l’ANSM fait le point sur l’état actuel des connaissances à ce sujet. Pour cela, elle a réuni plusieurs acteurs. Ils incluent les représentants d’associations de patientes (telles que EndoFrance, Endomind ou France Assos santé), des centres de pharmacovigilance et des Ordres des gynécologues, sage-femmes et médecins généralistes.

D’une part, les associations de patientes ont rapporté des témoignages décrivant des anomalies du cycle menstruel pouvant entraîner des répercussions sur sévère sur la qualité de vie des femmes. Les troubles les plus fréquemment rapportés sont :

  • Des saignements anormalement longs pendant et en dehors des règles ou une absence de règles pendant plusieurs mois ;
  • Des douleurs pelviennes et abdominales plus fortes ;
  • Chez les femmes souffrant d’endométriose, une réactivation de leurs symptômes ;
  • Des cas de saignements anormaux chez les femmes ménopausées.

De leur côté, les professionnels de santé indiquent qu’ils ne voient pas de cas graves en pratique. Ils déclarent également que s’ils ont lieu, ils demeurent difficiles à appréhender car très peu documentés. Également, 11 000 signalements de pharmacovigilance ont été rapportés sur 58 millions de personnes vaccinées (soit environ 0,04%). Les professionnels s’accordent donc à dire que les troubles menstruels concernent une faible proportion de la population vaccinée.

Que faire en cas d’effet secondaire après le vaccin contre la Covid-19 ?

Si l’ANSM n’est pas en mesure, d’après les données actuelles, d’établir un lien de causalité entre le vaccin contre la Covid-19 et les troubles menstruels, elle reste très prudente. Elle propose plusieurs hypothèses pouvant expliquer des effets sur le cycle menstruel :

  • Une réaction provoquée par la vaccination. Comme pour toute infection, des symptômes tels que de la fièvre, des maux de tête ou des nausées peuvent apparaître. Ils peuvent être responsables de modifications du cycle menstruel ;
  • Un stress et une anxiété liés à la vaccination et/ou à la pandémie. En effet, le stress a une action sur l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien, pouvant influer sur le cycle.

Ainsi, l’ANSM souligne qu’il est primordial de poursuivre les efforts de compréhension des troubles menstruels et de recueillir les témoignages des femmes. Elle recommande aux femmes qui présentent des effets inhabituels, des douleurs anormales ou un cycle menstruel bouleversé de façon prolongée de :

  • Consulter son médecin traitant ;
  • Déclarer ces effets indésirables sur le portail dédié.

L’ANSM rappelle également aux professionnels de santé qu’ils sont invités à déclarer les troubles menstruels graves post-vaccination. Le signalement d’un effet secondaire du vaccin contre la Covid-19 est d’ailleurs valable pour tout trouble anormal rencontré après la vaccination.

Alexia F., Docteure en Neurosciences

Sources
– Troubles menstruels après la vaccination contre le Covid-19 : état des connaissances et conseils aux femmes concernées. ansm.sante.fr. Consulté le 28 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.