Un mécanisme avancé pour le lien entre viande rouge et le cancer colorectal

Actualités Cancer Conseils nutrition Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 23 juin 2021

Selon le Programme National Nutrition Santé, il est recommandé de limiter sa consommation de viande rouge et de privilégier les viandes blanches et en particulier la viande de volaille. Cet appel à écarter le plus possible la viande rouge de l’assiette s’appuie notamment sur des études ayant suggéré un lien entre la consommation de viande rouge et le cancer colorectal. Un lien qu’une nouvelle étude semble confirmer dans la revue scientifique Cancer Discovery.

viande rouge et le cancer colorectal

La viande rouge et le cancer colorectal

Depuis plusieurs années, les études se multiplient pour comprendre les liens apparemment étroits entre l’alimentation et le risque de développer certains cancers. L’un des cancers les plus sensibles à l’alimentation est le cancer colorectal, qui tue chaque année en France près de 18 000 personnes.

Un certain nombre d’études ont pointé du doigt la consommation de viande rouge comme l’un des facteurs alimentaires susceptibles d’affecter le risque de cancer colorectal. Mais jusque-là, la question d’un lien entre la viande rouge et le cancer colorectal suscitait encore le débat entre les spécialistes. En effet, aucune étude n’avait permis de comprendre comment la consommation de viande rouge pouvait favoriser le développement de cellules tumorales dans l’appareil digestif.

Lire aussiCancer du sein : remplacer la viande rouge par de la volaille pour diminuer les risques

Des composés de la viande rouge responsables d’une mutation de l’ADN

Récemment, des chercheurs ont mené une nouvelle étude sur le sujet, en séquençant l’ADN (matériel génétique des cellules) de 900 patients atteints d’un cancer colorectal. Ces patients appartenaient à une large cohorte de personnes suivies sur plusieurs années. Ces analyses génétiques ont mis en évidence pour la première fois une mutation génétique spécifique, provoquée par une réaction chimique de l’ADN, appelée alkylation.

La consommation de viande rouge, quelle que soit sa forme (transformée ou non) était significativement associée à une alkylation de l’ADN dans les cellules digestives. La survenue de ces mutations n’est pas systématiquement associée à une transformation tumorale, puisque des cellules saines la présentent également. A l’origine de l’alkylation, pourraient se trouver des composés retrouvés dans la viande rouge, comme le fer ou les nitrates. Ces composés ne se retrouvent pas dans les viandes blanches ou les poissons.

Lire aussiViande artificielle : Bientôt dans nos assiettes ?

Modérer sa consommation de viande rouge pour préserver sa santé

Au-delà du lien significatif entre la consommation de viande rouge et l’alkylation de l’ADN des cellules digestives, les chercheurs ont trouvé deux autres arguments confirmant un lien entre la viande rouge et le cancer colorectal :

  • Les alkylations sont surtout présentes dans la région distale du côlon, la zone la plus affectée par le cancer colorectal ;
  • Les gènes les plus affectés par la mutation génétique sont ceux déjà identifiés comme liés au développement d’un cancer colorectal.

L’ensemble de ces résultats semble confirmer l’existence d’un lien biologique entre la consommation de viande rouge et le cancer colorectal. Ce lien existe que la viande soit transformée ou non. Pour autant, les chercheurs ne recommandent pas un arrêt de la consommation de viande rouge, mais une certaine modération, comme le suggère le Programme National Nutrition Santé. La viande rouge peut rester intégrée dans une alimentation saine, diversifiée et équilibrée, considérée comme l’un des piliers de la santé.

Lire aussiUne nouvelle piste pour optimiser l’immunothérapie anticancéreuse

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Discovery and features of an alkylating signature in colorectal cancer. cancerdiscovery.aacrjournals.org. Consulté le 23 juin 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.