Des visites au musée sur prescription médicale

Actualités Maladies auto-immunes Neuro / Psy (enfant) Neurologie Psychiatrie Thérapies Troubles alimentaires

Rédigé par Julie P. et publié le 14 novembre 2018

Au Québec, les médecins pourront désormais prescrire à leurs patients, dans le cadre d’un projet-pilote, d’art-thérapie, une visite au musée. Fruit d’un partenariat entre l’association Médecins francophones du Canada (MFdC) et le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), cette initiative va offrir l’opportunité à des patients souffrant de diverses maladies, ainsi qu’à leurs proches, de profiter des bienfaits d’une visite au musée. Décryptage.

Des visites au musée.

Oublier sa maladie au contact du beau pendant les visites

Depuis plusieurs années, le MBAM travaille sur des programmes d’art- thérapie auprès de différents publics comme les personnes âgées, les autistes, les personnes présentant des difficultés psychologiques et psychiatriques (troubles bipolaires, anxiété, troubles alimentaires) ou celles souffrant d’hypertension artérielle ou de diabète.

Ici, 50 ordonnances seront confiées à chaque médecin participant au projet. Le patient pourra réaliser sa visite au musée avec un adulte ou un enfant de son entourage ou un médiateur travaillant au musée.

La centaine de médecins participants devra évaluer qui, parmi leurs patients, atteints de troubles physiques ou mentaux, pourrait profiter au mieux de ces visites. Une fois la visite réalisée, ils évalueront l’impact de cette activité sur la qualité de vie, le moral et les symptômes de leurs patients.

A l’annonce de ce programme, les organisateurs exposent les bienfaits que peut apporter une visite au musée :

  • Apaiser certaines souffrances mentales (comme l’anxiété) et des douleurs physiques ;
  • Echapper au quotidien en pratiquant une activité en dehors de chez-soi et dans un cadre bienveillant;
  • Avoir une sensation de bien-être au contact des œuvres ;
  • Favoriser les échanges avec les autres.

“Je suis persuadée qu’au XXIe siècle, la culture sera pour la santé ce que le sport a été au XXe siècle. L’expérience culturelle contribuera à la santé et au mieux-être, comme la pratique du sport à notre forme physique “ précise Nathalie Bondil, directrice du Musée des Beaux-arts de Montréal.

Lire aussiL’art-thérapie efficace contre l’anxiété

Des initiatives en France pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

En France, une centaine de musées ont aujourd’hui des programmes Alzheimer visant à faire participer les malades et leurs aidants.

Des aménagements sont à leur disposition pour éviter la fatigue physique en écoutant un conférencier.

Depuis 2014, France Alzheimer et maladies apparentées proposent des sorties culturelles (musique, peinture, théâtre, sculpture, opéra) dans le cadre du projet Art, Culture et Alzheimer.

Le médiateur culturel incite les patients à faire appel à leurs capacités de communication résiduelles en proposant des exercices faisant appel à la communication non verbale. Ces exercices stimulent aussi leur mémoire.

À savoir ! Les neurosciences ont montré que l’organisme sécrète des hormones semblables à celles issues de l’activité physique, et activant le système du plaisir et de la récompense, lorsque nous sommes face à une œuvre d’art qui nous émeut.

Les initiatives du projet de France Alzheimer prennent différentes formes :

  • Des ateliers à médiation artistique (musique, peinture, théâtre) ;
  • Des visites de musées avec un médiateur culturel ;
  • Des concerts lyriques donnés par des jeunes, membres de l’association Music’O Séniors.

Actuellement, le musée des beaux-arts de Montréal participe aux travaux de 10 études cliniques mesurant les effets de l’art sur la santé. Les conclusions de ces travaux vont certainement propulser la culture dans les parcours de soin des patients.

Lire aussiMéditer pour mieux vieillir

Julie P., Journaliste scientifique

– Au Canada, les médecins prescrivent des visites gratuites au musée. Sciences et Avenir. Consulté le 12 novembre 2018.
– Art, culture et Alzheimer. France Alzheimer. Consulté le 12 novembre 2018.
  • Roucher says:

    Bonjour!
    Votre article sur l’art-thérapie m’intéresse beaucoup, j’aimerais avoir plus d’information sur ce projet pilote à Montréal Je suis moi-même art-thérapeute à Angers et j’avais l’idée de contacter le musée des beaux-arts de ma ville pour faire aussi des ateliers d’art-thérapie.
    Afin d’appuyer mon projet des informations plus précisent me serait bien utile !
    J’aimerais contacter des personnes travaillant sur ce projet pilote à Montréal
    Pourriez-vous m’orienter ?
    Cordialement
    Martine Roucher
    art-thérapeute

    Reply
  • Roucher says:

    Bonjour!
    Votre article sur l’art-thérapie m’intéresse beaucoup, j’aimerais avoir plus d’information sur ce projet pilote à Montréal Je suis moi-même art-thérapeute à Angers et j’avais l’idée de contacter le musée des beaux-arts de ma ville pour faire aussi des ateliers d’art-thérapie.
    Afin d’appuyer mon projet des informations plus précisent me serait bien utile !
    J’aimerais contacter des personnes travaillant sur ce projet pilote à Montréal
    Pourriez-vous m’orienter ?
    Cordialement
    Martine Roucher
    art-thérapeute

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour Madame Roucher,

      Pour de plus amples renseignements sur ce projet d’art thérapie mené au Musée des Beaux Arts de Montréal, n’hésitez pas à vous mettre en contact avec le musée ou l’Institut Douglas.
      Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site : https://www.mbam.qc.ca/education-art-therapie/art-therapie/.

      Très Bonne Journée
      L’équipe santé sur le net

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.