CES 2018 : les dernières innovations en e-santé

Jan 16, 2018 par

Quelles sont les dernières applications ou objets connectés dans le domaine de la santé ? Aperçu des innovations les plus prometteuses présentées lors du CES 2018 (Consumer Electronics Show) de Las Vegas qui s’est déroulé du 9 au 12 janvier.

CES 2018

La poste e-SANTE : une application numérique santé

La Poste et sa fililale DOCAPOST ont montré leur application « La Poste eSanté » destinéà la fois pour les particuliers et les professionnels de la santé. L’application va regrouper les données de santé des objets connectés (tensiomètre, pèse-personne, pompe à insuline, etc.) et enverra des alertes aux en cas de dépassement de seuils. Le patient pourra partager ses données avec son médecin, et notamment dans le cadre d’un suivi post-opératoire ou d’une maladie chronique. De plus, l’application, gratuite et téléchargeable dès à présent, comporte un calendrier vaccinal et une messagerie pour faciliter les échanges avec les professionnels de santé. Une fois testé dans certains hôpitaux, ce carnet de santé numérique sera étendu à une échelle plus large d’ici deux ans.

APNEAband, le bracelet pour détecter les apnées du sommeil

Moins encombrant que le masque nocturne et les capteurs portés lors d’un diagnostic d’apnées du sommeil à l’hôpital, le bracelet APNEAband, développé par le laboratoire français LETI du CEA Tech (Commissariat à l’énergie atomique), permet de détecter à son domicile la présence éventuelle d’apnées du sommeil.

Le bracelet permet de mesurer grâce à ces capteurs optiques :

  • La fréquence respiratoire et cardiaque ;
  • La variabilité du rythme cardiaque ;
  • Le taux d’oxygénation du sang ;
  • L’impédance bioélectrique.

De plus, cette technologie embarquée d’APNEAband peut être utilisée pour suivre d’autres situations physiologiques comme : la déshydratation, la réponse à des traitements de dialyse, la douleur chronique, les crises d’épilepsie, la phobie ou encore les troubles paniques.

Immersive therapy propose une application anti-acouphènes

Pour lutter contre les acouphènes, qui touchent notamment 2% de la population française, une équipe de chercheurs rennais de Supélec, associée à Catherine de Waele, médecin et directrice de recherche au CNRS, vient de mettre au point une application, Diapason.

Partant du principe que l’acouphène est un vide de fréquences sonores que le cerveau tente de combler, l’application Diapason propose de réaliser (avec seulement son smartphone et ses écouteurs) des activités thérapeutiques sonores de deux ou à trois fois par jour, à raison de 5 minutes par session.

Mindset : un casque pour améliorer la concentration

Une entreprise canadienne propose le casque Mindset pour rester attentif. Le principe ? Grâce à ses cinq capteurs électroencéphalographiques, le casque captent la concentration de l’utilisateur pendant qu’il travaille. Dès que le casque, connecté en mode bluetooth, perçoit que le cerveau s’égare, il envoie un léger signal sonore. En utilisant ainsi des connaissances en neurofeedback, l’objet permet surtout de savoir quels sont les moments où nous sommes les plus productifs et quels facteurs (manque de sommeil, alimentation, etc…) influencent cette concentration.

E-vone : la chaussure connectée pour les aînés

E-vone est une marque de chaussures, fabriquées dans le Maine et Loire, qui promet aux séniors de rester plus confiants quant à leurs risques de perte d’équilibre. En effet, grâce à un système GSM et GPS, les chaussures high-techs lancent, en cas de chute, une alerte à un tiers tout en indiquant où se trouve géographiquement son détenteur. Lorsque le système, identifie un mouvement inhabituel suivi d’une perte de verticalité, il appelle directement un numéro de téléphone préenregistré.  Actuellement 26 modèles différents sont disponibles à la vente pour les séniors, les travailleurs et les randonneurs.

Julie P., Journaliste scientifique

– Au CES, le groupe La Poste lance sa nouvelle appli « La Poste eSanté ». La Tribune. Consulté le 15 janvier 2018.
– CES de Las Vegas : une start-up rennaise met au point une appli anti-acouphènes. Ouest France. Consulté le 16 janvier 2017.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.