Conisation : un acte de prévention du cancer du col de l’utérus

24 septembre 2021 par

Chaque année en France, 3000 femmes développent un cancer du col de l’utérus et près de 1000 femmes en meurent. La conisation est une intervention chirurgicale qui permet de déterminer le caractère bénin ou malin d’une anomalie du col de l’utérus.
Cap sur la conisation, une pratique de prévention du cancer du col de l’utérus.

Prévention du cancer du col de l’utérus

Comment la conisation permet-elle la prévention du cancer du col de l’utérus ?

La conisation est une intervention chirurgicale utilisée pour traiter ou diagnostiquer une dysplasie cervicale, une transformation des cellules du col de l’utérus sous l’effet d’une infection virale à HPV (Human papilloma Virus). La conisation correspond en fait à l’excision d’une portion conique du col de l’utérus afin d’enlever une lésion cervicale préalablement détectée.

Les médecins ont recours à cette pratique lorsqu’il existe une contradiction entre un frottis vaginal et un échantillon de biopsie.  La conisation peut être réalisée avec un scalpel, au  laser ou avec un instrument électrochirurgical appelé LEEP (Loop Electrosurgical Excision Procedure).

Prévention du cancer du col de l’utérus : dans quels cas la conisation est-elle indiquée ?

La conisation est indiquée à des fins de diagnostic et de traitement d’anomalies du col de l’utérus ou dysplasie cervicale.

La dysplasie cervicale correspond à une transformation des cellules du col de l’utérus sous l’influence du Human Papilloma Virus (HPV) qui est susceptible de se développer vers un cancer du col de l’utérus au bout de plusieurs années.

C’est souvent à l’issue d’un frottis cervical ou d’un examen clinique qu’une dysplasie cervicale est détectée. Cette affection est décelée par une coelioscopie et la confirmation du diagnostic est réalisée par une biopsie du col de l’utérus. 

Les deux principaux objectifs de la conisation sont d’une part le diagnostic puisqu’elle confirme le type de lésion et son étendue, et d’autre part l’aspect thérapeutique. Car c’est grâce à cette intervention que la lésion du col est traitée, ce qui empêche l’évolution vers un cancer du col de l’utérus.

La préparation à la conisation

La conisation est réalisée sous anesthésie locale en ambulatoire ou sous anesthésie générale.

La quasi-totalité du col de l’utérus est préservée, en dehors des parties touchées par les lésions. Ces dernières sont éradiquées au laser ou au bistouri. Quant aux parties restantes du col de l’utérus, elles se présentent sous forme de cônes, d’où l’appellation de “conisation”.

La conisation est-elle douloureuse ?

La conisation n’est pas une intervention douloureuse. Néanmoins, dans les heures qui suivent l’opération, il est possible que les patientes ressentent des douleurs plus ou moins fortes qui s’apparentent à des douleurs de règles.

Yasmine B., rédactrice scientifique

Sources
– Cone biopsy-Cancer Research. cancerresearchuk.org. Consulté le 23 septembre 2021.
– Conization Of Cervix. ncbi.nlm.nih.gov. Consulté le 23 septembre 2021.
– Conisation du col de l’uterus. chirurgie-gynecologie.fr. Consulté le 23 septembre 2021.
Yasmine B.
Rédactrice scientifique
Spécialiste en rédaction médicale, diplômée en biologie médicale. Passionnée par le domaine de la santé et l’actualité scientifique.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.