La semaine santé en bref #80

Jun 11, 2020 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

1. COVID-19, point de situation

Les chiffres clés de l’épidémie de la COVID-19 en France continuent de baisser. Au 8 juin 2020, plus de 12 000 personnes restaient hospitalisées pour une COVID-19, avec 145 nouvelles admissions sur les dernières 24 heures. Au total, 150 clusters de contamination par le coronavirus SARS-CoV-2 ont été identifiés en France. Plus de 1 000 malades sont encore hospitalisés en réanimation. Quatre régions françaises regroupent à elles seules les trois quarts des patients hospitalisés en réanimation, l’Ile de France, le Grand-Est, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France. Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a émis en début de semaine un avis sur la nécessité de respecter les règles de bon usage des antibiotiques. En effet, les prescriptions d’antibiotiques ne sont pas nécessaires voire néfastes dans la prise en charge de la COVID-19, en dehors des cas exceptionnels de surinfection bactérienne associée.

2. Semaine nationale de sensibilisation à l’hémochromatose

Cette semaine a lieu la semaine nationale de sensibilisation à l’hémochromatose, une maladie héréditaire caractérisée par un excès de fer. Cette pathologie touche en France une personne sur 300 et se développe insidieusement jusqu’à l’âge adulte. Maladie souvent méconnue du grand public, elle présente pourtant des conséquences importantes pour la santé, en lien avec l’accumulation de fer dans le sang et certains organes. Elle peut notamment provoquer des graves atteintes cardiaques ou hépatiques. Cette semaine est l’occasion de sensibiliser l’ensemble des acteurs (professionnels de santé, décideurs politiques) mais aussi le grand public sur cette maladie, pour laquelle il existe des moyens de dépistage et de traitement.

3. metaPREG, une base de connaissances sur les médicaments et la grossesse

La prescription de médicaments au cours de la grossesse est une importante problématique de santé. Les effets potentiels des médicaments sur le fœtus et le déroulement de la grossesse doivent être pris en compte, en parallèle de la nécessité de soigner la femme enceinte. Dans ce contexte, les Hospices Civils de Lyon, en partenariat avec l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), souhaitent développer, enrichir et exploiter leur base de connaissances metaPREG, qui compile l’ensemble des données scientifiques sur l’exposition aux médicaments pendant la grossesse. Mise à jour régulièrement, cette base permet un accès direct en ligne à la revue systématique et à la méta-analyse de toutes les études qui évaluent les effets d’une exposition in utero aux médicaments.

4. Une alliance européenne pour le vaccin contre la COVID-19

De nombreuses équipes de recherche dans le monde travaillent à l’élaboration d’un vaccin contre la COVID-19. La semaine dernière, quatre pays européens, la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas ont décidé de créer ensemble une alliance inclusive pour le vaccin contre le SARS-CoV-2. L’objectif de cette alliance est de mettre en commun les moyens de ces quatre pays pour soutenir le développement d’un vaccin et garantir son accessibilité à l’ensemble de la population européenne. Les autres pays vont travailler en lien étroit avec la Communauté Européenne, avec les scientifiques, mais aussi avec les industriels du secteur pharmaceutique.

5. 12 juin : journée mondiale de la NASH

Si une majorité de personnes a déjà entendu parler de la cirrhose alcoolique, moins nombreux sont ceux qui savent ce qu’est la NASH ou stéatose hépatique non alcoolique. Dans le monde, des millions de patients sont touchés par cette pathologie, directement liée à la dégradation de nos modes de vie (mauvaise alimentation, sédentarité, manque d’activité physique, …). La NASH est une maladie dégénérative du foie, qui se développe insidieusement sans symptômes jusqu’aux stades avancés de la maladie. Les complications sont graves, comme la cirrhose hépatique, le cancer du foie ou encore des complications cardiovasculaires. A l’occasion de la journée mondiale de la NASH, les associations souhaitent sensibiliser le grand public à cette maladie et à l’importance d’adopter un mode de vie sain.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités du monde de la santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie


Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.