Dermocorticoïdes et soleil ne sont pas contre-indiqués !

Actualités Dermatologie Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 24 août 2022

Les dermocorticoïdes sont largement utilisés dans le traitement de certaines affections cutanées, aiguës ou chroniques. Selon une idée reçue encore très répandue, ces crèmes et pommades seraient photosensibilisantes et donc à ne pas utiliser avant ou pendant une exposition au soleil. Mais qu’en est-il vraiment de cette photosensibilisation ? Santé Sur le Net fait le point sur cette question.

une personne qui met de la crème solaire sur son dos

Dermocorticoïdes, une classe thérapeutique de choix en dermatologie

Les dermocorticoïdes regroupent les médicaments à base de corticoïdes utilisés comme topiques, c’est-à-dire, des crèmes, des gels ou des pommades contenant un ou plusieurs corticoïdes. Les corticoïdes sont incorporés dans des produits à usage cutané pour plusieurs de leurs propriétés pharmacologiques :

  • Anti-inflammatoires ;
  • Anti-allergiques ;
  • Anti-prurigineux ;
  • Cytostatique et anti-prolifératif ;
  • Immunosuppresseur ;
  • Atrophiant.

Indications thérapeutiques des dermocorticoïdes

Pour l’une ou plusieurs de ces propriétés, les dermocorticoïdes sont utilisés en pratique courante dans un vaste ensemble d’indications thérapeutiques :

  • Des affections cutanées chroniques, comme la dermatite atopique, le psoriasis ou l’eczéma ;
  • Des affections cutanées aiguës, comme des lésions cutanées faisant suite à une piqûre d’insecte ou une poussée de dyshidrose.

Dermocorticoïdes et soleil : une photosensibilisation médicamenteuse

Si les dermocorticoïdes occupent une place importante dans la prise en charge de diverses affections cutanées, il reste une idée reçue encore très répandue, aussi bien chez les professionnels de santé que dans le grand public. Cette idée reçue selon laquelle les dermocorticoïdes seraient photosensibilisants. La photosensibilisation médicamenteuse se définit comme une réaction exagérée de la peau au soleil, à la suite de la prise d’un médicament. Elle peut par exemple provoquer un coup de soleil anormalement important par rapport à la durée de l’exposition au soleil.

Cette photosensibilisation ne se retrouve pas uniquement avec les médicaments utilisés directement sur la peau. Certains médicaments administrés par voie orale, par exemple certains diurétiques ou antibiotiques, sont photosensibilisants. En pratique, il existe un grand nombre de médicaments photosensibilisants, qu’il est possible d’identifier grâce à un symbole sur leur emballage : un soleil à moitié caché par un nuage dans un triangle rouge. Longtemps et même chez les professionnels de santé, a circulé l’idée que les dermocorticoïdes étaient photosensibilisants, ce qui conduisait souvent à l’arrêt des traitements de certaines maladies cutanées chroniques pendant toute la durée de la saison estivale.

Dermocorticoïdes et soleil : poursuivre les traitements pendant l’été

En réalité, les dermocorticoïdes ne sont pas photosensibilisants. Néanmoins, comme leur action peut entraîner une modification de la couleur de la peau ou des lésions cutanées, ces changements ont souvent été perçus comme un effet de la photosensibilisation.

Par exemple, dans la dermatite atopique, l’action des dermocorticoïdes réduit l’inflammation et provoque des modifications de la pigmentation de la peau et des lésions, mais ce mécanisme est sans lien avec la photosensibilisation.

Si la vigilance doit être de mise en période estivale pour tous les médicaments photosensibilisants, cette vigilance ne concerne pas les dermocorticoïdes. Le traitement habituel des patients atteints d’affections cutanées chroniques doit se poursuivre pendant l’été et les périodes d’exposition au soleil ou aux UV. Les professionnels de santé, médecins et pharmaciens, peuvent apporter les meilleurs conseils aux patients pour concilier soleil et santé de la peau, sans pour cela arrêter les dermocorticoïdes.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Les dermocorticoïdes sont-ils photosensibilisants ? . lemoniteurdespharmacies.fr. Consulté le 24 août 2022.
– LES DERMOCORTICOÏDES . e-dpc.fr. Consulté le 24 août 2022.
– Dermocorticoïdes et soleil: un malentendu chez les pharmaciens. sciencedirect.com. Consulté le 24 août 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.