Réactions au soleil : différencier l’allergie au soleil et les coups de soleil

Actualités Allergie Dermatologie

Rédigé par Alexia F. et publié le 17 juin 2022

Profiter des bienfaits du soleil tout en ménageant sa peau. Il s’agit d’un des défis à relever pendant les beaux jours. Parmi les réactions cutanées dues à l’exposition au soleil, les coups de soleil et l’allergie au soleil sont les plus fréquentes. Savez-vous les différencier ? Santé sur le Net vous explique tout.

soleil réactions

Les coups de soleil, réactions les plus fréquentes

Le coup de soleil est une réaction de la peau causée par un surdosage de soleil. La surexposition engendre une brulure de la peau. En particulier, les UVB sont les principaux responsables des coups de soleil.

Dans les 24 heures qui suivent l’exposition, le coup de soleil se manifeste par :

  • Une rougeur au niveau des zones exposées au soleil ;
  • Une sensation de brulure ;
  • Dans le pire des cas, des cloques peuvent apparaître.

Le coup de soleil peut avoir plusieurs niveaux de gravité. Ceux qui correspondent à des brulures au premier degré guérissent en moyenne en une semaine, sans cicatrice ni dépigmentation. En cas de brûlure plus forte, il est possible que la peau pèle.

Si des cloques apparaissent, le coup de soleil correspond à une brulure au second degré. La cicatrisation est alors plus longue (10 à 15 jours), sans séquelles mais avec une forte douleur.

Le coup de soleil ne présente pas de risque majeur pour la santé sur le moment. En revanche, sur le long terme, les coups de soleil répétés accélèrent le vieillissement de la peau et sont des facteurs de risque du développement de cancers de la peau, y compris les mélanomes.

Les allergies au soleil, attention aux jeunes femmes et aux peaux claires

Les allergies au soleil touchent entre 10 et 20 % de la population. Elles atteignent plus volontiers les femmes entre 20 et 30 ans et les personnes à la peau claire. Les UVA sont les principaux responsables des allergies au soleil. Celles-ci peuvent prendre différentes formes :

  • L’urticaire solaire est une réaction assez rare et immédiate au soleil ;
  • La lucite estivale bénigne est la réaction la plus fréquente. Elle touche en effet 1 femme sur 10 ;
  • La lucite de type polymorphe est provoquée après seulement 15 minutes au soleil ;
  • La réaction photoallergique se produit en raison de l’association des UVA à la prise de médicaments ou de cosmétiques photosensibilisants.

Dans ces différentes formes, les allergies au soleil se manifestent par l’apparition de petits boutons rouges sur des zones précises. En effet, ces boutons apparaissent préférentiellement au niveau du décolleté, des bras et des jambes. Ils peuvent faire penser à de l’urticaire ou de l’eczéma. La réaction est rapide puisqu’elle apparaît moins de 12 heures après l’exposition au soleil.

Les boutons sont responsables de fortes démangeaisons. Cette réaction demeure néanmoins sans risque et les éruptions disparaissent au bout d’une dizaine de jours, si l’exposition au soleil est évitée.

Prévenir les réactions cutanées au soleil

Des gestes simples permettent d’éviter les désagréments du soleil :

  • Mettre des vêtements légers et couvrants ;
  • Appliquer de la crème solaire à haut indice de protection ;
  • Minimiser l’exposition au soleil, notamment aux heures les plus chaudes de la journée ;
  • Eviter de s’exposer avec des cosmétiques ou des parfums ;
  • Se renseigner sur les effets secondaires des traitements en cours.

Il ne vous reste plus qu’à profiter de votre été !

Lire aussi – Vague de chaleur : 10 conseils pour s’exposer au Soleil sans risque – https://www.sante-sur-le-net.com/10-conseils-pour-profiter-soleil/

Alexia F., Docteure en Neurosciences

Sources
– Coup de soleil et conséquences sur la santé de l’exposition au soleil. ameli.fr. Consulté le 16 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.