Santé mentale des étudiants, le dispositif Santé Psy Etudiant prolongé

Actualités Coronavirus (COVID-19) Douleur Neurologie Psychiatrie Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 31 janvier 2023

La crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 a profondément marqué les jeunes, et en particulier la santé mentale des étudiants. Dès mars 2021, le gouvernement avait mis en place le dispositif Santé Psy étudiant, un dispositif qui a été reconduit et même élargi pour l’année 2023. Explications.

Etudiant souriant

Etudiants, une santé mentale qui inquiète

Les jeunes et en particulier les étudiants ont souffert psychologiquement de l’épidémie de la Covid-19 et des confinements et restrictions associés. Très rapidement, les professionnels ont alerté les autorités de santé publique de l’impact de la situation sanitaire sur la santé mentale des Français et notamment des jeunes. Tous les indicateurs, nombre de consultations en cabinet pour des troubles anxieux ou dépressifs, nombre de consultations aux urgences, tentatives de passage à l’acte, ont démontré que la santé psychologique des jeunes était marquée par la crise sanitaire.

Dans ce contexte, dès mars 2021, le gouvernement avait mis en place un dispositif spécifique destiné aux jeunes, le dispositif Santé Psy Etudiant. Ce programme gratuit d’accompagnement psychologique s’adressait à tous les étudiants de France, y compris ceux ayant déjà un suivi psychologique avant le dispositif. Fin 2022, compte-tenu de la situation encore précaire de la santé mentale des jeunes, le gouvernement a décidé de prolonger le dispositif pour l’année 2023.

Jusqu’à 8 séances gratuites chez un psychologue

Le recours à ce dispositif se déroule en trois étapes :

  1. Une consultation d’orientation chez un médecin généraliste ou dans un service de santé universitaire. A l’issue de la consultation, le médecin remet à l’étudiant une lettre d’orientation.
  2. Le choix du psychologue parmi une liste de psychologues partenaires du dispositif.
  3. Le suivi psychologique en lui-même, le dispositif incluant jusqu’à 8 séances gratuites avec le psychologue de son choix (sans avance de frais).

En 2021 et 2022, seulement 6 séances étaient prises en charge, contre 8 dorénavant. Prolongé en 2023, ce dispositif est amené à terme à être intégré dans le dispositif général de l’Assurance Maladie dédié à la santé mentale : Mon Parcours Psy. Autre nouveauté du dispositif, il n’est plus nécessaire de renouveler la lettre d’orientation après les trois premières séances. Le suivi psychologique peut se poursuivre en accord avec le psychologue, sans revoir le médecin généraliste.

Près de 40 000 étudiants bénéficiaires du dispositif Santé Psy Etudiant

Grâce à ce dispositif, tous les étudiants français peuvent avoir accès gratuitement à un suivi psychologique (en dehors du coût de la consultation médicale initiale d’orientation qui bénéficie des conditions habituelles de remboursement par la Sécurité Sociale). Ce dispositif vient en complément des autres dispositifs d’aide psychologique déjà mis en place en France, tels que :

  • Les bureaux d’aide psychologique universitaires (BAPU) ;
  • Les lignes d’écoute dédiée aux étudiants, comme Nightline, Apsytude ou Apaso.

Depuis mars 2021, le dispositif Santé Psy Etudiant a permis à près de 40 000 étudiants d’être accompagnés et suivis, au cours de près de 185 000 consultations chez l’un des 1 178 psychologues partenaires du dispositif.

Publié le 8 janvier 2021 par Estelle B., Docteur en Pharmacie. Mis à jour par Estelle B, Docteur en pharmacie, le 16 janvier 2023.

Sources
– Étudiants, parlez de vos difficultés. santepsy.etudiant.gouv.fr. Consulté le 16 janvier 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *