Tous concernés par le handicap au travail

Actualités Handicap

Rédigé par Loraine D. et publié le 15 juillet 2022

Une personne sur deux sera, au cours de sa vie, concernée par un handicap de manière durable ou temporaire. La notion de handicap au travail est une réalité à prendre en compte par les collaborateurs et les entreprises. En effet, il recouvre une extrême diversité de situations donc les implications professionnelles sont variables.

mains entrelacées représentant le soutient du handicap au travail

Dépasser les stéréotypes du handicap au travail

Malgré la législation, la politique des quotas et l’influence du réseau associatif français, le handicap au travail demeure un sujet sensible en entreprise car particulièrement englué dans les stéréotypes.

La peur et la méconnaissance du handicap sont réelles. Elles constituent les principales barrières à l’intégration des personnes handicapées dans la sphère professionnelle. En effet les enjeux autour de l’inclusion des personnes handicapées sont de nos jours primordiaux, le handicap doit ainsi être considéré au cas par cas.

Beaucoup associent une personne en situation de handicap à l’image d’une personne en fauteuil roulant. Pourtant, 80% des handicaps sont invisibles. De même, il est fréquent de penser que les personnes handicapées sont moins productives. Pourtant, il recouvre une extrême diversité de situations donc les implications professionnelles sont variables. De nombreux contre-exemples prouvent que le handicap n’impacte pas la productivité : en quoi un employé diabétique serait-il moins productif ?

Réticence des travailleurs face à la reconnaissance de leur handicap

Obtention du statut de travailleur handicapé

La plupart des personnes qui sont en situation de handicap et en recherche d’emploi, ont un handicap invisible. Par peur des discriminations à l’embauche et/ou de la réaction du manager une fois en poste, de nombreuses personnes préfèrent ne pas déclarer leur handicap.

Pourtant la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) donne de nombreux droits à des aides pour aménager son poste et son temps de travail ou pour trouver un emploi.

L’obtention de ce statut doit faire l’objet d’une demande individuelle. Les formalités s’effectuent auprès de la MDPH du département (Maison Départementale des Personnes Handicapées). La médecine du travail peut aussi conseiller les collaborateurs concernés durant cette démarche.

Il est toutefois important de souligner que les travailleurs handicapés ne sont pas tenus de déclarer leur RQTH à leurs employeurs, futurs ou actuels.

Quels sont les droits accordés aux travailleurs handicapés ?

Beaucoup de collaborateurs ignorent encore que leur condition peut ouvrir à une reconnaissance de travailleur handicapé.

Les travailleurs handicapés disposent d’un accès prioritaire à l’emploi.

Ils ont également droit :

  • Aux aménagements de poste (mobilier, matériel informatique…) ;
  • Aux aménagements horaires ;
  • Au temps partiel de droit ;
  • Aux formations adaptées à chaque travailleur handicapé.

En revanche, la condition d’obtention de ces droits repose sur la déclaration par le salarié en situation de handicap de sa RQTH auprès de son employeur.

Même si la démarche peut paraître difficile, se déclarer, c’est aussi donner l’exemple, et contribuer à changer les représentations sur le handicap.

Rôle de l’entreprise dans le cadre du handicap au travail

L’engagement des organisations publiques et privées est majeur pour favoriser l’inclusion des travailleurs en situation de handicap dans l’entreprise et plus largement dans la société.

Il repose sur 5 piliers majeurs :

  • La sensibilisation, au travers de la mise en place d’accords, de sensibilisations, de tables rondes, d’événements, d’actualités sur l’intranet pour déconstruire les stéréotypes. Ce type d’initiatives permet de montrer aux personnes en situation de handicap, à tous les salariés et aux nombreuses personnes qui n’osent pas déclarer leur handicap que l’inclusion est possible ;
  • La formation via la mise en place d’un réseau handicap interne, la sensibilisation des managers et des équipes en voie d’accueillir une personne en situation de handicap ;
  • L’accompagnement managérial, notamment lors de l’accueil d’une personne handicapée ;
  • L’accompagnement des personnes en situation de handicap permet également le maintien dans l’emploi, le développement des compétences et l’évolution professionnelle : changer de poste, se former à un autre métier… ;
  • L’aménagement du poste de travail : en dehors de l’accessibilité des locaux, la mise en place d’autres aménagements peut s’avérer nécessaire (aménagements techniques, outils, sièges assis-debout ou ergonomiques, écrans spécifiques, logiciels correcteurs pour des personnes dyslexiques…).

La question de la perception des travailleurs handicapés est primordiale. Il s’agit de donner aux équipes et aux managers les clés de lecture pour mieux l’appréhender et dépasser les stéréotypes. Il s’agit également d’instaurer un climat de confiance permettant aux travailleurs handicapés de pouvoir déclarer leur handicap afin de bénéficier des droits associés leur permettant d’accompagner sereinement leur évolution professionnelle.

Sources
– Maison Départementale pour les Personnes Handicapées. MDPH. mdphenligne.cnsa.fr. Consulté le 13 juillet 2022.
– Comment être reconnu travailleur handicapé (RQTH) ? Service-Public.fr. . Consulté le 13 juillet 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.