Vos dents vous en disent plus sur vos poumons

Nov 11, 2016 par

La pneumonie cause chaque année plusieurs milliers de décès en France, en particulier chez les personnes âgées. Et si une visite régulière chez le dentiste pouvait réduire ce risque…

hygiène bucco-dentaire

Qu’est-ce que la pneumonie ?

La pneumonie est une inflammation aigüe des poumons, due à l’infection par une bactérie, un virus ou un champignon microscopique. Les pneumonies bactériennes sont le plus souvent liées à la bactérie pneumocoque. Elles provoquent des symptômes caractéristiques (fièvre élevée, frissons, toux, essoufflement et douleurs thoraciques). La pneumonie est la complication la plus fréquente de la grippe. Elle peut entraîner de graves complications, parfois mortelles chez les sujets fragiles.

Les principaux facteurs de risque reconnus pour la pneumonie sont un âge supérieur à 65 ans, le tabagisme, une maladie pulmonaire chronique, une hospitalisation en réanimation, un déficit immunitaire ou des troubles de la déglutition. Il existe un vaccin contre les pneumonies à pneumocoques, qui est recommandé chez les personnes à risque et les enfants de moins de 2 ans.

Pneumonie et hygiène dentaire

L’hygiène bucco-dentaire est, d’ores et déjà, connue pour être associée avec des maladies comme les endocardites infectieuses (infections de la partie interne du cœur), les maladies cardiovasculaires ou les pneumonies chez les personnes sous assistance respiratoire. Mais les soins bucco-dentaires ne sont pas toujours une priorité de santé, en particulier pour certaines catégories de populations qui ne bénéficient pas d’une bonne couverture maladie.

Les pneumonies bactériennes sont provoquées par l’inhalation de bactéries de la bouche vers les poumons. Si une bonne hygiène bucco-dentaire ne permet pas d’éradiquer totalement la présence de bactéries pathogènes dans la bouche, elle limite leur nombre et donc le risque d’inhalation vers les poumons.

Des chercheurs américains se sont intéressés au lien entre hygiène bucco-dentaire et risque de pneumonie bactérienne dans une population de 26 687 personnes suivies pendant 2 ans. Leurs travaux ont été présentés récemment lors d’un congrès aux USA.

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire augmente le risque de pneumonie

Parmi les 26 687 participants à l’étude, 441 ont eu une pneumonie bactérienne (soit 1,68% des participants). Les personnes atteintes par une pneumonie bactérienne étaient majoritairement d’origine caucasienne, plus âgés, avec des pathologies associées, un moindre niveau de connaissances et une couverture santé modeste.

Les autorités de santé recommandent deux visites annuelles chez le dentiste pour assurer une bonne hygiène bucco-dentaire. Dans cette étude, chez les personnes n’ayant pas effectué ces deux visites, le risque de pneumonie est augmenté de 86%. L’augmentation du risque n’est plus que de 49% lorsque les personnes consultent le dentiste 1 fois dans l’année et de seulement 4% pour deux visites annuelles.

Parmi les personnes ayant développé une pneumonie bactérienne, seulement 34,2% avaient consulté deux fois le dentiste au cours de l’année, contre 45,9% chez les personnes non atteintes. Seulement 16,2% des personnes en bonne santé ont déclaré n’avoir eu aucun suivi dentaire dans l’année, contre 29,4% chez les personnes touchées par la pneumonie.

D’après les résultats de l’étude, l’absence de suivi dentaire n’est pas liée à une mauvaise couverture santé. D’autres facteurs doivent être recherchés pour expliquer le manque de visites chez le dentiste (manque de dentistes, suivi dentaire jugé inutile, autres priorités de santé…).

Promouvoir la santé bucco-dentaire

Les résultats de cette étude confirment l’importance du suivi dentaire et de l’hygiène bucco-dentaire pour la santé globale. Même si les soins dentaires n’abolissent pas totalement le risque d’inhaler une bactérie pathogène dans les poumons, ils peuvent réduire considérablement ce risque.

Les chercheurs concluent sur le caractère fondamental des visites biannuelles chez le dentiste. Ces visites sont essentielles non seulement pour préserver la santé bucco-dentaire, mais pour aussi pour limiter les risques de maladies liées à une mauvaise hygiène dentaire.

La sensibilisation de l’ensemble des professionnels de santé et de la population est capitale pour favoriser l’hygiène bucco-dentaire et diminuer les maladies associées. La santé bucco-dentaire constitue un aspect essentiel dans les stratégies de prévention et de promotion de la santé. Une bonne raison pour ne plus reporter la visite chez le dentiste…

Estelle B., Docteur en Pharmacie


– Science Daily. Regular dental visits may help prevent pneumonia, study shows : Good oral hygiene can reduce bad bacteria that cause the lung infection. 27 octobre 2016.
– Doll, M. et al. Access to dental care and risk of pneumonia: The importance of healthy teeth. IDWeek 2016; Abstract 678.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.