Le mois sans tabac : le point sur le tabagisme dans le monde

Addiction Cancer Cardiologie Pneumologie Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Julie P. et publié le 4 novembre 2020

Le tabac est une plante qui contient de la nicotine, une molécule responsable des syndromes de manque et de dépendance. Le mois sans tabac a débuté le 1er novembre. C’est l’occasion de faire un point sur le tabagisme dans le monde.

Le mois sans Tabac

Un recul du tabagisme mondial qui doit se poursuivre

Depuis 20 ans, le nombre total de fumeurs dans le monde a diminué d’environ 60 millions, passant de 1.397 à 1.337 milliard de consommateurs.

L’OMS avait pour objectif de faire baisser le tabagisme mondial de 30 % entre 2000 et 2025. Malgré tous les efforts réalisés, la baisse estimée ne sera que de 23%, alors que le tabagisme a diminué dans 60% des pays, notamment grâce aux mesures mises en place par les gouvernements.

Depuis l’an 2000, les principaux changements observés sont :

  • Un arrêt de la hausse du tabagisme masculin, qui, selon les prévisions, doit commencer à diminuer à partir de cette année ;
  • Une baisse du nombre de consommatrices de tabac de 100 millions, grâce aux progrès réalisés dans les pays à revenu faible ou intermédiaire ;
  • Les pays menant des campagnes pour l’arrêt du tabac ont vu leur nombre de fumeurs diminué et 12,5% de ces pays devrait atteindre la cible de réduction de 30 % d’ici à 2025
  • Plus de 80% des fumeurs vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire ;

Lire aussiLe tabac multiplie par deux le risque de perdre la vue 

Aider les jeunes et les pays en voie de développement

Actuellement, 25% des pays disposent de données insuffisantes pour suivre l’épidémie de tabagisme. La plupart des décès liés au tabac touchent les pays à revenu faible ou intermédiaire qui sont la cible d’activités et d’efforts de commercialisation intenses de la part de l’industrie du tabac. C’est en Asie du Sud-Est que l’on retrouve les taux de tabagisme les plus élevés, avec plus de 45% des hommes et des femmes de plus de 15 ans fumeurs. Au contraire, 15 pays Américains sont en passe d’atteindre la cible de 30% de diminution du tabagisme en 2030.

Autre inquiétude de la part de l’OMS : 11% des enfants âgés de 13 à 15 ans fument des cigarettes ou des produits de tabac sans fumée. Ce sont donc 43 millions d’adolescents dans le monde qui sont concernés.

“Le nombre des consommateurs diminue, ce qui représente un grand pas en avant pour la santé publique mondiale. Mais notre mission n’est pas encore accomplie. Sans une action nationale renforcée, la diminution prévue du tabagisme ne permettra pas d’atteindre les cibles mondiales. Nous ne devons jamais relâcher nos efforts contre les multinationales du tabac.” rappelle Dr Vinayak Prasad, chef de l’unité de lutte antitabac à l’OMS.

Lire aussiTabac et alcool : danger pour les artères des ados !

Les pathologies liées au tabac

Une étude publiée dans la revue scientifique The Lancet précisait qu’une personne sur 10 dans le monde décède à cause du tabac. Selon l’OMS, le tabagisme actif et passif tue plus de 8 millions de personnes chaque année.Parmi celles-ci, 7 millions  sont des fumeurs ou d’anciens fumeurs et 1,2 millions, des non-fumeurs exposés à la fumée. Finalement, un fumeur sur 2 décédera à cause du tabac.

Les principales pathologies causées par le tabagisme actif et passif sont :

  • Les cancers des voies respiratoires (les 2/3 des décès provoqués par un cancer du poumon sont causés par la fumée de tabac) et autres cancers (pancréas, œsophage, rein, vessie, larynx etc.) ;
  • Les pathologies pulmonaires (BPCO et autres maladies respiratoires chroniques) ;
  • Les maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde) et les maladies bucco-dentaires ;
  • Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ;
  • Une aggravation de l’asthme, de la pneumonie, de la bronchite et de fréquentes infections des voies respiratoires inférieures pour les enfants exposés ;
  • Des problèmes dans le développement et la croissance du fœtus ;
  • Des complications post-infectieuses comme dans le cas de la tuberculose;

Lire aussiIdentifier, prendre en charge et suivre une addiction au tabac  

Julie P., Journaliste scientifique

– Un nouveau rapport de l’OMS sur les tendances de la consommation de tabac est rendu public. OMS. Consulté le 30 octobre 2020.
– Tabac. OMS. Consulté le 30 octobre 2020.
– Le tabagisme régresse, mais pas trop lentement. OMS. Consulté le 30 octobre 2020.
– Mois sans tabac. Site mois sans tabac. Consulté le 30 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.