L’intelligence artificielle dans la lutte contre le cancer

Mar 23, 2018 par

Selon l’Institut National du Cancer, près de 400 000 nouveaux cas de cancer seraient survenus en 2017 et 150 000 personnes en seraient décédées. La lutte contre le cancer est un enjeu majeur de santé publique. Santé sur le Net s’est intéressée à une entreprise française, qui met les nouvelles technologies au service de ce combat.

lutte contre le cancer

Génomique et radiomique dans le lutte contre le cancer

La lutte contre le cancer mobilise de nombreux experts dans le monde et toutes les approches possibles méritent d’être explorées. Parmi les technologies innovantes, l’entreprise française Sophia Genetics est la première au monde à combiner la génomique avec d’autres données, en particulier celles de la radiomique.

À savoir ! La génomique regroupe les analyses permettant d’étudier le génome d’une tumeur, depuis la cartographie, l’identification et le séquençage des gènes, jusqu’à l’étude de leurs fonctions et du contrôle de leur expression. La radiomique correspond à l’utilisation de données quantitatives extraites des images radiologiques pour améliorer les prises de décisions médicales.

Cette entreprise, leader international de la médecine basée sur les données, offre un outil aux cliniciens pour comprendre la nature biologique profonde d’une tumeur, à partir de l’analyse de son profil génomique. Récemment, elle a également annoncé l’embauche d’un expert en modélisation numérique en radiologie, Thierry Colin. Ce mathématicien français travaille depuis dix ans sur la modélisation du cancer à partir d’images radiologiques. Il a développé une technologie basée sur la description mathématique de la croissance tumorale, à partir de l’analyse des images d’un ou plusieurs examens radiologiques consécutifs du patient (IRM, TEP, scanners). Ces données, intégrées et traitées, permettent d’estimer l’évolution d’une tumeur, en termes de taille, de volume, de position et d’agressivité.

Cette nouvelle approche de la radiomique, combinée à celle de la génomique déjà employée par Sophia Genetics, constitue un outil complet, qui pourrait considérablement améliorer le diagnostic, le pronostic et le suivi du patient. Ces technologies constituent une avancée importante pour la mise en place d’une médecine personnalisée prédictive au bénéfice de tous les patients. Les approches génomiques et radiomiques permettront de suivre le patient dès son diagnostic, puis de semaine en semaine, pour adapter en temps réel sa prise en charge à l’évolution de sa tumeur.

Les modèles mathématiques développés par Thierry Colin ont déjà montré leur intérêt dans le cancer du poumon, du rein, et certaines tumeurs cérébrales (gliomes, méningiomes).

L’intelligence artificielle dans les biopsies liquides

En 2017, l’entreprise Sophia Genetics avait dévoilé une nouvelle application de l’intelligence artificielle dans la lutte contre le cancer. Elle permet de détecter et de quantifier dans les échantillons liquides prélevés sur les patients (sang, urine, liquide cérébrospinal, …) :

  • L’ADN tumoral circulant, même à des taux très faibles ;
  • Les cellules tumorales circulantes.

Les équipes médicales accèdent aux résultats des analyses sur une interface dédiée, qui identifie les associations entre les variantes génétiques, la cause de la maladie, sa progression, mais aussi l’efficacité du traitement et sa toxicité. Elles peuvent ainsi adapter plus finement la prise en charge au cas de chaque patient.

Cette nouvelle application s’avère particulièrement intéressante dans deux situations cliniques :

  • La détection précoce du cancer ;
  • Une surveillance efficace des traitements anti-cancéreux.

De plus, cette nouvelle approche limite le recours aux biopsies de tissus, qui sont beaucoup plus invasives pour les patients. Les cliniciens peuvent désormais surveiller étroitement la progression des tumeurs à partir d’un simple test sanguin.

Cette fonctionnalité développée Sophia Genetics est également applicable aux essais cliniques, ce qui permet d’identifier les patients les plus susceptibles de bénéficier de nouveaux traitements.

Un marquage CE pour un test de détection de la leucémie

Plus récemment, l’entreprise Sophia Genetics a obtenu le premier marquage CE-IVD au monde pour un test génomique clinique par capture d’hybrides, une avancée majeure dans le diagnostic des tumeurs hématologiques. Ce test détecte les gènes associés aux troubles hématologiques, dont les leucémies, et fournit aux médecins une solution complète pour l’identification rapide et précise des mutations génétiques dans l’ADN des patients.

Ce nouveau test affiche des performances inégalées pour détecter des mutations génomiques responsables de divers cancers hématologiques. Il devrait faciliter l’accès des patients à un diagnostic clinique poussé, permettant d’identifier le traitement le plus approprié en fonction des données génomiques du cancer de chaque patient. Ce test constitue ainsi un progrès majeur dans la personnalisation de la prise en charge des patients cancéreux. L’industrie pharmaceutique pourrait par ailleurs utiliser ces données pour développer des médicaments axés sur les marqueurs génétiques, afin de mettre au point des traitements plus adaptés pour chaque patient.

La plateforme Sophia Genetics est d’ores et déjà la plus grande communauté de génomique clinique au monde, avec un réseau de 400 institutions dans 55 pays. En France, environ 40 hôpitaux utilisent les technologies développées par cette entreprise française pionnière dans la lutte contre le cancer.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE SOPHIA ACCÉLÈRE LA LUTTE CONTRE LE CANCER GRÂCE AUX BIOPSIES LIQUIDES. Sophia Genetics. 6 juin 2017.
– L’IA SOPHiA entre dans une nouvelle ère pour lutter contre le cancer en intégrant l’expertise en radiomique du mathématicien français Thierry Colin. Communiqué de Presse. 24 janvier 2018.
– SOPHIA GENETICS OBTIENT LE MARQUAGE CE-IVD POUR SON TEST DE DÉTECTION DE LA LEUCÉMIE. Sophia Genetics. 6 février 2018.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.