Progression du variant Delta chez les enfants : faut-il s’inquiéter ?

septembre 2021 par

Si jusqu’à présent les enfants avaient été peu touchés par le virus SARS-COV-2, les responsables hospitaliers alertent sur une augmentation récente des hospitalisations chez les 0-17 ans. Quel impact a le variant delta sur les enfants ? Faut-il s’inquiéter ?

variant Delta chez les enfants

Variant delta chez les enfants : le nombre d’hospitalisations augmente

Bien que les enfants et adolescents soient généralement peu touchés par la Covid-19, cette maladie peut néanmoins entrainer chez eux des formes graves nécessitant une hospitalisation, parfois en soins intensifs. Plusieurs cas ont ainsi nécessité la mise en place d’une ventilation artificielle. Des enfants ont subi un syndrome inflammatoire multisystémique (MIS-C). Cette complication est caractérisée par une inflammation des parois des vaisseaux sanguins.

Depuis quelques mois, l’inquiétude augmente face à la progression du variant delta chez les enfants. Une étude montre que depuis juillet 2021, alors que le variant delta est devenu la forme dominante du virus en circulation, le nombre d’hospitalisations pour cas de Covid-19 a augmenté pour les enfants âgés de 0 à 17 ans. Dans certains hôpitaux américains, la proportion d’enfants dans les unités de soins intensifs est passée de 10 à 25% entre août 2020 et juin 2021. Les tranches d’âge les plus touchées semblent être les enfants de moins de 4 ans et les adolescents entre 12 et 17 ans. Une augmentation inquiétante qui pousse les soignants à tirer la sonnette d’alarme et à inciter la population à se vacciner largement pour protéger les enfants en bas âge.

L’importance de la vaccination des enfants et de l’entourage

Car les résultats de l’étude, réalisée aux États-Unis, montrent l’impact positif de la vaccination pour lutter contre les formes graves liées aux infections par le variant delta chez les enfants. En effet, les admissions à l’hôpital pour cas de d’infection chez des enfants de 0 à 17 ans sont 3 fois plus importantes dans les états ayant la plus faible couverture vaccinale. Car même si les vaccins semblent légèrement moins efficaces contre le variant delta, la vaccination générale de la population semble être le meilleur moyen de protéger les enfants d’une infection grave à la Covid-19. Des études montrent que la plupart des cas d’infection par le variant delta chez les enfants était due à une transmission au sein de la famille, généralement par un adulte contaminé.

Il n’est pas encore clair si le variant delta est plus dangereux que les autres variants, que ce soit pour les adultes ou les enfants. L’augmentation des admissions d’enfants observée à l’hôpital peut en effet être liée à une dangerosité accrue de ce variant, ou bien, ce qui semble plus probable, au fait que ce variant soit simplement plus contagieux et touche donc plus de monde. Le variant delta étant plus infectieux, il touchera donc plus d’enfants, qui en outre représentent la part de la population la moins vaccinée.

Des essais cliniques sont en cours actuellement pour étudier l’innocuité et l’efficacité des vaccins chez les enfants âgés de moins de 12 ans. La vaccination des jeunes enfants pourrait notamment permettre d’atteindre l’immunité collective.

Faut-il s’inquiéter ?

Actuellement, pour le mois d’août 2021, les enfants représentent moins de 1% des hospitalisations nécessitant une ventilation artificielle. Les cas graves restent donc très rares chez les enfants et les adolescents. L’étude montre notamment que la durée moyenne du séjour à l’hôpital pour les enfants de 0 à 17 ans est de 2-3 jours, ce qui reste relativement court et est plutôt le signe d’infections bénignes. Des résultats récents concernant les formes longues de la Covid-19 chez les enfants montrent que seuls une très petite proportion de jeunes malades présentait encore des symptômes au-delà de quatre semaines après l’infection initiale. Au bout de huit semaines, la totalité des enfants étaient guéris. Cependant, la prudence reste de mise et le maintien des gestes barrière doit rester en vigueur notamment au contact d’enfants non-vaccinés.

Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter outre-mesure pour la sécurité de nos enfants.

Morgane Gillard., rédactrice scientifique

Sources
– Trends in COVID-19 cases, emergency department visits, and hospital admissions among children and adolescents aged 0-17 years. cdc.gov. Consulté le 06 septembre 2021.
– Covid-19 et vaccination : la montée du variant delta change-t-elle la donne pour les enfants ? theconversation.com. Consulté le 06 septembre 2021.
Morgane G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par les sciences en général, s'engage à proposer un contenu accessible et de qualité, basé sur des sources fiables.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.