Chiropractie


Rédigé par Charline D. et publié le 15 novembre 2022

homme qui est en train de recevoir une chiropractie

La chiropractie est une technique thérapeutique non-médicamenteuse qui repose principalement sur des manipulations vertébrales et des mobilisations articulaires. On parle également d’ajustements, dans le jargon du chiropracteur. Les exercices thérapeutiques proposés par le chiropracteur peuvent être à visée préventive ou curative. Ils sont, en effet, antalgiques et limitent la réapparition des douleurs ou dysfonctionnements. La chiropractie est une thérapie physique complémentaire pour apaiser et prévenir les troubles neuro-musculo-squelettiques.

Définition et indications d’une chiropractie

La chiropractie ou chiropraxie est une médecine manuelle venue des États-Unis, souvent comparée à l’ostéopathie ou la kinésithérapie.

La chiropractie a été fondée par Daniel David Palmer, un passionné de lectures scientifiques, à la fin du XIXème siècle. La première école de chiropractie fut fondée en 1897 à Davenport aux États-Unis. Actuellement plus de 75 000 chiropracteurs exercent aux États-Unis, et les soins de chiropractie sont pris en charge par le système d’assurance maladie gouvernemental Medicare.

Cette discipline paramédicale vise à traiter et prévenir tous les dysfonctionnements du squelette, plus particulièrement la colonne vertébrale et les membres, et les conséquences qu’ils peuvent entraîner, comme par exemple de la douleur ou des limitations dans certains mouvements.

La chiropractie est fondée sur une conception globale du fonctionnement du corps humain en insistant sur les relations entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains maux du quotidien. Les facultés de récupération de l’organisme sont également prises en compte.

dos avec douleur à un point précis

Ce type de médecine physique implique la réalisation d’actes de manipulations et de mobilisations articulaires, aussi appelés ‘ajustements’.

À savoir ! La chiropractie est une discipline réglementée. Un chiropracteur ne peut exercer en France que s’il justifie d’un diplôme agréé par le ministère de la santé.La loi française impose au chiropracteur une formation en présentielle pendant 5 ans par l’Institut franco-européen de chiropraxie (IFEC).

L’académie nationale de médecine reconnaît la chiropractie comme utile dans la prise en charge des lombalgies, des cervicalgies et des céphalées (ou maux de tête) d’origine cervicale.

Les soins de chiropractie sont destinés à :

  • Soulager les douleurs. Dans ce cas, le patient souffre et a besoin d’un soulagement immédiat. Les soins choisis par le chiropracteur permettent au patient de se sentir mieux dans les jours qui suivent la séance. A noter qu’il est cependant conseillé de poursuivre avec une ou plusieurs séances même lorsque la douleur semble avoir disparue ;
  • Corriger une posture ou une blessure. Les soins dispensés permettent au patient de retrouver en souplesse et en mobilité sur le long terme. On parle dans ce cas de traitement de réadaptation qui permet d’obtenir une guérison graduelle en favorisant les capacités de guérison et d’adaptation du corps ;
  • Prévenir. L’objectif est de prévenir la réapparition des douleurs tout en assurant un bien-être optimal. On parle de traitement de maintien. Ce dernier minimise les chances de rencontrer de nouveau un problème articulaire, musculaire ou nerveux.

Les indications de la chiropractie

La chiropractie peut être pratiquée chez tous les patients, sans limite d’âge. Cependant, il faut tenir compte du fait que certaines périodes de la vie, certains métiers ou certaines pratiques sportives exposent plus particulièrement aux troubles articulaires ou posturaux. Ainsi, la chiropractie est particulièrement conseillée aux personnes âgées (prévention des troubles fonctionnels liés au vieillissement), aux actifs (prévention des troubles musculo-squelettiques liés à l’activité professionnelle), aux sportifs (traitement et prévention des blessures), aux femmes enceintes (traitement et prévention des douleurs de grossesse) et aux plus petits (suivi de la croissance).

A noter ! La chiropractie peut être utilisée comme traitement complémentaire d’une autre thérapie, ou en prévention dans certains métiers ou pour certains sportifs.

Les indications thérapeutiques de la chiropractie sont très nombreuses :

  • Douleurs dans le cou (torticolis, cervicalgies) ;
  • Douleurs dans le dos (lombalgie, lumbago, dorsalgie, sciatique) ;
  • Dysfonctionnement du bassin ;
  • Névralgie intercostale, cervico-brachiales (allant du cou vers un bras) ;
  • Douleurs du coccyx ;
  • Douleurs en rapport avec des troubles du rachis (par exemple une scoliose) ;
  • Maux de tête d’origine cervicale ;
  • Vertiges ;
  • Dysfonctionnement ou douleur au niveau de la mâchoire ;
  • Douleurs articulaires ;
  • Syndrome du canal carpien ;
  • Tendinite ;
  • etc…

En complément du soulagement des douleurs et des difficultés de mouvements, plusieurs bienfaits sont également souvent rapportés par les patients : amélioration du transit intestinal, capacités respiratoires augmentées, modification du cycle menstruel, soulagement des coliques du nourrisson, etc.

Déroulement d’une séance

Avant toute manipulation, le praticien établit un diagnostic chiropratique. Autrement dit, il interroge le patient à propos de sa pathologie, qu’elle soit réelle ou ressentie, et de ses antécédents médicaux (maladies, chirurgies, grossesses, évènements particuliers, historique familial). Par ailleurs, le chiropracteur s’intéresse également aux conditions de vie et de travail de son patient afin de détecter une éventuelle source du trouble décrit. Un examen chiropratique complète les investigations du professionnel de santé. Celui-ci inclut un examen physique général, un examen détaillé de la colonne vertébrale et des articulations, un examen détaillé de la zone douloureuse. Parfois, des examens complémentaires (essentiellement des radios ou des échographies) peuvent être demandés.

homme chez un Chiropracticien

Dans un second temps, le chiropracteur établit un plan de prise en charge. C’est à ce moment que les ajustements chiropratiques (manipulations) débutent.

Les manipulations vertébrales sont surtout utilisées pour traiter les lombalgies, aigües ou chroniques. La manipulation HVLA est une manœuvre forcée, unique et brève qui est exercée au niveau d’une articulation afin de lui redonner de la mobilité.

On parle de mobilisation pour décrire un mouvement lent et de grande amplitude réalisé au niveau d’une articulation. Elle peut être oscillante lorsque l’articulation réalise un mouvement répétitif de rotation ou de glissement d’amplitude variable. Dans d’autres cas, la mobilisation peut être le maintien d’une articulation au maximum de son jeu habituel. L’objectif d’une mobilisation est un gain d’amplitude articulaire, et/ou l’étirement des muscles ou tendons associés.

En plus des manipulations vertébrales et des mobilisations articulaires, le chiropracteur peut utiliser d’autres techniques de traitement comme la table de massage, diverses techniques musculaires (points gâchettes), des exercices de réhabilitation, une table mécanisée (méthode Thompson), etc.

Une séance de chiropractie dure entre 5 et 30 minutes en moyenne, selon le trouble à traiter et la réaction du patient vis-à-vis du traitement. Les séances peuvent être échelonnées de plusieurs jours à plusieurs mois. En général, une dizaine de séance est nécessaire pour apporter un soulagement durable au patient.

A Savoir ! Un chiropraticien ne peut pas prescrire de médicaments, de chirurgie ou d’examens médicaux.
À savoir ! TEXTE

En complément de sa prise en charge, une fois celle-ci terminée, le praticien peut conseiller et orienter le patient en matière de posture, d’hygiène de vie ou de régime alimentaire afin de prévenir la réapparition des symptômes.

À savoir ! La prise en charge des soins de chiropratique dépend de la complémentaire santé de chaque patient. Les remboursements peuvent être plafonnés à 15 euros par séance dans une limite de 2 consultations dans l’année, à près de 100% avec un montant maximal à l’année.

Charline D., Docteur en pharmacie

Sources
– Chiropractie. larousse.fr. Consulté le 15 novembre 2022.
– La chiropraxie. chiropraxie.com. Consulté le 15 novembre 2022.