Le sauna est-il bénéfique pour la santé ?

Sep 24, 2018 par

D’origine finlandaise, le sauna est un bain de vapeur sèche très apprécié pour le bien-être qu’il procure. On le pratique dans une petite pièce en bois dans laquelle la température atteint 80°C à 100°C. En plus d’être un espace de détente, il aurait des effets bénéfiques sur le corps, particulièrement sur le système cardiovasculaire.

Deux personnes prennent un sauna

L’action du sauna sur le corps

En entrant dans le sauna, le corps se retrouve face à une température allant au-delà de 80°C. Grâce à cette chaleur sèche, le corps se met à transpirer intensément, les pores se dilatent et c’est ainsi que toutes les toxines s’évacuent. La réaction du système cardiovasculaire à cette température élevée est immédiate et se traduit par une dilatation des vaisseaux sanguins et une augmentation du rythme cardiaque.

Une douche froide après le sauna entraine l’effet inverse, les pores se resserrent, le rythme cardiaque diminue et la pression artérielle augmente. Au bout d’une demi-heure, la température du corps revient à la normale et la sudation cesse.

Ses vertus ont fait l’objet de nombreuses études démontrant l’action bénéfique de ce soin sur le cœur.

Quels sont ses bienfaits ?

Effets bénéfiques cardiovasculaires

Des chercheurs de l’Université de l’Est de la Finlande ont mené une expérience sur 102 volontaires présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire. Ils ont passé trente minutes dans le sauna à 73°C et ont été soumis à des examens avant la séance de sauna, immédiatement après et après trente minutes de récupération.

Durant ces examens leur pression artérielle, leur rythme cardiaque et leur compliance vasculaire ont été mesurés. Les chercheurs ont constaté que le rythme cardiaque et la pression artérielle ont augmenté pendant la séance et diminué après le sauna. La séance de sauna a aussi augmenté leur fréquence cardiaque, comme lors d’une activité physique de moyenne intensité.

Les bienfaits du sauna sur la santé cardiaque peuvent s’expliquer par le fait qu’un sauna de 30 minutes réduit la pression artérielle et augmente la compliance vasculaire.

Réduction du risque d’AVC

Selon une étude finlandaise récente, le sauna diminue également les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC). 1628 hommes et femmes âgés de 53 à 74 ont été suivis sur une période de 15 ans. Comparé aux personnes qui ne prenaient qu’une séance de sauna par semaine, le risque d’AVC était réduit de 14 % pour celles qui ont pris 2-3 par semaine. Pour les personnes qui prenaient 4 à 7 fois par semaine, le risque d’AVC était réduit de 61 %.

Réduction du risque de pneumonie

D’après une autre étude finlandaise réalisée auprès de 2210 hommes âgés de 42 à 61 ans suivis pendant 25 ans, le sauna est également associé à une réduction du risque de pneumonie. Le risque de pneumonie était réduit de 28 % pour ceux qui ont pris 2-3 saunas par semaine par rapport aux personnes qui ne prenaient qu’un sauna par semaine. Et pour les personnes qui prenaient 4 fois ou plus par semaine, le risque de pneumonie était réduit de 37 %.

Les effets physiologiques

Les effets physiologiques du sauna sont nombreux : préserver la jeunesse de la peau en la purifiant, relâcher des tensions musculaires, stimuler le système cardiovasculaire… Ces différents effets sont résumés dans le tableau ci-dessous.

Effets physiologiquesChangementVariations en chiffres
Température cutanéeAugmentéeEn quelques minutes, jusqu’à 40 °C
Température rectaleAugmentéeDe 0,2 °C si 72 °C (15 min)
De 0,4 °C si 92 °C (20 min)
De 1 °C si 80 °C (30 min)
TranspirationAugmentée0,6 à 1 kg/h si 80 à 90 °C
Perte moyenne totale lors d’une session : 0,5 kg
Flux sanguin cutanéAugmentéeDe 5–10 % à 50–70 % du débit cardiaque (d’environ 0,5 à 7 L/min)
Flux sanguin tissulaireDiminuéeRein : baisse de 0,4 L/min
Digestif : baisse de 0,6 L/min
Muscle : 0,2 L/min
Rythme cardiaqueAugmentéeJusqu’à 100 bpm (sauna modéré, individus habitués)
Jusqu’à 150 bpm (sauna intense, individus non habitués)
Débit cardiaqueAugmentée5–6 L/min à 9–10 L/min
Pression artérielle systoliqueInchangée, augmentée ou diminuéeAugmentation : 9 à 21 mmHg
Diminution : 8 à 31 mmHg
Pression artérielle diastoliqueInchangée ou diminuéeDiminution : 6 à 39 mmHg

Le sauna peut présenter quelques contre-indications

Malgré tous ses bienfaits, il est contre-indiqué chez certaines personnes comme :

  • Les personnes qui pourraient être en mises en danger par une réduction du débit cardiaque ou de la pression artérielle ;
  • Les personnes souffrant d’angine de poitrine (angor) instable ;
  • Les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle non contrôlée ;
  • Les personnes ayant consommé de l’alcool en quantité importante.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

– Acute effects of sauna bathing on cardiovascular function. Nature.com. Consulté le 20 septembre 2018.
– Bénéfices et risques du sauna. Edimark. Consulté le 20 septembre 2018.
– Bienfaits et risques cardiovasculaires du sauna. Observatoireprevention.org. Consulté le 20 septembre 2018.
Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.