La télémédecine pour faciliter le suivi du diabète gestationnel

Jan 9, 2018 par

Le diabète gestationnel touche de plus en plus de femmes au cours de la grossesse. Ainsi en 2012, 8 % des femmes enceintes étaient concernées selon la Fédération Française des Diabétiques. Ce type particulier de diabète entraîne des risques à la fois pour la mère et l’enfant, nécessitant une surveillance médicale spécifique. Selon une récente étude, la télémédecine semble une approche très intéressante pour optimiser ce suivi.

telemedecine diabete gestationnel

Le suivi du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel constitue l’un des principales causes de grossesses pathologiques en France et sa prévalence ne cesse d’augmenter depuis quelques années. Parallèlement, la télémédecine se développe au travers de multiples initiatives pour la prise en charge de pathologies diverses. Les autorités de santé incitent de plus en plus à l’utilisation de la télémédecine dans le suivi des patients, notamment des patients diabétiques.

La surveillance des femmes atteintes de diabète gestationnel nécessite un monitorage glycémique régulier, parfois difficile à réaliser dans certaines zones géographiques marquées par la désertification médicale.

Une prise en charge optimisée

Dans la région brestoise, un tel programme de télémédecine, baptisé SUIDIA pour SUIvi du DIAbète, a été initié puis récemment évalué. L’application SUIDIA permettait aux patientes atteintes de diabète gestationnel d’entrer leur glycémie et/ou leurs doses d’insuline. Ces données, stockées sur un serveur sécurisé, étaient transmises à l’équipe médicale, qui pouvait prodiguer à la patiente diverses informations :

  • L’analyse des résultats de la glycémie ;
  • L’adaptation des doses d’insuline ;
  • La conduite à tenir en cas d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie.

L’évaluation du programme a porté sur 99 femmes ayant bénéficié du programme et 98 femmes n’y ayant pas eu accès. Les résultats indiquent que la télémédecine ne majore pas les complications materno-fœtales imputables au diabète gestationnel, comme la pré-éclampsie. Elle est perçue comme un gain de temps à la fois pour les patientes et pour les professionnels de santé et permet également de limiter les déplacements des femmes enceintes. De plus, ce programme facilite la coopération entre les différents intervenants (gynécologues obstétriciens, sages-femmes, médecins libéraux). Au final, la télémédecine offre un accompagnement synonyme d’une amélioration de la prise en charge des femmes enceintes.

L’application MyDiabby

En parallèle de cette initiative brestoise, l’application MyDiabby, lancée en avril 2015, est actuellement le plus grand programme de télémédecine en France avec plus de 10 000 actes de télésurveillance chaque mois. Initialement destiné aux femmes atteintes de diabète gestationnel, cette plateforme est désormais accessible à tous les patients diabétiques, quel que soit le type de diabète.

Accessible via internet et gratuite pour les patients comme pour les professionnels de santé, MyDiabby offre à chacun de multiples fonctionnalités :

  • Pour les professionnels de santé :
    • Un outil de télésurveillance et de télé-expertise ;
    • Un dossier patient complet ;
    • Une analyse des résultats des patientes ;
    • Des alertes et notifications ;
    • Une messagerie sécurisée ;
    • La génération d’ordonnances et de documents ;
    • Des protocoles de suivi personnalisables ;
    • Des statistiques ;
    • Le partage et le transfert de dossiers médicaux ;
  • Pour les patientes :
    • Le carnet glycémique numérique avec une aide à l’interprétation des données ;
    • Des tutoriels vidéo sur le diabète gestationnel;
    • Une messagerie sécurisée ;
    • Un journal alimentaire avec des menus et des fiches alimentaires ;
    • La connexion du lecteur de glycémie à l’application mobile ;
    • Un module vidéo « Yoga et Sophrologie ».

A ce jour, 8 200 patientes ont été suivies avec MyDiabby et 500 professionnels de santé l’ont utilisé. Une étude clinique comparant la prise en charge traditionnelle du diabète gestationnel avec la prise en charge télémédicale par MyDiabby devrait prochainement être menée et permettra de vérifier si les résultats de l’expérience brestoise se confirment à l’échelle nationale.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– MyDiabby. Dossier de Presse. 2 janvier 2017.
– Gaulier S et al. Evaluation d’un programme de suivi de patientes avec un diabète gestationnel par télémédecine : expérience brestoise. Gaulier, S. and al. 2017. Médecine des maladies métaboliques 11(6):494-500.
Estelle B.

Pharmacienne

Spécialiste de l’information médicale et de l’éducation thérapeutique du patient.

Passionnée par les domaines de la santé et de l’environnement marin.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.