La trousse homéopathique des vacances !

Aug 23, 2018 par

De plus en plus de personnes ont recours à l’homéopathie pour les petits maux du quotidien. Mais quel faut-il mettre dans sa trousse homéopathique au moment de boucler ses valises pour partir en vacances ? Santé Sur le Net dresse la liste des souches homéopathiques indispensables pour partir serein.

La trousse homéopathique

Pourquoi une trousse homéopathique d’urgence ?

L’homéopathie, en complément de la médecine traditionnelle, peut être une bonne option pour soigner les petits maux, qui surviennent pendant les vacances d’été. Au moment de préparer les valises, la constitution d’une trousse homéopathique de voyage s’avère utile pour les adeptes de cette thérapeutique. Mais que doit contenir une telle trousse ?

Que la destination soit la montagne, la campagne ou le bord de mer, les vacances peuvent être jalonnées de multiples petits maux, face auxquels l’homéopathie peut être utilisée. En effet, les médicaments homéopathiques sont pratiques et faciles à emmener partout, ils peuvent être utilisés par tous les membres de la famille, sans effets secondaires ou contre-indications.

Bien évidemment, les médicaments homéopathiques ne peuvent pas parer à toutes les situations. En cas d’urgence médicale ou si les symptômes s’aggravent ou persistent après 24 heures, il est impératif de consulter un médecin.

Pour un voyage plus serein

Un trouble souvent incontournable des vacances est le mal des transports. Quel que soit le moyen de transport utilisé, il peut entraîner des sueurs, une pâleur, des nausées, des vomissements et une sensation de malaise. Deux médicaments homéopathiques peuvent être utiles dans ce cas :

  • Tabacum 5CH, à raison de 2 à 3 granules toutes les heures ;
  • Cocculus indicus 5CH, à la même dose ;
  • Gelsemium 9CH, en cas de stress lié au départ.

Si la destination des vacances est lointaine, l’association d’Arnica montana 30CH, d’Ipeca 30CH, de Chamomilla vulgaris 30CH, de Bellis perennis 30 CH et de Lycopodium clavatum 30CH à prendre sous forme d’une dose au décollage, puis d’une dose toutes les 2 heures jusqu’à l’arrivée, pourrait limiter les conséquences désagréables du décalage horaire.

Les piqûres peuvent survenir en nombre pendant les vacances. Pour les soigner avec des médicaments homéopathiques, il convient d’emporter dans sa valise :

  • La teinture mère de Calendula à appliquer à l’endroit de la piqûre à l’aide d’une compresse ;
  • Des granules de Ledum palustre 7CH et de Apis melifica 5 CH, à raison de 2 granules de chaque, 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Les médicaments homéopathiques incontournables

En vacances ou à la maison, certains médicaments homéopathiques sont des incontournables pour les adeptes de cette thérapie, pour faire face à de multiples maux du quotidien. Il est notamment possible de citer les souches suivantes :

  • Arnica montana pour les coups, les bosses, les hématomes, les courbatures, la fatigue musculaire, etc. Cette souche est disponible sous formes de tubes granules, de doses globules et de gel à appliquer sur la zone touchée.
  • Poumon histamine 15 CH ou Apis 9CH en cas d’urticaire, à choisir en fonction de l’aspect de la peau.
  • Des remèdes contre les coups de soleil, comme Belladonna 5CH, Apis mellifica 5CH ou Cantharis 5CH, même si la prévention reste la meilleure des protections contre le soleil et ses dangers.
  • La réactivation de l’herpès labial (bouton de fièvre) à traiter par Vaccinotoxinum 15CH (1 dose immédiatement puis une dose 10 heures plus tard) ou par Rhus toxicodendron 15 CH si de petites vésicules remplies de liquide jaune clair apparaissent.
  • Une diarrhée passagère peut être soulagée par Arsenicum album 5CH et China rubra 9CH, en complément des mesures de prévention de la déshydratation.

D’autres souches homéopathiques peuvent être conseillées dans certains cas particuliers (personnes sujettes à certains troubles, destinations de vacances spécifiques, enfants en bas âge, …). N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien avant votre départ. Même si l’homéopathie peut soulager certains petits maux des vacances, il est conseillé de consulter un médecin en cas de doute.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Trousse homéopathique de voyage : indispensable pour les vacances ! Homéo Expert. 27 mai 2016.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.