Une expérience immersive pour évoquer l’errance thérapeutique

Actualités

Rédigé par Estelle B. et publié le 24 janvier 2023

L’errance thérapeutique est un véritable enjeu de santé publique, auquel sont confrontés les 23 millions de Français atteints d’au moins une maladie chronique. Face à ce problème, Wefight, une entreprise française de santé connectée, a développé un escape game, qui permet de vivre une expérience immersive, dans la peau d’un patient. Explications.

Errance thérapeutique

De l’errance diagnostique à l’errance thérapeutique

Wefight a choisi deux pathologies chroniques qui touchent chacune plusieurs millions de Français, l’asthme et la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive , pour parler d’un thème souvent peu médiatisé, l’errance thérapeutique. De quoi s’agit-il exactement ?

Dans les maladies chroniques, plus souvent que dans les pathologies aiguës, les patients peuvent être confrontés à deux types d’errance :

  • En premier lieu, l’errance diagnostique;
  • En second lieu, l’errance thérapeutique.

Toutes deux ont des conséquences sur la prise en charge du patient et sur sa qualité de vie. L’errance diagnostique, c’est-à-dire le fait d’être malade sans avoir de diagnostic précis pendant une certaine durée, toucherait la moitié des patients atteints de maladies rares d’origine génétique. Pour certaines pathologies, notamment des pathologies auto-immunes, les patients peuvent rester plusieurs longues années, avant que la cause de leurs symptômes ne soit déterminée.

Plusieurs facteurs l’origine de l’errance thérapeutique

L’errance diagnostique est à l’origine d’un retard de diagnostic et donc d’un retard de prise en charge ou d’une mauvaise adaptation de la prise en charge. Mais une fois le diagnostic posé, les patients atteints de maladie chronique peuvent se retrouver face à une seconde errance, l’errance thérapeutique. Cette fois-ci, le patient connait le nom de sa maladie, mais il éprouve différentes difficultés dans son parcours de soins. L’errance thérapeutique regroupe différents aspects :

  • Les difficultés d’accès aux soins pour des raisons géographiques et/ou financières ;
  • Le manque d’efficacité ou de tolérance de certains traitements chez certains patients (mauvaise réponse au traitement ou effets indésirables) ;
  • Les problèmes d’adhésion au traitement (déni de la maladie, peur des traitements, …) et d’observance.

Tous ces aspects doivent être repérés, identifiés et pris en charge par les équipes soignantes. A titre d’exemple dans le cancer du sein, si 87 % des femmes poursuivent l’hormonothérapie après une année, seulement 50 % des patientes prennent encore leur traitement après quatre ans. Pourtant, l’hormonothérapie doit être menée à son terme, c’est-à-dire 5 ans, pour prévenir efficacement le risque de récidive du cancer.

Un escape game pour se mettre dans la peau d’un patient

L’errance thérapeutique est un sujet encore très peu abordé au sein de la communauté médicale et scientifique et avec les patients. Pourtant, elle est capitale à prendre en compte pour optimiser la prise en charge du patient et ainsi lui permettre d’avoir la meilleure qualité de vie possible avec sa maladie. Wefight a développé un escape game, qui permet à l’utilisateur de se mettre dans la peau d’un patient atteint d’asthme ou de BPCO.

Au travers de cette expérience immersive, les utilisateurs découvrent le quotidien des patients et les solutions qui peuvent permettre de les aider. Être mieux informé sur sa maladie, ses mécanismes, ses conséquences et sur les traitements accessibles, permet au patient de mieux les accepter et donc de mieux respecter les prescriptions du médecin. Le médecin et le pharmacien sont deux maillons clés pour repérer l’errance thérapeutique et mettre en œuvre les actions nécessaires. Pour aller plus loin, les patients peuvent également télécharger les applications Vik, développées par Wefight pour 17 maladies chroniques, dont l’asthme et la BPCO.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Vik par wefight. wefight.co/fr-. Consulté le 4 janvier 2023.
– L’errance diagnostique dans les maladies rares. alliance-maladies-rares.org. Consulté le 4 janvier 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *